Vidéo & interview : Jeff Anderson ride Hope Slide !
samedi 23 avril 2016
par Jebegood

JPEG - 227.6 ko « L’homme se découvre quand il se mesure à l’obstacle » écrivait Saint-Exupéry dans son ouvrage Terre des Hommes. Une pensée profonde qui touche à l’essence même de notre sport ! Le Canadien Jeff Anderson n’a pas peur de se mesurer aux rudes obstacles des courses UCI, mais il a décidé d’aller encore plus loin dans l’exploration de ses limites. Et de s’attaquer... à une montagne !

C’est une vidéo étonnante qu’il nous livre, où il a ridé un spot peu commun, gigantesque, qu’une vie ne suffirait pas à rider : « Hope Slide » ! Hope est une ville à l’Est de Vancouver, où vit Jeff. Un endroit magnifique avec de spectaculaires paysages subalpins, niché entre la Chaîne Côtière et les Chaîne des Cascades. Le 9 janvier 1965, un morceau de l’un des sommets des Cascades (le pic Johnson) s’est détaché : 47 millions de mètres cubes de terres et de rochers ont dévalé, le plus gros glissement de terrain qui s’est jamais produit en Amérique du Nord, qui a même englouti un lac au passage (le lac Outran) ! Une montagne qui s’effondre et un paradis pour nous-autres trialistes qui apparaît !

Un spot incroyable que Jeff Anderson est parti rider, et où le pilote élite international n’a pas boudé son plaisir, sur des kilomètres de zones. Nous le suivons sur des enchaînements de rochers particulièrement techniques, mais aussi d’énormes blocs rocheux ! Une vidéo d’autant plus impressionnante qu’elle nous embarque au guidon de son Yess. La vidéo du week-end, qui est aussi l’occasion de prendre des nouvelles du Champion d’Amérique du Nord, depuis notre dernière interview réalisée avant sa saison 2015 (voir ici). Jeff espère bien faire une troisième saison UCI cette année, mais se heurte à un obstacle de taille : son financement. Vous pouvez l’aider à le surmonter sur www.gofundme.com/JeffTrials ! Pour suivre toute l’actu de ce pilote rendez-vous sur son site ww.JeffTrials.com !

Vidéo

JPEG - 100.8 ko

Interview

Quel spot incroyable !!! Parle-nous un peu de ce spot peu commun qui n’est pas très loin de chez toi ?

Hope Slide est un endroit où je voulais aller depuis longtemps, mais je n’en avais pas encore trouvé le temps. Le site est à deux heures et demie à l’Est de Vancouver. C’est immense. Nous y avons passé une journée entière pour le tournage de cette vidéo mais on n’a exploré qu’une infime partie de la zone. Sur Wikipédia, ils disent qu’il y a là « 47 millions de mètres cubes de roche pulvérisée, de boue et de débris de 85 mètres (279 pieds) de profondeur et 3 kilomètres (1,9 miles) de large, qui sont descendus de la montagne depuis une hauteur de 2.000 mètres (6.600 pieds) », donc cela donne un peu une idée de l’ordre de grandeur ! Malheureusement, 4 personnes ont été tuées dans ce glissement de terrain, car il a recouvert une route au passage.

Revenons sur ta saison 2015, tu es venu de l’autre bout du monde pour faire une seconde saison UCI sur le sol européen ? Tu as aussi remporter le premier titre de Champion de Trial Élite d’Amérique du Nord ?

Oui je suis parvenu à revenir en Europe en 2015. J’ai connu des hauts et des bas cette saison-là sur les compétitions UCI. Mon meilleur résultat a été 11ème en Autriche et mon plus mauvais résultat 26ème en Pologne, et au final je prend le 14ème rang de la Coupe du Monde. Pour les Championnats du Monde en Andorre, la météo était vraiment catastrophique, et ce n’était pas ma journée, je termine 20ème.

JPEG - 279.6 ko

Mais l’année dernière était bien cool : la NATS (North American Trials Series) a décidé d’organiser son propre championnat à Keystone, au Colorado (Etats-Unis). L’événement était super, il a permis de réunir des riders de toute l’Amérique du Nord. et ce n’est pas souvent que les riders nord-américains peuvent se réunir parce que cela coûte cher en frais de déplacement, à près les mêmes que pour se rendre en Europe sur une compétition UCI. J’attends avec impatience le prochain championnat des NATS et j’espère que l’évènement prendre de l’ampleur !

JPEG - 117.1 ko

Cette belle vidéo nous montre que pour toi aussi l’hiver a été productif : on voit clairement que tu a travaillé dur pour encore élever le niveau sur le vélo, tu prévois de faire une troisième saison sur les zones UCI ?

Merci, oui je me suis concentré sur le riding pendant l’arrière-saison, pour encore progresser et tirer parti de tout ce que j’ai appris pendant les saisons 2014 et 2015. Je vais avoir 29 ans cette année, donc pas question de m’arrêter, il paraît qu’il ne me reste plus que quelques bonnes années (rires)... Cela dit, je constate que mon riding est en constante progression, alors peut-être que je suis juste un retardataire !

JPEG - 390 ko JPEG - 429.3 ko JPEG - 416.6 ko

JPEG - 199.9 ko Je prévois de revenir pour courir une troisième saison UCI d’affilée, mais il se peut que je manque quelques événements en raison du coût financier du voyage en Europe depuis Vancouver. J’ai commencé la collecte de fonds pour ces événements et pour le moment j’ai collecté un peu moins de 3000 $ pour couvrir les frais de voyage. Mon but est que les fonds collectés puissent couvrir 50% de mes frais de voyage, ce qui représente à peu près 8000 $. J’ai démarré une page de crowdfounding pour que les gens puissent m’aider en faisant un don : www.gofundme.com/JeffTrials !

L’appel est lancé ! Quels sont tes autres plans pour cette saison ?

Outre les compétitions UCI, cette saison j’ai démarré une Ecole de Trial à Vancouver, qui s’appelle « Learn Bike Trials School ». Je l’ai déjà donné quelques leçons et notre site www.LearnBikeTrials.com devrait bientôt être opérationnel. Le Trial est difficile et la seule manière de faire grandir ce sport est d’aller vers les jeunes et de leur apprendre à rider.

Formidable ! Ton vélo 100% made in Canada est maintenant disponible dans une multitude de couleurs différents ?

Yess ! Ils sont fabriqués à la main dans une petite usine à Vancouver. Je réfléchissais depuis longtemps avec Yess Products à l’idée de proposer des options de couleurs personnalisées et la seule façon de pouvoir la concrétiser était de le faire directement à l’usine. Donc, nous avons mis en place un site web spécial www.YessTrials.com où vous pouvez acheter votre cadre trial Yess avec votre propre couleur personnalisée ! Il y a choix de plus de 2000 coloris qui est proposé, alors vous n’avez que l’embarras du choix ! Comme Yess vend en direct, ils ont également pu baisser le prix de ces cadres. Et à mon avis, ces cadres-là, ce sont à la fois la plus haute qualité et le plus bas prix du marché : à partir de 480 $ CAD (280€) !

JPEG - 149.9 ko

Ah oui effectivement ! Tu es également soutenu cette saison par le plus gros shop trial canadien ?

Oui, je suis vraiment content de faire équipe avec www.HBTrials.com pour la saison 2016. Nous allons travailler ensemble pour faire davantage de médias comme cette vidéo Hope Slide vidéo et l’on espère bien que cela va amener plus de jeunes au Trial !

JPEG - 448.7 ko JPEG - 152.8 ko

Bravo, merci, et bonne chance dans tous tes projets !

Merci à bientôt !

JPEG - 224.2 ko