Coupe du Monde UCI 2014 de Pra Loup - Jackpot pour les N°1 mondiaux Abel Mustieles et Vincent Hermance !
lundi 28 juillet 2014
par Jebegood
PNG - 30 ko

Deux mois après une manche disputée à Cracovie, qui avait vue Abel Mustieles et Giacomo Coustellier endosser les maillots de leader, la Coupe du Monde revenait ce week-end au cœur de la station alpine de Pra Loup pour une des plus belles étapes du circuit. Elle n’a pas failli à sa réputation et le parcours mis en place pour l’organisation était comme toujours de toute beauté, avec des zones aux designs originaux et fascinants, cette fois-ci sur la thématique des jeux d’argent. Et le jackpot s’annonçait bien difficile à décrocher : les obstacles sont énormissimes à l’exemple de ces jumps et transferts de la zone du jackpot, et technique et équilibre sont portés aussi à leur paroxysme dans celles des yoyos, des cartes (avec leurs jetons à aller chercher en montée sur la tranche !) comme des champignons ! Un parcours très varié, avec aussi de belles portions de rochers et troncs en dévers, qui de course en course va élever le niveau vers des sommets, sans compter que l’altitude de la station met aussi les organismes à plus rude épreuve. Le soleil comme le public étaient au rendez-vous, l’ambiance était survoltée et cette édition restera sans nul doute dans les annales. D’autant plus que ce serait d’après nos infos la dernière ; un changement de municipalité devrait malheureusement mettre un terme à une belle série.

GIF - 147.6 ko

Chez les Elites 20’’, le leader Abel Mustieles (Clean/Jitsie) a été magistral durant tout le week-end, qui a été marqué par l’absence de son principal adversaire Benito Ros. Un Benito Ros qui vient d’écoper d’une lourde sanction par l’UCI pour cause de... violation des règles antidopage ! L’affaire remonte au Mondial 2011 de Champéry, où un contrôle a fait apparaître un taux anormalement élevé de prednisolone, anti-inflammatoire de type glucocorticoïdes figurant sur la liste des substances interdites. L’UCI a ouvert une procédure disciplinaire et l’a condamné à deux années de disqualification, ce qui le prive notamment de ses deux titres mondiaux 2011 et 2012 au profit d’Abel Mustieles (cf Violations du règlement antidopage). Et qui a eu aussi pour conséquence de faire plonger l’Espagnol du 2nd au 17ème rang mondial quelques jours avant la course. Il n’en a été informé que la veille et n’a pu se présenter au 1/4 de finale pour défendre ses chances. Abel ne devra pas pour autant relâcher son effort, car deux jeunes pilotes vont se distinguer ce week-end et le rejoindre sur le podium : les jeunes champions d’Allemagne et d’Espagne Raphael Pils (ExtremeBikeSport) et Ion Areitio (Hashtagg) vont suivre sa cadence effrénée jusqu’en super finale, où le N°1 mondial va démontrer une large supériorité. Saluons la belle performance du Français Marius Merger, revenu sur les zones le week-end précédent à l’occasion du championnat de France (3) et qui prend la quatrième place de ce trial de costaud. Rick Koekoek (Clean) ne sera quant à lui par parvenu à entrer en super finale, ce qui le relègue à la 4ème place du général.

Chez les Elites 26’’, les jeux étaient bien plus ouverts et l’on est loin de ce Pra Loup 2013 où Gilles Coustellier régnait en maître absolu : ils sont aujourd’hui plusieurs à évoluer à son niveau et à pouvoir sérieusement prétendre à la victoire sur un tel format de zones. Le pilote Breath/MilkyWay prend tout de même la main dès la demi-finale, qui voit le leader de la course Giacomo Coustellier abandonner après une chute dans la zone des cartes où il cogne son genou gauche. Mais les scores sont serrés à l’issue de la finale, et c’est la super finale qui donnera le vainqueur. Le N°1 mondial Vincent Hermance (Hashtagg/Jitsie), qui avait joué de malchance en finale (un 5 pour avoir décroché une flèche), s’impose alors, quand Gilles Coustellier laisse s’échapper la victoire en chutant dans la zone du jackpot. Vincent endosse par conséquent le maillot de leader de l’épreuve. Le Champion du Monde Junior Jack Carthy (Crewkerz/Enter-Bike) fait un finish très soutenu et conserve la troisième place acquise en finale. Un nouveau podium, devant le grand Kenny Bealey (GT/RedBull), qui faisait son retour sur l’épreuve et prouve encore son excellent état de forme après sa récente médaille d’argent européenne ! Aux portes de cette super finale Elite 26 : le champion de France Kevin Aglaé (B1K3), toujours aux avant-postes cette saison. Prochain rendez-vous : Méribel, la reine des épreuves de Coupe du Monde, du 21 au 23 août ! Photos signées Marco Patrizi. Cliquez pour accéder aux résultats complets !

Hommes Elite 20"

JPEG - 194.8 ko

PDF - 154 ko

JPEG - 174.2 ko

PDF - 108.9 ko

Hommes Elite 26"

JPEG - 179.1 ko

PDF - 152.6 ko

JPEG - 199.6 ko

PDF - 75.6 ko

Photos des Super Finales

JPEG - 230.3 ko JPEG - 272.2 ko JPEG - 273.4 ko JPEG - 261.3 ko

JPEG - 358.1 ko JPEG - 325.4 ko JPEG - 264.6 ko JPEG - 321.4 ko