UCI : égalité des prize moneys hommes / femmes sur la Coupe du Monde Trial !
lundi 1er février 2016
par Jebegood , PMP

JPEG - 630.3 ko Renforcer ses liens avec les pilotes de haut niveau, c’est devenu depuis l’an dernier une des priorités de l’UCI, qui a mis en place une nouvelle Commission des Athlètes modernisée avec des représentants élus et étroitement impliqués dans le développement de chaque discipline. Kenny Belaey y veille aux intérêts des trialistes et œuvre activement pour l’avenir de la discipline au sein de la Commission Trial (il y a d’ailleurs de gros projets sur le feu sur le feu !). Début décembre, une nomination importante pour les athlètes UCI a eut lieu : celle du Président de cette Commission des Athlètes UCI. C’est le coureur sur route néerlandais Bobbie Traksel qui a été élu, et il porte désormais la voix des athlètes au sein même de l’organe exécutif de la fédération, le Comité Directeur de l’UCI (dont trois réunions sont prévues cette année en janvier, juin et septembre). Une élection très positive pour le Trial nous a tout de suite souligné Kenny : Bobbie est Néerlandais et je peux communiquer rapidement et efficacement avec lui. Je lui ai tout de suite fait part de nos attentes (meilleurs prize money, meilleur format de course, innover en restant fidèles à nos racines...)

Et les résultats ne se sont pas fait attendre, puisque l’UCI vient d’annoncer une mesure importante pour le trial (et le cyclisme) décidée à l’issue de la première réunion du Comité Directeur de l’UCI : « Apportant une nouvelle preuve concrète de sa volonté d’aller vers l’égalité des sexes dans le cyclisme, le Comité Directeur de l’UCI a décidé qu’à compter de cette année, les prize money des épreuves féminines de la Coupe du Monde Trial UCI seraient identiques à celle de la catégorie Hommes Élite. »

Voilà une excellente nouvelle pour nos athlètes féminines et pour le développement du trial féminin ! En photos : le Top 5 de la Coupe du Monde UCI Elite Femmes 2015 (Tatiana Janickova, Janine Jungfels, Nina Reichenbach, Kristina Sykorova et Manon Basseville) à l’action sur les zones de la finale d’Anvers, par Marco Patrizi !

JPEG - 315.2 ko JPEG - 457.1 ko JPEG - 342.4 ko JPEG - 231.3 ko JPEG - 329.2 ko JPEG - 322.6 ko