Anvers 2017 20 - Une 5ème Coupe en patron pour Mustieles !
mardi 26 septembre 2017
par Jebegood , PMP

JPEG - 6.1 ko Le public est resté nombreux pour suivre la finale Elite 20, qui va se révéler toute aussi haletante que les deux premières. Il faut dire que la concurrence est rude dans la catégorie depuis quelques saisons pour le leader et champion du monde Abel Mustieles, mais il parvient à garder la barre, et l’a même tenu fermement toute cette saison.

JPEG - 617.5 ko

Abel Mustieles (Clean / Hebo) prend d’emblée la tête des opérations avec deux zéros incisifs. Tandis que l’on voit s’effondrer son plus redoutable adversaire, son coéquipier qui fut autrefois son maître, Benito Ros. C’est sur la roue arrière et à un rythme d’enfer qu’il avale le jump du pumptrack et la dernière zone, pour s’offrir en patron une cinquième Coupe du Monde, comme Gilles Coustellier en 26. Encore une saison exceptionnelle pour l’Espagnol, avec 4 victoires sur 5 ! Il peut être rassuré avant la Chine : l’arc-en-ciel est solidement accroché à ses épaules. Derrière ils devront se transcender pour essayer de lui arracher.

JPEG - 724.9 ko

Belle course du Suisse Lucien Leiser (Monty), qui laisse échapper quelques malheureux points en début de parcours, mais retrouve ensuite toute sa concentration pour se hisser sur la seconde marche du podium d’Anvers. Il est le troisième homme de cette Coupe du Monde, fin prêt pour aller chercher une nouvelle médaille au mondial, lui qui avait déjà croqué argent à Vallnord il y a deux ans.

JPEG - 529.8 ko

Derrière lui, on retrouve ces deux riders puissants et précis qui eux-aussi ont montré sur cette finale comme beaucoup d’autres cette saison qu’ils avaient les épaules pour défier les maestro espagnols. L’Autrichien Thomas Pechhacker prend la troisième place de la finale, permettant ainsi à Monty de faire le doublé. Il se hisse ainsi au 4ème rang du général.

JPEG - 705.6 ko

L’Allemand Dominik Oswald (Dorval AM Ozonys), tout aussi impressionnant sur les gros envoyés de cette finale, prend la 4ème place et 5ème du général.

JPEG - 421.9 ko

Benito Ros (Clean / Hebo), n’est pas rentré dans cette finale, et conserve in extremis le second rang du général. Mais la « Bestia » reste assurément pour le mondial le plus redoutable adversaire d’Abel Mustieles, que personne d’autre n’a battu.

JPEG - 679.4 ko

La relève espagnole est déjà là, au plus haut niveau : le Junior 1ère année Alejandro Montalvo (Jitsie Varial) jouait sa 4ème finale de la saison et a encore fait très forte impression à tous les observateurs ! Notamment sur la dernière zone où il signe le geste le plus engagé du week-end : un fantastique planté envoyé depuis la pumptrack. Move of the day ! Il a encore marqué les esprits, et part évidemment en archi-favori pour le mondial junior qui ne devrait être qu’une simple formalité pour ce jeune prodige.

JPEG - 730.5 ko

Podiums & classements

JPEG - 551.8 ko JPEG - 158.7 ko JPEG - 241.3 ko

JPEG - 521.5 ko JPEG - 246.1 ko JPEG - 183.5 ko JPEG - 126.4 ko