Nicolas Moreau : TMS & Tribal Rider pour 2015 !
jeudi 19 février 2015
par Jebegood

PNG - 329 ko Nicolas Moreau a 23 ans, il vient de Tours et nous l’avions découvert en 2012 à l’occasion d’une vidéo prometteuse présentée au contest vidéo britannique « Get Creative »... Il s’était mis au street deux ans auparavant après avoir été foudroyé par une vidéo du maître Danny MacAskill, et depuis, il n’y a pas une journée sans que ce fou de street trial ne sorte son 24 pour rider son park ou d’autres spots. En 2013, il a rejoint l’équipe de Tribal Zine pour participer aux premiers essais de bikes street trial, organisés en collaboration avec Trial Mag’ et l’on a pu apprécié en live le style de ce rider très à l’aise sur les whips et les noses. L’année suivante, il a organisé avec nous au printemps une street session sur les meilleurs spots de Grenoble, qui a réuni les Triboulat, Nobile et toute la crème du street français. Après cela, il a pris le volant de son camping-car pour un formidable roadtrip à travers l’Europe et a ridé des tas de spots dans quelques 22 pays différents, avec une halte inoubliable par le fameux Dressler Camp !

Un trip qui lui a permis de parfaire son art, d’affirmer un style qui se distingue par sa fluidité et une aisance impressionnante sur le roue avant, pour devenir aujourd’hui l’un des meilleurs représentants de la scène street française. C’est tout naturellement que « Mr Frontwheel » rejoint aujourd’hui son pote Léo Nobile au sein du team TMS-Bikevision. Il devient lui-aussi l’ambassadeur du nouveau Combo 3, dans sa version « small ». Cela méritait bien une interview, où Nico’ nous en dit plus sur ce nouveau partenariat, nous présente son nouveau bike, se remémore son roadtrip européen... Nico’ qui revient aussi aux affaires chez Tribal Zine, pour promouvoir le street sur site N°1 du Trial, en mode interviews, chroniques vidéo et aussi testing !

Tribal Interview

Bon Nico, quelle bonne nouvelle, tu rejoins le team TMS-Bikevision pour 2015 ! Un partenariat qui s’est fait naturellement, avec Thibaut Marriaux tu as tout de suite eu un bon feeling, il t’a dépanné lors de ton roadtrip je me souviens...

Vraiment très heureux de rejoindre le team TMS, j’aime particulièrement la mentalité de Thibault : il aime à dire que nous sommes une famille et c’est vraiment ce que j’ai ressenti en intégrant ce team ! J’ai rencontré Thib’ lors de la street session à Grenoble, et dès le début le courant est passé entre nous, l’impression qu’on se connaissait depuis toujours ! Oui, il m’a d’ailleurs rendu un grand service dès le début de mon périple, ma roue arrière était HS, il a été hyper réactif et m’a envoyé une nouvelle roue avec laquelle j’ai pu rouler pendant tout le reste du voyage !

JPEG - 181.8 ko

C’est une belle reconnaissance pour toi, te voilà dans le team TMS aux côtés d’un autre rider avec qui tu as tout de suite aussi eu super feeling dès votre première rencontre : Léo Nobile ! Il y a une vraie amitié entre vous deux !

Yes, maintenant chez TMS ! Je suis super content de faire partie du team, c’est génial d’être avec mon pote Léo ! Je me souviens encore quand j’ai commencé le street trial, je regardais scrupuleusement ses vidéos pour m’imprégner de son ride ! Et maintenant, me voilà dans le même team que lui ! Léo et moi avons la même philosophie par rapport au street trial et nous avons des styles de ride radicalement différents, mais vraiment complémentaires !

A quand une vidéo de Nico’ et Léo, ce serait top ça ?

Thibaut organise le « TMS Camp » cette année pour la seconde fois, c’est le 29 mars, une super journée à son shop avec tout un tas de modules et des petites compéts... bref une journée pour se retrouver et s’éclater dans une super ambiance ! Et cette année, on va essayer de s’organiser pour réunir le team complet pour faire une vidéo et montrer de quoi on est capable !!!

JPEG - 140.2 ko

Excellent ! Tu viens de recevoir ton nouveau bike, ton choix s’est porté sur la version courte 985mm, tandis que Léo ride le 995mm... Tes premières impressions sur ce vélo, on a pu voir dans la petite vidéo facebook sur ton park que tu es carrément à l’aise ?

Le premier truc qui m’a frappé, c’est son poids : il est vraiment super léger, j’ai cru que j’avais oublié de monter une pièce tellement c’était différent ! J’aime beaucoup l’esthétisme du vélo, un cadre renforcé là où il faut avec des tubes très fins, on pourrait croire à un cadre en acier ! Je suis devenu l’ambassadeur de la version Combo S, un bike plus court que celui de Léo, plus street, je dirais très maniable... Et une base arrière si courte, ça change la vie... C’est limite de la triche, ça monte tout seul !

JPEG - 453.4 ko

2014, tu as réalisé le rêve de tout rider : partir un an en camping-car avec la copine et le bike, de spots en spots à travers l’Europe, le Dressler Camp, etc... Qu’est ce que tu retiens de ce formidable roadtrip ?

Ça a été une aventure formidable ! Nous somme allés au bout de notre projet et j’en suis très fier. Des lieux tellement différents, de la Grèce au Danemark en passant par la Roumanie, et niveau vélo, des spots différents tout les jours... C’est ce qui m’a permis de varier mes sessions, et d’être plus créatif jour après jour, je m’en rend compte aujourd’hui que c’était une vraie chance ! Et évidemment, parfois pas de spots pour rouler ou obligé de chercher pendant des heures... pour au final ne rien trouver à part un petit trottoir... Mais j’ai pas le droit de me plaindre et j’aime bien quand même, faut être technique et plus créatif ! Le Dressler Camp a vraiment été un moment important dans ce voyage par toutes ces rencontres, Fabio, Matty ,Vasek, TRA, Vincent et aussi mon pote Stefan ainsi que Joseph Dressler et Lukas. Ce festival est tellement dingue, des soirées mémorables, un public en folie, un contest freestyle vraiment énorme où j’ai donné tout ce que j’avais et aussi pas mal de crash (voir vidéo du Dressler Crash...). Il y eu l’avant et l’après Dressler, le slogan du Dressler « TRIAL JUST FOR FUN » est devenu ma philosophie de ride, chaque session est toujours un plaisir et avec cette nouvelle année qui commence et tout ces projets à venir, ce n’est pas prêt de s’arrêter !!!

JPEG - 244.4 ko

JPEG - 172.3 ko Où est-ce que tu aurais envie de retourner rider, là maintenant, si tu pouvais te "téléporter" où tu veux d’un claquement de doigts ?

Je dirai la Grèce, un petit spot en bord de mer et après l’entrainement une petite baignade dans une eau turquoise, magique !

Une ville qui t’a marqué plus que d’autres ? Des rencontres mémorables ?

Berlin ! Une ville de dingue où il y a un beau mélange de culture et de style et niveau vélo des spots éparpillés aux 4 coins de la ville, c’est top ! Nous avons fait énormément de rencontres, je me souviens encore en Grèce pendant une session, quelqu’un se dirige vers moi, j’imagine que c’est pour me dire de rider ailleurs une fois de plus, mais non c’était le patron du bar d’en face qui venait m’offrir un verre et me dire qu’il adorait ce que je faisais ! Ce genre de moments et de rencontres, c’est ce qui a enrichi ce voyage et l’a rendu si top. C’est aussi de se retrouver à faire des mini shows au milieu d’un petit village et voir les yeux des enfants écarquillés, j’adore particulièrement ces moments, c’est ce qui donne envie de se donner encore plus !

JPEG - 126.7 ko JPEG - 39 ko JPEG - 111.5 ko

Une expérience de vie formidable... qui a aussi forgé un rider ! C’est un nouveau Nico qu’on a découvert vidéo après vidéo, avec un style toujours plus fluide qui s’est affiné et affirmé, avec toujours les beaux whips et puis surtout très nose : Nico « Mr Frontwheel » Moreau ! Qui maintenant n’a même plus de frein avant ?

Oui, j’essaie toujours d’être le plus fluide possible, je vois ça un peu comme de la danse, c’est vrai que j’aime beaucoup les tricks sur la roue avant, je ne peux pas vraiment dire pourquoi, j’aime la sensation que ça me procure ! J’ai cassé quelques pièces pendant le voyage notamment mon frein avant que j’ai dû plusieurs fois réparer un peu à la « Mac Gyver »... J’ai décidé de rouler « front brakeless » après ça, et j’avoue : j’adore ça ! Mais pour redevenir « Mr Frontwheel », il y encore du taff !

2015, te voilà de retour parmi nous, par le passé on a monté ensemble de beaux projets, avec ton pote Mick, on a réalisé les premiers essais street trial... Et c’est reparti : tu reprends la casquette Tribal Zine pour promouvoir le street sur site N°1 du Trial, en mode interviews, chroniques vidéo et aussi testing ! Il y a aussi Clément Moréno qui rejoint l’équipe pour booster le street sur Tribal Zine !

Oui c’est reparti à fond avec Tribal Zine, et je suis impatient de tester tous ces nouveaux bikes avec le team, ces deux dernières années, les vélos ont bien évolués avec des géo et des matériaux vraiment différents... Il y a maintenant un large panel de bike pour tout type de rider ! Je suis vraiment content que Clément rejoigne le team, Clément n’a pas sa langue dans sa poche et puis pour tester du matos aussi il peut être très efficace. S’il peut rouler une journée sans casser la pièce c’est qu’elle est solide ah ah ! Sinon, niveau ride, c’est un gars qui progresse vite, prend beaucoup de hauteur et tente de gros tricks... et c’est surtout quelqu’un de passionné ! Bienvenue chez Tribal Zine !

Week-end de Pâques aux Oz’Days toi-aussi ?

Oui on se verra tous aux Ozo’Days... Ca s’annonce comme un week-end de folie, j’avais entendu parler des Koxxdays,et on m’a juste dit que c’était énorme... Alors j’imagine que ça va être un truc de fou !

JPEG - 524.7 ko