Koxx en liquidation judiciaire - La fin d’une époque
samedi 12 octobre 2013
par Jebegood
PNG - 9.2 ko

Depuis une dizaine de jours , les nouvelles en provenance du fief de Koxx à Saint-Pierre-de-Chartreuse n’étaient pas bonnes... La boutique en ligne était devenue inaccessible, la société avait cessé toutes activité, le site était fermé et les employés mis à la porte. Un liquidateur judiciaire était attendu pour le début de la semaine et la fin semblait proche. Aujourd’hui , nous avons eu confirmation du douloureux verdict : la marque Koxx est en liquidation judiciaire depuis ce mardi 8 octobre 2013.

Une liquidation judiciaire qui sonne le glas d’une marque qui a porté très haut le flambeau du trial de compétition pendant la première décennie de ce siècle, tant sur les zones que sur le plan du développement matériel. Et qui est parvenue à se maintenir ces dernières années sur le devant de la scène, malgré de sérieuses difficultés financières. En mars dernier, Manuel Patrouillard a rejoint le fondateur Dominique Hermance au sein de l’équipe dirigeante et est venu renforcer le capital de la société (voir Koxx ... Un nouveau départ !, qui semblait remise sur les starting-blocks. Un mois plus tard , nous apprenions que Dominique Hermance quittait le navire Koxx, laissant seul aux commandes Manuel Patrouillard (voir Dom’ Hermance cède le gouvernail de Koxx). En fait, il souffrait de graves problèmes de santé et a été hospitalisé dans les jours qui ont suivi, et s’est battu pendant près de quatre mois contre un cancer. Pendant ce temps, l’équipe Koxx a poursuivi ses efforts pour développer de nouveaux composants, dont un nouveau pédalier innovant, de nouveaux pneumatiques et beaucoup d’autres belles choses étaient sur les rails. Mais aujourd’hui, le navire Koxx a sombré d’un seul coup et laisse à la mer ses employés (licenciés après parfois des années de bons et loyaux services), ses top pilotes (qui ne verront certainement pas leurs contrats honorés), ses clients (commandes non honorées, plus de produits, plus de shop officiel, garanties non assurées), ses partenaires commerciaux, etc... Une fin tragique et lamentable, qui n’a même pas fait l’objet d’un communiqué officiel de la part de la marque...

JPEG - 185.1 ko JPEG - 97.3 ko