Mondial Vallnord 2015 : l’Australienne Janine Jungfels décroche le titre mondial devant Tatiana Janickova et Nina Reichenbach !
vendredi 4 septembre 2015
par Jebegood , PMP

JPEG - 75.3 ko Coup de théâtre sur le mondial féminin : l’Australienne Janine Jungfels (Echo) est parvenue à renverser la suprématie de la Slovaque Tatiana Janickova (Breath), et décroche le titre mondial au terme d’une finale dantesque ! Passée par deux fois cette saison très près de la victoire sur la Coupe du Monde (Vöcklabruck, Albertville), elle s’était posée comme la grande challenger de Tatiana Janickova, auteur d’un début de saison parfait. Et elle a remporté haut la main la grande finale de la saison et le Graal tant convoité : Championne du Monde ! L’Australienne a réalisé une course fantastique, sur un parcours relevé et complet, durci par une pluie battante. Elle a fait la différence sur ce trial ultra-technique et ses zones de troncs humides, ses rochers en plein torrent, avec bon nombre de gros passages où elle a pu exprimer sa puissance. Janine sera la seule à sortir à 0 des zones dans cette tempête, et fera toute la course en tête pour remporter une très nette victoire avec 22pts et 10 d’avance sur le tenante du titre. Elle a tout donné, et à la fin de ce run infernal elle est à bout... A sa dernière zone elle chute sur un latéral, mais la victoire était déjà acquise à la zone 4 des blocs orange !

JPEG - 435.8 ko

Un premier titre mondial éclatant et ô combien mérité pour cette athlète hors-norme, qui a laissé éclaté sa joie et sa satisfaction sur le podium... Que de travail pour y arriver depuis des années et cette magnifique formule qu’avait eu à son égard le N°1 mondial Vincent Hermance, résume parfaitement le phénomène « J9 » : « Elle incarne à elle seule ce que le trial a de meilleur : la poursuite opiniâtre d’un rêve, un plaisir évident sur le vélo, une victoire chérie, un courage sans borne et un engagement total.  » Engagement qui a payé aujourd’hui : elle ramène le prestigieux maillot de Championne du Monde de Trial en Australie ! Elle offre à l’Australie un premier titre mondial de Trial, l’Australie qui croyait en elle, elle avait été nommé par la fédération nationale Vététiste Féminine de l’Année 2014 on s’en souvient. C’est aussi la première victoire d’un nation extra-européenne en Trial ! Et aussi un premier titre pour la marque chinoise Echo, au guidon du MarkIII 20" ! Un jour historique pour ce trial féminin dont elle est devenue le fer de lance.

JPEG - 364.6 ko

Une finale très difficile pour la Tatiana Janickova qui chutera par deux reprises et ne parviendra pas à remonter au score. La débâcle aurait pu être totale totale pour la N°1 mondiale, qui doit contenir au second tour la remontée de l’Allemande Nina Reichenbach et sauvera l’argent in extremis.

JPEG - 448.4 ko

Second mondial pour la jeune et prometteuse Nina Reichenbach (Ozonys), 16 ans, et une nouvelle médaille de bronze ! Elle représente sans nul doute l’avenir de la discipline !

JPEG - 524.3 ko

Derrière le trio de tête, la course a été serrée, les autres concurrentes ont eu beaucoup plus de mal à s’exprimer, les places sont inchangées après les deux tours de finale : la Tchèque Marie Krivova, pilote expérimentée venue du biketrial, réussit à conserver le 4ème rang de ce mondial. Elle signe sa meilleure saison sur la scène UCI avec sa 4ème place sur Championnat d’Europe d’Alpago. Elle-aussi nous a fait très forte impression sur les zones de Vallnord !

JPEG - 473.6 ko

Fabuleuse saison pour la jeune Française Manon Basseville (Ozonys), venue au trial il y a à peine trois ans après des débuts en XC : la Fabréguoise a décroché le titre français et a fait ses débuts sur la scène internationale sous le patronage de Giacomo Coustellier... et quels débuts ! Une première finale de Coupe du Monde en Autriche et puis aujourd’hui le 5ème rang du mondial 2015, au terme d’une finale où elle a montré une belle combattivité dans des conditions extrêmes ! Bravo Manon, cela promet !

JPEG - 399 ko

La Suissesse Debi Studer (Ozonys) n’est pas parvenu à remonter sur ses concurrentes : 6ème, elle réalise la même performance que lors du mondial de Lillehammer et aura montré une belle régularité tout au long de la saison !

JPEG - 344.5 ko

Le podium et les résultats de cette finale Elite Femmes !

JPEG - 388.3 ko JPEG - 44.2 ko