Supermance après Biella
samedi 25 juin 2011
par Jebegood , Vince
GIF - 1.7 ko

Une petite interview sauvage de Supermance, réalisée mercredi au fond des bois, de ses bois, ceux de Beauvais, son terrain d’entraînement privilégié, situé non loin de Buthiers... Des propos recueillis mercredi dernier, alors qu’il s’entraînait avec deux autres jeunes Koxx riders de la région parisienne, Kevin Aglaé et Morgan Vassor, avant la prochaine échéance internationale : la Coupe du Monde de Champvent. Après avoir encore poussé des cris d’effroi devant les énormes plantés sur l’avant, tapés et latéraux envoyés par le vice-Champion d’Europe sur ses rochers, on a discuté un peu avec lui. Histoire de revenir sur le Championnat d’Europe de Biella, de voir son état d’esprit à la veille de Champvent, de parler un peu matos...

JPEG - 624.4 ko Salut Vince, et tout d’abord bravo pour ta performance de Biella, tu nous a tous fait vibrer ! Les qualifs en tête avec seulement deux petits points, la première compét’ UCI de la saison a commencé très fort pour toi !

Oui j’ai roulé super fort en qualifs, il y avait rien d’énorme, j’ai fait deux petites erreurs mais pour le reste je n’ai rien lâché. Et après la finale, déjà Kenny a été ultra-fort. Pareil, il n’a lâché que deux points et a été très très fort d’entrée de jeu. Moi j’ai roulé à peu près aussi détendu que la veille, mais un poil moins incisif. J’ai peut-être lâché les pieds un peu plus vite, je me suis un peu moins battu, peut-être que j’étais trop en confiance par rapport à ma qualif’ et je me suis dit que si je faisais ce que je savais faire cela suffirait. Et comme Kenny a roulé, cela n’a pas suffit quoi. J’ai péché par excès de confiance. J’étais un peu moins bien que la veille et Kenny a été très fort, donc difficilement gagnable.

JPEG - 246.9 ko Tu es parti en dernier, c’est une position confortable qui te permet de contrôler la course, mais en même temps cela peut mettre un peu de pression si devant ça roule fort ! Cela t’a pénalisé ?

Moi j’essaie de plus en plus de ne vraiment pas calculer ce que font les autres, donc à partir de là, dernier, cela ne peut être que positif tu vois ! Si devant il y a un 5 tu réfléchis pour corriger et si devant ça roule, bah tu fais ton taff... Je pense que cela reste un avantage, mais après je ne calcule pas plus que cela. C’est un plus, et cela ne me gène pas de rouler après les autres. Mais l’intérêt de faire une bonne qualif’, c’est surtout de se mettre en confiance, de se sentir bien pour la finale et aussi pour soi.

Bon tu es passé très près du titre européen, tu dois être un peu déçu, mais en même temps je suppose que c’est une grosse satisfaction aussi d’entamer ainsi la saison !

Oui j’ai largement décroché le titre de vainqueur de la qualif’, qui ne compte pour rien. Mais on ne peut pas dire que je suis passé tout près du titre. Pour être honnête, Kenny a vraiment été supérieur ! Sur la finale, il n’y a absolument rien à dire, il a été très fort. Le Championnat d’Europe, c’est une course, un titre, une fin en soi. Quand tu as fini, c’est réglé, on en parle plus. Moi j’espérais cette fin en soi, ce titre, mais je ne l’ai pas eu, mais c’est tout de même une bonne deuxième place, et c’est de bon augure pour le reste de la saison. C’est à la foi satisfaisant parce que je vois que je vais être là pour la suite. Mais bon une petite amertume quand même : cela aurait été une Coupe du Monde j’aurais été super content, mais là c’est un Championnat d’Europe et il y avait un titre à aller chercher et je ne l’ai pas pris. Donc bon, c’est une deuxième place plaisante, mais pas une satisfaction entière.

JPEG - 160 ko Bon alors là maintenant tu enchaînes, c’est parti sur les Coupes du Monde, il y en a deux qui arrivent, la première à Champvent ce week-end ! Là c’est un dernier petit entraînement avant le départ ?

Oui là ce n’est plus le moment d’essayer de se préparer, il faut surtout bien récupérer, garder le niveau entre les manches, ajuster un peu les petits réglages, je ne suis pas là dans l’optique de progresser outre mesure.

On a l’impression que quelque chose à changé dans ton état d’esprit par rapport à la saison dernière. Tu n’es plus dans la même optique de combat d’homme à homme, que s’est-il passé ?

Bah écoute tout a changé cet hiver quand je me suis blessé. Il y a eu un petit passage à vide, un moment de raz-le-bol, je me suis remis en question et je me suis dit qu’il était temps de m’aérer un peu, de voir autre chose. Je bosse à côté du trial maintenant, je suis prof’ d’Education Physique et Sportive, et je ne vois plus les choses de la même manière...

JPEG - 327.1 ko D’accord, cela ne doit pas être évident de mener les deux carrières de front ?

Bah en fait, ça va bien et je mène les deux en parallèle. Cela m’a vraiment redonné goût à l’entraînement. J’ai pris un peu de recul, et je le vois maintenant moins comme un job on va dire. C’est parfois un peu délicat de tout gérer, mais pendant l’hiver ce n’est pas compliqué et puis l’été, les vacances arrivent vite.

Bon, cette fourche carbone que toi et Gilles utilisaient depuis quelques mois déjà a l’air de marcher très fort. Elle est très attendue et ce sera sans nul doute la grosse nouveauté matos, comme l’a été le cintre carbone il y a quelques années.

Oui on a plus de problème de mise au point depuis un moment. Le produit est complètement validé depuis au moins deux mois, maintenant nous entrons dans la phase de production, qui n’est pas la plus délicate. Le carbone n’est pas un produit facile à maîtriser, mais là je pense que la sortie est imminente. Je pense que 15 jours, cela sera le délai maximum de mise sur le marché !

JPEG - 575.9 ko Ah oui carrément ! La fourche carbone arrive alors... Là il y a aussi une nouvelle série de Sky qui est disponible...

Oui la fourche arrive, et elle devrait déjà être là depuis un moment... C’est une véritable avancée. On a maintenant un super cadre, avec une position de pilotage parfaite, surtout avec l’ajustement que l’on a fait sur la nouvelle série. En fait, sur la première série, j’avais en tête de rouler avec une potence 20" mais je n’étais pas sûr de mon coup. Il fallait que j’ai un vélo qui permette de rouler à la fois avec une potence courte ou une potence longue, au choix. On s’est dit qu’il valait mieux faire un cadre bas qui accepte tout type de potences avec des cales pour affiner les réglages. Maintenant il n’y a plus de doute sur l’efficacité de la grande potence, qui s’est généralisée avec ce vélo, et quasiment tout le monde utilisait au moins quatre cales. Donc on a remonté le poste de pilotage de deux centimètres avec cette douille. Et la majorité des riders qui rouleront avec vélo n’auront plus à mettre de cales. Cela permet par la même occasion de séparer les deux tubes du triangle avant qui ne se touchent plus, et cela donne un peu plus d’agilité au vélo.

JPEG - 255.5 ko Très bien ! Et la suite se prépare déjà je suppose ?

Oui bien sûr. La prochaine génération de Sky est déjà quasiment lancée, et arrivera dans quelques mois. On a eu par le passé de gros problème de production que je ne te cache pas, mais là on a bien sorti la tête de l’eau, et on a un bon recul sur notre production et le développement. Les nouveaux cadres sont arrivés, les vélos complets c’est un peu délicat et on a encore quelques soucis d’approvisionnement avec les fourches, tout n’est pas encore parfait, mais ça va bien et il y a encore de belles choses qui vont arriver prochainement.

Ok. Reparlons un peu compétition si tu veux bien, on a tous encore en tête des K-124 Days qui ont été magiques et qui ont commencé très fort pour toi. Alain Rémy vous a poussé encore très loin, et Gilles Coustellier semblait intouchable le premier jour. Le lendemain à la finale sur des zones encore plus difficiles, tu finis à égalité avec lui. A tes côtés, il y avait le Dieu de toute une génération de riders, Sir Marc Vinco ! C’était quelque chose de formidable pour nous de le revoir, et puis pour toi de l’avoir à tes côtés, cela devait être aussi très fort !

Oui c’était vraiment une compétition formidable avec des zones et une ambiance terrible. Et puis être suivi par Monsieur Marc Vinco, cela a été accomplissement d’un rêve de gosse ! Le premier jour, j’étais dans la perspective que je t’ai présentée avant : je ne voulais vraiment pas me prendre la tête, j’ai roulé super détendu, mais je me suis rendu compte le soir que si j’avais pas mal d’avance sur Benito, j’avais aussi beaucoup de recul sur Gilles, qui a fait ce qu’il sait faire de mieux le premier jour on va dire. Du coup je suis parti le deuxième jour dans les mêmes dispositions en essayant d’être plus déterminé, plus incisif, et j’ai beaucoup mieux roulé. J’ai encore fait quelques erreurs de pilotage, mais j’ai de nouveau battu Benito et je finis à égalité avec Gilles. Cette course était un peu à l’image de l’Europe en fait... C’était bien, mais il manquait la victoire.

JPEG - 735.5 ko La saison 2011 semble plus ouverte que la précédente. L’an dernier, Gilles faisait un eu figure d’extra-terrestre. Il n’a rien lâché de la saison et jusque Mont Sainte-Anne, il semblait invincible. Et là, on a nettement l’impression avec les K-124 Days du second jour et l’Europe que les jeux sont plus ouverts : à Biella, tu gagnes la première manche et Kenny la seconde. L’an dernier, il avait assommé tout le monde d’entré de jeu et pas relâché la pression avant la fin de saison. Les cartes ont l’air d’avoir été un peu redistribuées ?

Oui tout à fait... J’allais dire que j’ai aussi cette impression, mais bon ce n’est pas une impression, cela se voit concrètement. Après, est-ce qu’il ne va pas recommencer à rouler super fort sur les prochaines courses, on ne sait pas... Maintenant est-ce qu’on a progressé, est-ce qu’il est moins bon sur ces compéts’ là, c’est difficile de le dire, et en étant honnête cela ne m’intéresse pas trop... Maintenant j’essaie de faire des bonnes courses. L’an dernier, j’ai rarement été dans de bonnes dispositions, mes motivations étaient beaucoup trop négatives, centrées sur le fait de battre les autres et pas assez centrées sur le fait de faire mon truc. Que des choses que me répétaient Franck (Martini), mon coach, mais que je n’avais pas assez intériorisées. Maintenant j’ai plus de recul, je me prends moins la tête. S’il y a des course gagnables comme l’Europe ou les K-124 Days, et que je ne gagne pas, j’aurais un regret. Mais s’il y a des courses où Gilles gagne et est trop fort pour nous comme cela a été le cas le premier jour des K-124 Days, ma foi qu’il gagne et bravo à lui ! Je ne focalise plus sur ma place, mais sur ce que je suis capable de faire. Mais bon il ne faut pas être démago’ non plus, mon but c’est toujours de gagner, et c’est mieux de gagner en roulant mal que de faire deux en roulant bien. Ma détermination reste intacte et puise maintenant sa force dans le fait de bien rouler !

Très bien Vince’, merci et tout le meilleur pour Champvent !

Merci et à bientôt !

JPEG - 659.6 ko

JPEG - 313.9 ko

JPEG - 333.8 ko

JPEG - 313.1 ko