Trial en Sardaigne - Inside the Mine
mardi 24 mai 2016
par Jebegood

Après la Pologne ce week-end, envolons-nous pour une destination plus "exotique" en ce début de semaine ! Le trialiste italien Enrico Spano nous invite à venir faire un tour chez lui en Sardaigne, et cela ne se refuse pas. Cette grande île au cœur de la Méditerranée, aussi préservée que surprenante, est une terre rude et fière avec ses plages divines, ses criques rocheuses, sa mer d’émeraude, une nature sauvage restée à l’état brut. Un endroit qui ne manque pas d’atouts pour les amateurs de beaux paysages, mais aussi pour les riders de tous bords, et surtout nous autres trialistes. Elle recèle des tas de spots incroyables aussi bien sur les côtes que dans les terres ! Mais là, ce n’est pas dans une crique sauvage qu’il nous donne rendez-vous, mais... au fond d’une mine. Avant de l’y rejoindre, quelques mots sur le rider, le trial en Sardaigne et les coulisses de cette réalisation étonnante !

JPEG - 101.2 ko

Enrico Spano est le rider emblématique de cette île, il se présente à nous : « J’ai 22 ans et je suis un "lone rider" de Guspini, dans la province de Cagliari, au sud-ouest de la Sardaigne. J’ai commencé le trial il y a environ 8 ans, j’ai découvert ce sport après avoir vu un show de deux riders de la région. Ils n’ont pas pu m’enseigner grand-chose malheureusement, car ils ont abandonné le trial peu après. C’est par la vidéo que j’ai tout appris, notamment grâce à TRA, Hermance, JPEG - 124.2 ko les frères Coustellier, qui m’ont tant inspiré durant toutes ces années, et continuent encore à m’inspirer ;-) Je suis vraiment un amoureux du trial, aussi bien street que naturel ! »

Enrico a déjà participé à quelques compétitions de bike trial, en a même organisé une, et cette année, il sera bien sûr au départ du Championnat d’Europe BIU qui sera organisé sur son île ! « J’ai participé à 3 compétitions dcu championnat italien BIU en 2012, 2013, 2014... me classant 2e cat. Expert en 2012 et 2e cat. Senior en 2014. Je ne suis pas une machine de compétition, ce qui me plaît c’est avant tout d’y participer, de faire des rencontres. Je voudrais bien en faire plus, mais malheureusement le voyage de la Sardaigne à l’Italie du Nord est très long, coûteux et stressant à faire face seul à chaque fois. En 2014, avec des amis du Moto Club de Bolotana (province de Nuoro, dans le centre de l’île), nous avons pu organiser une étape du Championnat d’Italie pour la première fois ici en Sardaigne et ce fut un grand succès ! Cette année, le 18 Juin, c’est rein de moins que le Championnat d’Europe BIU qui va venir ici en Sardaigne, à Bolotana ! Et évidemment, je ne vais pas manquer l’occasion de participer ! »

JPEG - 147.6 ko JPEG - 136.1 ko

Quelques mots sur le trial en Sardaigne, ils ne sont pas nombreux à trialiser sur cette grande île, et Enrico partage le plus clair de son temps avec les riders bmx locaux « Ici, en Sardaigne, nous sommes une douzaine à posséder un vélo de trial, mais seulement 2 ou 3 à l’utiliser fréquemment et sérieusement. Malheureusement, nous sommes tous très loin les uns des autres, et à cause du travail et de divers engagements, nous n’avons pas l’occasion de nous voir souvent... tout au plus une fois par an, dans le meilleur des cas. Nous essayons constamment de faire bouger les choses et de motiver plus de riders. Pendant l’été, nous organisons des shows sur l’île, souvent en collaboration avec des amis qui font de la moto trial pour faire connaître et grandir le sport, susciter des vocations comme d’autres l’ont fait avec moi. JPEG - 142.9 ko Dans mon coin, il y a beaucoup plus de pratiquants de BMX et je m’entraîne la plupart du temps avec eux en street, même si nous pratiquons différents sports, nous avons beaucoup d’affinités et de points communs. »

C’est précisément avec un rider issu de la scène bmx locale qu’Enrico a monté ce projet Inside the Mine. Une vidéo se distinguant par une réalisation d’une qualité professionnelle, qui n’a pas grand chose à envier aux grosses productions « macaskilliennes », avec plans mobiles, aériens et tout le toutim. Et c’est justement un « lost spot », comme les affectionne tant le streeter écossais, que va réveiller le jeune pilote italien ! Il ride les vestiges d’un glorieux passé industriel italien : la Mine de Montevecchio, juste à côté de chez lui (Guspini). Là furent exploités le plomb et le zinc jusque dans les années 60. Abandonnées depuis le début des années 90, la nature y a repris ses droits de manière spectaculaire. C’est même un écosystème unique en Sardaigne qui s’est développé là en quelques années, entre les ruines des villages et des bâtiments miniers abandonnés ! Il fait d’ailleurs partie du Parc géo-minier de la Sardaigne, inscrit au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO, Quelques mots sur le tournage et la réalisation : « Cette vidéo est filmée et montée par mon ami Mattia Murgia, BMX rider et passionné de montage vidéo et de photographie. Nous avons choisi comme spot les mines de Montevecchio, qui remontent aux années 1870 et ont longtemps été parmi les importantes d’Europe. Super endroit, très impressionnant et que nous fait faire un sacré voyage dans le temps ! Entre vestiges d’une technologie industrielle et nature sauvage ! »

JPEG - 73.8 ko

Tout est dit, on vous laisse apprécier ces belles images, bravo et merci à Enrico et Mattia ! Une vidéo réalisée par des passionnés pour promouvoir le Trial en Sardaigne, et aussi inviter d’autres riders à les y rejoindre ! Enrico : « Ce sport, je l’adore et je ne l’abandonnerai jamais, même si ce n’est pas toujours facile. La passion est là, énorme, et puis j’ai la chance de vivre dans un endroit incroyable pour rider, que ce soit au bord de la mer, dans la montagne, ou même en street ! J’ai même construit un park trial, avec des zones style indoor ! Ceux qui veulent venir me rendre visite et profiter de tout cela, s’entraîner avec moi, qu’il sachent qu’ils sont les bienvenus ! Nous vous attendons ! » Le message est passé, toutes nos amitiés aux riders sardes !!!

Vidéo

Images

JPEG - 132.5 ko JPEG - 114.5 ko JPEG - 193.9 ko JPEG - 99 ko