Crash-test du TMS Twenty
jeudi 17 février 2011
par Jebegood

PNG - 351.8 ko Durant quelques semaines, j’ai mis à l’épreuve l’une des grosses nouveautés 20" de l’année, le nouveau TMS Twenty. Je vais commencer par vous donner les spécifications du vélo que j’ai testé, et que j’ai monté avec des composants de qualité afin de le tester dans les meilleures conditions possibles.

Voici les spécifications complètes du vélo d’essai :

Cadre Twenty TMS (Blanc)
Jeu de direction FSA semi-intégré
Potence Try-All 3d
Guidon Monty
Fourche Grasshopper
Roue avant jante Monty / moyeu Monty/ pneu Slick Monty
Frein avant Hope mono trial/ disque Ashima
Manivelles Trialtech
Pédales Rockman Simple Cage
Boîtier de pédalier FSA
Chaîne BONZ
Roue arrière jante TMS / moyeu TMS / pneus Try-All Light
Frein arrière Hope mono trial/ disque Try-All 155mm
Protection Grasshopper

Ce Twenty complet pèse 8,5 kilos, un poids plus qu’acceptable étant donné l’absence totale de pièces carbone ou titane dans ce montage.

JPEG - 886.4 ko

Essai du vélo en street & naturel :

PNG - 76.4 ko L’essai a duré quelques jours et a eu lieu sur plusieurs sites afin que nous puissions vous donner autant d’informations que possible. Il a été mis à l’épreuve en street comme en naturel, ce qui nous a semblé essentiel pour un test plus complet.

La première chose que l’on peut dire, c’est que c’est un vélo très confortable pour rouler en street. Merci à la géométrie du cadre qui est à la fois ni trop longue, ni trop courte (1010mm), à laquelle les pilotes de tous gabarits s’adapteront facilement. La marque française a aussi fait un très bon choix au niveau de la longueur des bases. Ce modèle a des bases de 350mm et on peut dire que c’est efficace. Dès que l’on se positionne sur la roue arrière, le vélo est très stable et confortable et on a l’impression qu’on pourrait rester ainsi éternellement. Parfait pour prendre ses marques avant un obstacle.

JPEG - 724 ko Le boîtier de pédalier est placé à 63mm, ce qui n’est pas ce que l’on fait de plus haut. Cela ne pose aucun problème pour rouler en street et c’est même un hauteur qui favorise un riding plus « smooth » et fluide. Les franchissements se réceptionnent confortablement sur la roue arrière, grâce à sa géométrie polyvalente, qui facilite les gros mouvements et ne demande pas trop d’effort pour décoller ou atterrir. Le vélo se débrouille plutôt bien sur les statiques, grâce à sa facilité de prise en main et sa stabilité, qui permettent de se positionner parfaitement avant le geste : pas de perte d’équilibre et pas besoin de se presser. La même chose pour les latéraux. Facilité de prise en main, mais pas autant de fougue que d’autres modèles actuels. C’est là le bémol à apporter à la géométrie de ce vélo : le vélo n’a pas l’efficacité au moment du décollage que l’on retrouve chez les autres 20" à la géométrie plus relevée. Le boîtier plus bas a ses avantages et ses inconvénients. Mais bien sûr, cela ne remet pas en cause les capacités de ce vélo, et une petite période d’adaptation permettra de s’adapter à cette donnée et d’attaquer rapidement les gros passages !

Un point fort de ce vélo concerne les transfert sur l’avant : j’ai vraiment eu de très bonnes sensations en la matière. Le vélo avec sa conception très particulière aide beaucoup dans le placement de la roue, permettant d’être très précis, et de vraiment accrocher la roue, même avec un pneu slick ! Le "petit" Evo de TMS est vraiment un vélo équilibré qui a de grandes qualités de pilotages, surtout sur l’avant ! Voilà mes sensations après 8 ou 9 séances de street.

JPEG - 726 ko Passons à présent au naturel. C’est un vélo qui se défend bien aussi sur les rochers, et qui avec un montage plus adapté pourra certainement se montrer encore plus efficace. L’essai naturel s’est déroulé sur des zones comportant à la fois des portions de rochers irrégulières et d’autres plus roulantes, pour pouvoir cerner au mieux le comportement du vélo. Jonathan Marcos, un ami et un grand pilote était à mes côtés pour me donner son avis. Après une bonne période d’échauffement nécessaire en ce temps hivernal, on a attaqué le vif du sujet. Nous sommes rapidement arrivés tous deux aux mêmes conclusions. Nous avons retrouvé toutes les qualités dénotées par l’essai en street, à savoir sa facilité de prise en main et son équilibre, avec le même bémol concernant la hauteur du boîtier de pédalier, qui le bride sur les passages où les rochers sont vraiment cassants et impitoyables. Cela ne nous avait pas trop gêné en street, mais là nous avons raccroché les pédales sur quelques mouvements, comme des crochetages ou des enchaînements de rochers. Mis à part ce détail, nous avons été assez satisfaits des performances globales de ce vélo tout au long de la journée.

En résumé, c’est un vélo sur lequel on a de très bonnes sensations de pilotage, qui est très confortable, qui se montre à la fois facile en street (où il s’est montré très performant) et en naturel (où un boîtier un peu plus haut le rendrait encore plus efficace). Un vélo très polyvalent sur lequel on est tout de suite à l’aise et qui s’adresse au plus grand nombre.

JPEG - 900.8 ko

Considérations techniques et esthétiques :

La première chose qui retient l’attention sur ce vélo est l’originalité de son design. C’est assurément l’un des vélos les plus beaux du marché, et les gars de TMS ont vraiment pris très au sérieux le look de leur modèle 20". La superbe ligne courbée de ce cadre, héritée de son grand frère l’Evo 3, lui confère classe et élégance. Il faut vraiment voir le bike en chair et en os pour apprécier tout cela à sa juste valeur. On appréciera la finesse des détails, notamment en ce qui concerne la colonne de direction qui est ajourée pour enlever le poids ou l’usinage de la partie arrière qui assure une résistance et une rigidité optimale de cette partie où les contraintes sont très importantes.

JPEG - 836.8 ko JPEG - 914.1 ko

Là où TMS a vraiment excellé, c’est dans leur fameux système de tension intelligente baptisée "Quick Tensioner Concept". Je n’avais jamais rien essayé de tel, et c’est tout simplement fantastique. Avec ce nouveau système, vous pouvez enlever la roue arrière sans avoir à démonter la chaîne ni à toucher à la tension de chaîne : on dévisse la roue, on la retire des pattes verticales puis il n’y a plus qu’à déplacer la chaîne pour la libérer. Ceci a l’avantage évident de ne pas avoir à retendre la chaîne ou le centrage du disque chaque fois que la roue est enlevée. Le tendeur prend soit de tout cela pour vous et la roue une fois remontée est exactement dans la même position qu’avant le démontage... Tellement pratique ! Il élimine également les bruits caractéristiques d’une transmission classique et la nécessité de constamment devoir réajuster la tension de chaîne. Son ajustement est millimétrique, et la tension parfaite n’est plus un rêve inaccessible.

JPEG - 870.8 ko

La patte de frein à disque arrière m’a aussi beaucoup plu ; elle permet un ajustement très précis de l’étrier de frein, de sorte que l’on peut vraiment obtenir un parfait positionnement des plaquettes sur le disque, ce qui garantit un freinage optimal.

JPEG - 927.7 ko JPEG - 941.2 ko

En ce qui concerne la géométrie, tel que mentionné précédemment, la seule chose négative que l’on peut trouver à redire est la hauteur du pédalier, mais c’est dans l’ensemble une géométrie bien pensée qui donne un vélo confortable sur lequel on se sent tout de suite bien et qui est très stable sur la roue arrière.

JPEG - 854.4 ko

Le poids de ce cadre est assurément un peu plus élevé que les d’autres cadres actuels, mais la politique de TMS est claire : concevoir un cadre qui résistera dans le temps et prévenir tout risque de casse avec des tubes plus épais et des renforts aux points critiques. A première vue, cet embonpoint peut rebuter certains riders, mais ce sont bel et bien ces quelques grammes en plus qui sont un gage de durabilité du cadre, qui ne « pokera » ou ne fissurera pas aussi facilement que d’autres cadres.

En conclusion :

JPEG - 747.3 ko TMS a réussi à mettre au point un 20" de grande qualité, avec un design magnifique et une géométrie bien pensé. C’est un vélo fantastique pour tous les streeters et c’est aussi un bon vélo de naturel, qui vous permettra d’attaquer les zones en toute sérénité, grâce à de réelles qualités de pilotage et à un cadre robuste. Un vélo compétitif à tous points de vue.

Pour finir, je tiens à remercier TMS pour l’envoi du vélo et Tribal Zine qui m’a permis de réaliser cet essai. Un vrai plaisir de travailler dans de telles conditions, et de faire partie de cette belle famille ! Merci aussi à Ribo, mon partenaire principal.

Photos : Andrés López