Supermance... « Je suis impatient ! »
samedi 2 juin 2012
par Jebegood , Martin Boutière
GIF - 1.7 ko

Il va faloir s’y faire, Supermance vole désormais au guidon d’un 20". Celui qui s’est baptisé à juste titre l’électron libre du team Koxx (voir l’interview Supermance, l’électron libre !) a fait son baptème du feu le week-end dernier à l’occasion du premier Trial Pro Series d’Aix-les-Bains qui s’est déroulé sur des zones de haute voltige. Un parcours qu’il apprécie particulièrement en temps normal, mais qu’il lui a fallu approcher autrement au guidon de son prototype Sky 3 long. Il revient avec nous sur cette première expérience, et nous donne au passage son avis sur ce nouveau format de compétition UCI lancé par Jean Flambard ! Avant de nous faire part de son impatience pour la suite de ce nouveau challenge... Crédit-photos : Martin Boutière.

JPEG - 308 ko

Flash Interview

Salut Vince, raconte nous un peu comment s’est passé ce baptême du feu UCI ? Pas grand monde au départ de la catégorie 20", mais il a tout de même fallu batailler ferme des qualifs à la super finale !

Ça a vraiment été un super week-end pour moi, le fait de rouler en 20" m’a vraiment boosté, imagine toi qu’avant les demis j’avais la pression, peur de mal rouler avec le bike... En fait j’ai un peu l’impression de reprendre à zéro, et du coup tout est hyper motivant. Sinon il est clair que le plateau 20" était plutôt famélique, c’est vraiment dommage, mais en France, l’accent est clairement sur le 26, espérons que cela change ! De toute façon, si j’ai besoin de me frotter aux tauliers, ça va être le cas des ce weekend !

Ce format de zones XXL, c’est taillé pour le Supermance en temps normal (26")... En 20" cela donne quoi ?

Sinon les zones étaient effectivement énormes, déjà dans l’absolu mais encore plus en 20", bike avec lequel je ne suis pas encore aguerri comme je l’étais en 26". Honnêtement ça me va très bien, il n’y a pas mieux pour se situer et aussi se faire plaisir que des zones énormes, et là on a été gâtés !

JPEG - 266.6 ko Les qualifications étaient déjà d’un niveau bien relevé, avec trois tours à faire... Pas une entrée en matière facile... Tu as creusé l’écart sur la finale mais la super finale a été plus difficile... Comment tu as vécu ces deux jours de courses très intenses en 20" ? Sur plan technique, physique ?

Je suis plutôt satisfait de la manière dont j’ai roulé, hormis en super finale. J’ai clairement moins bien roulé qu’en finale alors que nous connaissions les zones, je ne me l’explique pas trop pour être franc. Plus globalement le niveau n’est pas mal du tout mais je commets beaucoup d’erreurs et surtout je situe mal mon niveau et le choix le plus opportun au niveau des tracés, un débutant comme je te le disais ah aah... Sinon sur le plan physique ça n’a pas été simple, je n’ai pas la réserve technique que j’avais en 26, du coup je me fatigue beaucoup plus, nerveusement aussi. Mais cette course m’a rassuré, j’ai tenu le choc !

Prêt à affronter les ténors espagnols et le reste du gratin mondial 20" ? Même si on ne sait pas encore dans quel état de forme vont être les deux meilleurs mondiaux, le challenge est dur !

Pour ce qui est de la confrontation avec les 2 barons, je suis impatient, ça c’est clair. Pour le reste nous verrons bien. J’aurais du temps d’ici la seconde manche pour progresser, l’important va donc d’être proche au classement pour ne pas hypothéquer mes chances pour le général, et si je peux faire mieux encore, et bien ce sera parfait.

JPEG - 299.7 ko Ton avis sur ce nouveau concept de Trial Pro Series ? Il a conquis le grand public et a été un vrai succès populaire, mais du point de vue pilote, beaucoup ont trouvé cela trop hard et il y a eu quand même beaucoup de blessés dont un grave, un des meilleurs élites du circuit 26 qui se retrouve hors-jeu, Giacomo Coustellier. Pas trop violent pour un premier rendez-vous UCI ? La formule te plaît ?

Globalement je suis fan de ce format de compét : des zones bouillantes, valorisantes, beaucoup de public, de quoi se départager, le top ! Il est vrai que le niveau des qualif etait surement un peu trop corsé ce qui a pu ’gâcher’ la fête pour les moins bons riders, mais de là a dire que c’était dangereux, non je ne pense pas. Les passages en hauteur était simple, je ne me suis pas fait peur. La blessure de Giaco est bien sûr une mauvaise nouvelle, mais elle n’est pas à imputer au tracé selon moi. Bravo a Jean, et aux riders 20" : on se bouge les fesses, elles en valent la peine ces Pro Series !!!

Merci Vince et bonne continuation !

La bise, merci.

JPEG - 422.5 ko