Crash test de la tenue Jitsie Airtime
mardi 18 décembre 2012
par Jebegood , Jozz

PNG - 114.6 ko Nous étions impatients de tester la tenue « Airtime » de la marque Jitsie, spécialement développée pour le vélo trial. Une gamme dont le maître-mot est « qualité », ce qui nous vient à l’esprit dès que l’on a déballé les tenues !

Présentation complète et mise à l’épreuve des rochers de cette tenue trial, qui n’arrivera sur le marché que dans les prochains jours... Une petite exclu’ mondiale !

PNG - 355.6 ko

Présentation

JPEG - 195.2 ko Tout d’abord avant de se jeter sur cette nouveauté, on s’est posé comme Jitsie la question suivante. Qu’est ce qu’une tenue trial ? On voit effectivement de tout sur les zones et il n’y a en fait pas vraiment de tenue spécifique à notre pratique. Et finalement rien de bien convaincant en la matière ; c’est le constat que ce spécialiste de la moto trial a fait en observant les pros riders eux-même à l’action. Ils roulent ainsi avec des shorts pensés pour une autre discipline et sont parfois obligés de le réhausser après plusieurs sauts ou en remontant sur le vélo. La dernière grosse tendance en la matière est le short de boxe qui a l’avantage de procurer une liberté de mouvement optimale, mais qui n’est finalement pas pensé pour une utilisation extérieure et encore moins trial. Donc sûrement perfectible, ne serait-ce qu’en matière de tenue et d’aération, ou encore de poids. Bref partant de toutes ces évidences, Jan Cardinaels et tout son équipe se sont lancés dans un long brainstorming pour nous concocter de vraies tenues de trial. Cahier des charges : cela doit être ultra-léger, ultra-souple, ultra-aéré... Entre autres... Contrat rempli ? C’est ce que l’on va vérifier. Nous découvrons donc ces tenues avec curiosité. On note tout d’abord que la marque 100% trial soigne particulièrement ces emballages. Avant de constater que le souci du détail se retrouve à tous les niveaux. On note d’emblée aussi que les matériaux employés pour cette gamme de vêtements sont très techniques et donnent à chacun des produits une grande légèreté.

Le short Airtime, tout d’abord, retient notre attention. C’est le produit phare de cette gamme, et il est - nous annonce-t-on deux - le fruit de deux ans de recherche. Il bénéficie de panneaux respirants, deux larges sur la partie avant et deux plus étroits sur la partie arrière. La coupe est droite, large et le tissu légèrement élastique. Au niveau de la fermeture du short, on retrouve une large fermeture éclair au niveau de la braguette, qui est surmontée par deux robustes boutons-pressions. Le tout est doublé d’un système de maintien astucieux et intuitif : une ceinture est intégrée au short sur la partie arrière et elle se serre via un double scratch qui tombe sous les mains de chaque côté. On ajuste et on sert son short une bonne fois pour toute, en quelques secondes ! Tout naturellement. La ceinture s’élargit sur l’arrière, un peu à la façon d’une ceinture de maintien type ceinture lombaire. Les deux poches latérales ont une grosse fermeture zippée... pratique ! C’est confortable et on sent que l’amplitude de mouvements est optimale en faisant quelques flexions extensions. Par contre, il taille large ; on a opté tout d’abord pour un L, notre taille habituelle (nous mesurons un peu plus d’1m80), et c’est en fait un M qu’il va nous falloir.

JPEG - 233.2 ko JPEG - 336.1 ko

Nous déballons ensuite les maillots, en taille longue. Maillot à col en V, qui est très léger également. On relève immédiatement le souci du détail et la conception dans une optique trial, comme en témoigne la petite poche latérale zippée dissimulée sur le côté gauche, parfaite pour ranger son carton. Ou encore sur le côté droit le panneau triangulaire intérieur de tissu doux, réalisé dans une matière spéciale pour nettoyer ses lunettes. Bien vu ! De larges panneaux respirants ont été placés sous les bras. Mais le tissu du maillot laisse déjà à lui-seul augurer d’une bonne ventilation : il s’agit d’un tissu finement gaufré, extensible et aéré. Un beau produit, qui taille lui-aussi large. Conseil, opter pour une taille en-dessous de votre taille habituelle !

JPEG - 342.2 ko JPEG - 423.2 ko

Passons enfin aux gants... On dispose déjà sur le marché d’un large choix en la matière, mais l’on constate bien trop souvent qu’il s’agit de produits légers et à la durée de vie limitée, voire très limitée. Ce modèle-là semble bel et bien d’un autre acabit : encore une fois la qualité est au rendez-vous et il inspire confiance dès qu’on l’enfile. Léger, racé, il est surtout intelligemment pensé. Sur la partie supérieure, un tissu extensible et là encore finement gaufré est là pour permettre d’évacuer la transpiration. S’ajoute aussi sur le dessus un panneau triangulaire de tissu plus respirant encore (comme sur les shorts et maillot) pour la ventilation du gant. On retrouve cette même matière sur les côtés des doigts. Au niveau de la paume, le tissu est uni et résistant, tout en étant fin, ce qui est un impératif pour avoir de bonnes sensations de pilotage. une petite impression en silicone en bas du gant (de l’autre côté du pouce) permet de bien le caler contre la poignée. Quand on parle de souci du détail... Le serrage du gants se fait avec une languette de fermeture scratch, qui est ajourée. Le tour du poignet est renforcé avec un gros tissu gaufré qui assure un bon maintien et donne un aspect esthétique très classieux au produit. Au niveau du pouce, signalons la présence d’un large panneau de tissu éponge toujours très appréciable et aussi d’un épais tissu de renfort sur la liaison avec l’index, où s’exerce le plus de contrainte. Le logo Jitsie est posé en surimpression sur le haut du gant et le nom Airtime sur le haut du petit doigt. Au niveau de la taille, les standards habituels sont respectés : la taille L nous convient parfaitement. On a même jamais été aussi bien dans un gant...

JPEG - 283.6 ko JPEG - 364.6 ko JPEG - 579.6 ko JPEG - 423.5 ko JPEG - 302.2 ko

Essai terrain

Bref tout cela est indéniablement beau et technique, voyons maintenant ce que cela donne vraiment sur le terrain, ce qui est finalement le plus important ! Direction les zones et d’emblée la légèreté et le confort de ces vêtements les font oublier. Le tissu est bien taillé et élastique, il ne vient jamais parasiter les gestes, ce qui est primordial. Surtout qu’aujourd’hui les pilotes de haut niveau sont devenus de véritables contorsionnistes, sur des mouvements comme le latéral. Une amplitude de vêtement clairement optimale donc (rien à envier à nos shorts de boxe habituels) et aussi une bonne ventilation. le maintien est comme on le soupçonnait excellent. La transpiration est évacuée efficacement et l’on est pas en nage au bout de quelques heures de ride, comme on pourrait l’être avec des vêtements plus classiques. Les gants procurent de bonnes sensations. Après plusieurs sessions, on ne constate pas de vieillissement prématuré. Le look de ces vêtements fait l’unanimité autour de nous : élégants, racés, pas trop chargés, ils laissent aux compétiteurs de la place pour floquer leurs logos partenaires. Et pourront aussi se porter lors de sessions street, car on est loin d’avoir l’air d’un "countreux" pommé dans la jungle urbaine. Ces vêtements ont un vrai style "rider", un look sportif et freerider à la fois, les deux univers de notre discipline...

JPEG - 350.9 ko JPEG - 315.8 ko

Pour conclure...

Le bilan est largement positif. Cet ensemble Airtime nous a séduit pas sa classe, sa sobriété, son look racé, et sa finition exemplaire. Des vêtements de qualité, à n’en pas douter, et l’on pu vérifié de visu ce que le credo de Jistie, "Innovation in trials", veut dire... Joli coup d’essai pour ce maître du trial moto ! Il y a de la réflexion derrière tout cela, qui se traduit dans les faits par un produit très abouti qui amène sur les zones de nouvelles idées, des améliorations. De l’innovation et de l’expérience, qui donnent au bout du compte de la vrai sape trial, qui ne gène pas les mouvements et ne freine pas les ardeurs. Un vêtement ultra-technique qui est comparable aux vêtements de freeride les plus aboutis, mais qui est toutefois 100% pensé dans une optique trial : il est plus léger, plus élastique, plus aéré que ces derniers. Seule ombre au tableau, les prix peut-être ? Ils sont certes un peu plus élevé que des produits plus classiques. Surtout en ce qui concerne le short ; son prix public est de 80€. Les maillots (courts comme long) sont quant à eux à 37.50€ et les gants à 30€. Mais n’est-ce-point là le prix de la qualité ? Pour compléter cette belle tenue, il ne manque plus qu’un casque. Comme vous le voyez sur les photos, nous avons testé celui adopté par le superpilote maison, Sir Jack Carthy : le Lazer Oasiz, préconisé par Jitsie et qui visuellement complète harmonieusement la gamme Airtime. On vous le présente demain sous tous ses angles !

Pour en savoir plus :
- présentation de la gamme : La collection Jitsie Airtime arrive !
- site officiel : Jitsie.

JPEG - 346 ko