Reportage-photos - Les fêtes de Pâques avec Benito Ros
samedi 26 avril 2014
par Jebegood
PNG - 19.5 ko

Notre photographe Marco Patrizi, qui vous offre chaque saison les plus belles images des joutes élites UCI, a passé les vacances de Pâques avec ce chevalier au grand cœur et au palmarès sans équivalent sur le circuit qu’est le nonuple champion du monde élite Benito Ros. Benito Ros est venu à sa rencontre en Italie, et ils sont ensuite partis quelques jours en Suisse.

Ce séjour en Italie et Suisse a bien sûr été l’occasion de séances d’entraînement intensives en milieu naturel comme artificiel, que Marco a immortalisé comme toujours avec beaucoup de talent. Des séances qui se sont déroulées aux côtés du multiple champion d’Italie Paolo Patrizi désormais au guidon d’un Ozonys Curve Hyd, du pilote chilien Jordi Munoz (Play 20) et du pilote suisse Daniel Meyerhans (Crewkerz Cleep 26). Marco nous raconte ces quelques jours passés avec ce « nouveau » Benito Ros , un Benito devenu le porte-drapeau d’une jeune marque aux grandes ambitions importée en Europe par Raul Fernandez, Play, et qui s’est aussi associé à des enseignes comme Trial-Bikes (shop trial), Cross King (trial wear), Ribo (shoes trial), Urge (casques) ou Racing Line (freins trial). Et nous propose une cinquantaine de belles photos de Benito, Paolo, Jordi et Daniel à l’entraînement. Des clichés de grande qualité, comme on aime vous en proposer sur ce site (en HD bien sûr), et que l’on met naturellement à la Une du site. Des fonds d’écrans en pagaille pour les nombreux fans de « La Bestia », qui sont décidément très gâtés cette saison !

GIF - 179.2 ko

Les fêtes de Pâques avec Benito

JPEG - 218.9 ko Nous avions discuté ensemble pendant l’hiver, lorsqu’il m’a informé de la décision qu’il avait prise concernant le vélo qu’il allait utiliser pour la saison 2014. Son choix s’est finalement porté sur le Play, importé et distribué par Raul de Trial Bikes, une marque qui va croître grâce à l’apport d’une riche expérience dont seul Benito peut se vanter, et dont témoignent tous ces nombreux titres mondiaux obtenus durant sa longue carrière. Pour continuer à rester au top, il a choisi le bike qui lui correspondait le mieux.

A l’occasion des vacances de Pâques, Benito est venu nous rendre visite en Italie, comme l’an dernier, en compagnie d’un pilote chilien de 18 ans, Jordi Munoz. Les trois premiers jours il est resté chez moi, et les séances d’entraînement se sont déroulées sur le terrain de trial de Lazzate.

JPEG - 354.8 ko JPEG - 376.9 ko

Pour le week-end de Pâques, nous sommes partis en direction du Canton voisin de Tessin en Suisse, où la famille Meyerhans nous a accueilli. Contrairement au climat espagnol chaud, nous avons eu des jours froids et pluvieux, mais cela n’a pas remis en cause l’entraînement quotidien, qui se déroulait chaque jour dans un emplacement différent. Et quand le temps ne permettait pas de sortir, nous avons utilisé le hangar et les obstacles indoor de Biasca.

JPEG - 511.5 ko JPEG - 544.9 ko JPEG - 302.1 ko
JPEG - 288.5 ko JPEG - 329.7 ko JPEG - 425.1 ko JPEG - 309.4 ko JPEG - 570.4 ko

Toutes les bonnes choses ont une fin, et ce mardi où il nous a fallu repartir en Italie est arrivé bien trop vite, Benito et Jordi ont ensuite repris l’avion pour l’Espagne. Benito m’a fait très bonne impression sur ce nouveau vélo, même si sa phase de préparation n’est pas encore achevée. Et en dépit d’une blessure au cou , je l’ai vu faire des choses excellentes, ce qui démontre que c’est un vélo qui lui plaît et convient à son pilotage. Et le fait qu’il n’ayons pas rencontré le moindre souci technique est un signe de qualité ! Nous nous reverrons à l’occasion de la manche d’ouverture de la Coupe du Monde en Pologne et un peu plus tard il reviendra en Italie pour la quatrième année de la « Benito Rosschool », la première semaine de Juin.

JPEG - 570.4 ko