Crash Test des pneus Vee Rubber « WAW Edition »
mercredi 27 août 2014
par Jebegood , AP , Djoul

PNG - 114.6 ko Les références des pneus trial 26 pouces sont les fameux Try-All Shift (avant) et Stiky Light, connus de tous pour leurs qualités de grip et de rebond et leur légèreté. Les premiers pneus à avoir fait l’unanimité auprès des compétiteurs de tous bords. Ces derniers sont en voie de disparition suite à la fin de K-124, les stocks s’amenuisent et il faut dorénavant rechercher une nouvelle monte pneumatique pour nos fidèles destriers.

Une nouvelle paire vient d’arriver sur le marché, il s’agit des Vee Rubber « WAW Edition », modèles « The National » pour l’avant et « Trax AM » pour l’arrière. Des pneus thaïlandais développés en partenariat avec Crewkerz et Ozonys. Sur le papier les chiffres sont très prometteurs :

PneuAvant « The National »Arrière « Trax AM »
Taille 26 x 2.0 26 x 2.5
Gomme Tendre 45A (45 shores) Tendre 45A (45 shores)
Carcasse Tringle souple Tringle souple
Poids 490 grammes 830 grammes

JPEG - 267 ko

Disponibles chez les distributeurs Ozonys / Crewkerz et notamment Sphère Bike, au prix public de 54€ le pneu arrière, 48€ le pneu avant et 94€ la paire ! Prix raisonnable, caractéristiques techniques intéressantes avec un poids annoncé très light, il n’en fallait pas plus pour nous donner envie de martyriser une paire de ces nouveaux boudins pendant quelques semaines ! Notre point de comparaison sera bien sûr ces Try-All que l’on connaît par coeur ! Notre serial tester Julien « Djoul » Parent, expert-élite du pilotage, joue le rôle du tortionnaire, et il est aidé à la caméra par un autre psychopathe de nos services, Antoine Prouteau. Allez, pas de pitié, qu’ils crèvent...

PNG - 363.3 ko

Présentation & montage

JPEG - 150.8 ko Lorsqu’on les a en main pour la première fois, on remarque immédiatement que la gomme est très tendre, sur le pneu arrière, le doigt peut presque s’enfoncer dans les crampons !

Le dessin des bandes de roulement est agressif, mais pour nous autres trialistes le montage idéal se fera dans le sens inverse de celui inscrit sur le flanc du pneu (moule d’origine conçu pour le XC a l’avant et DH pour l’arrière), aussi bien à l’avant qu’a l’arrière, adhérence maximale oblige ! C’est un détail, mais un peu moyen pour un produit dit « trial ». C’est vrai que LE pneu Try-All Sticky ne faisait pas mieux, indiquant deux sens de rotations différents sur chaque flanc !

JPEG - 221.7 ko JPEG - 219.7 ko

On passe à la pesée de ces nouveaux gommards pour vérifier les données constructeurs souvent optimistes ! On va être surpris... dans le bon sens ! Pour le pneu avant, on obtient un joli 474 grammes, conforme à la fiche technique (le poids d’un pneu se mesure avec une tolérance de plus ou moins 50 grammes environ …). Pour le pneu arrière on obtient 803 grammes à l’affichage, nous sommes dans les tolérances.

JPEG - 258.5 ko JPEG - 248 ko

JPEG - 254.4 ko Cela fait une paire de pneus très light, environ 1280gr, plus light que la référence, les TRY-ALL, qui se positionnent à 1575 grammes environ (données TartyBikes), 514 grammes pour l’avant et 1060 grammes pour l’arrière. Le gain de poids pour l’arrière est donc conséquent. Trêve de chiffres en tous genres, ce que l’on veut maintenant : c’est de l’action !

Mais avant cela, place au montage, et très bizarrement, on a l’impression que les pneus semblent de plus grand diamètre que les jantes, WTF on dirait du 27,5 pouces ? Cela va s’avérer très gênant durant le gonflage (surtout pour le pneu avant) car il faut s’en cesse repositionner le pneu à la main en « massant » ce dernier, pour éviter les sauts du pneu par rapport à la jante et pour que la valve ne se mette pas en travers.

Mais le trialiste reste inévitablement, et parfois malgré lui, un bon bricoleur, donc il s’en sortira sans problèmes ! Une fois montés, les pneus sont de toute beauté, l’arrière est « fat », et on a qu’une envie c’est d’aller gratter des cailloux avec !

JPEG - 927.2 ko

Sur le béton et les rochers

JPEG - 473 ko Première sortie sur un spot street, bien connu des riders de la région d’Orléans, le quartier Madeleine et le Pont de l’Europe. Premiers tours de roues et premières sensations, le rebond est impressionnant ! Sur les latéraux, les bunny ou les deux coups, lorsque l’on utilise bien la compression du pneu, l’extension est fulgurante. De même, sur les plantés sur l’avant, le « The National » possède une réponse immédiate, on ressent une grande réactivité.

Sur les passages de précisions, comme des rambardes, la précision de direction est très correcte. Pour ce qui est du grip, le « Trax AM » est monstrueux, ça cramponne sévère, quasi irréprochable, même sur les revêtements lisses ou humides, petit bémol cependant sur quelques dévers glissants ou les limites des lois physiques de l’adhérence n’ont pas été repoussées, comme tous les autres pneumatiques du marché ! A l’avant on est un peu à la peine, ça décroche souvent lorsque l’avant est un peu trop délesté ou lorsque l’on appuie trop dans les dévers, le « Shift » de chez Try-All est plus efficace.

JPEG - 372.5 ko JPEG - 280.8 ko JPEG - 489.1 ko JPEG - 509.1 ko JPEG - 249.3 ko

On pousse le test à fond, et on tente un gros transfert sur l’avant, loin et haut, qui finit par passer au détriment d’un pincement de chambre à air de l’arrière. Il vaut avouer qu’il fallait forcer un peu pour passer et qu’on aurait peut-être aussi pincé là avec un Try-All...

JPEG - 321.4 ko

JPEG - 295.1 ko Une fois le spot nettoyé, direction le terrain artificiel et naturel rapporté de club de l’USM Saran, pour aller tâter les zones de la précédente manche du championnat IDF centre, afin de tester ces pneus dans leur environnement de vocation première : la compétition. Les constats sont les mêmes qu’en street, ça grippe bien, rebond idéal. Au bout de quelques zones, sur un passage élite assez costaud, avec une pression de pneu assez basse pour profiter au maximum du rebond phénoménal de l’arrière, deuxième crevaison arrière de la journée... DAMNED ! Changement de chambre à air obligé pour prolonger la session jusqu’en fin de journée et la leçon est claire : ces pneus doivent être bien gonflés, plus dur que nos habituels Try-All. Vu leur excellent rebond, on peut se permettre de mettre plus de pression. Sur un terrain très gras, le juste équilibre sera forcément plus difficile à trouver.

La suite du test ce déroule en street dans la station balnéaire de Châtelaillon-Plage pour l’échauffement, puis sur les rochers saillants et cassants des digues et brise lames qui jonchent les bords de mer du côté de La Rochelle. Là-encore, on tentera de baisser un peu la pression, juste pour voir, mais une arête rocheuse trop acérée aura de nouveau raison de la résistance à la crevaison du Trax AM. Cette fois-ci, on a compris la leçon...

JPEG - 314.4 ko JPEG - 400.1 ko

Après ces quelques sessions, on s’aperçoit que les marquages sur les flancs des pneus sont assez fragiles. En effet, à la moindre éraflure ou gros frottement, une « trace » blanchâtre apparait sur ces derniers, petit détail, mais esthétiquement ce n’est vraiment pas terrible, les Try-All n’avait quasiment pas ce « problème »…

Bilan du crash test

Globalement ces Vee Rubber « Wav Edition » sont de très bons pneus. Le rebond et le grip sont au rendez-vous, particulièrement pour le Trax AM en monte arrière, qui est absolument redoutable ! De plus, le gain de poids (300g !) est fort appréciable pour les riders adeptes des montages ultra light.

Leur plus gros défaut est la faiblesse du Trax AM sur la résistance au pincement, qui peut être compensée par une pression de gonflage plus élevée, autorisée par l’excellent rebond. Ou par un pilotage plus souple... Nous avons en tous cas là quelque chose qui joue dans la même cour que les mythique Try-All, avec d’autres qualité et d’autres défauts. Un très bon pneu, mais pas encore le pneu ultime que l’on attend tous, celui qui repoussera un peu plus loin les limites du pneumatique trial !

JPEG - 394.2 ko

***************** Note de la rédaction : 8.5/10 ******************

On a aimé

On a pas aimé

+ Le grip du Trax AM - Le diamètre trop grand
+ Le rebond - La faible résistance au pincement de l’arrière
+ Le poids de l’ensemble - Le marquage des flancs trop fragile