La Coupe du Monde de Walbrzych en live !
dimanche 2 juin 2013
par Jebegood , UCI
PNG - 30 ko

La Coupe du Monde de Trial UCI 2013 passe ce week-end par la Pologne et plus précisément Walbrzych, dans le sud-ouest du pays, en Basse Silésie, près de la frontière avec la République tchèque et l’Allemagne. La cité de Walbrzych avait déjà accueilli l’épreuve en 2011, et a aussi en 2007 les Championnats d’Europe de VTT et de Trial. Haut lieu du VTT, situé dans un cadre verdoyant et montagneux à 500 mètres d’altitude. Walbrzych est un site est très touristique, réputé pour son Château de Ksiaz, le "Versailles de Basse-Silésie", datant de la fin du XIIIème siècle. C’est précisément dans ce cadre exceptionnel que se déroule cette seconde manche de la Coupe du Monde 2013, sous un format de trois jours avec des Super Finales pour les élites. La finale Femmes a lieu ce samedi et les Finales et Super Finales Elite dimanche. L’UCI vous dresse un état des forces en présence et des enjeux de cette Coupe du Monde et vous propose comme toujours de suivre ses résultats en direct ! Quelques données importantes depuis l’ouverture de l’épreuve hier : les soeurs Abant ne prendront pas part à l’épreuve féminine, Aurélien Fontenoy est absent du fait de son séjour aux USA, Iciar Van den Bergh est blessé, le Tchèque Vaclav Kolar a pris la tête des qualifs 20" et le Polonais Rafal Kumorowski des qualifs 26" et pourraient bien jouer les troubles-fête ! A suivre...

Hermance et Janickova pour défendre leur bien, une place vacante en 20 pouces !

Communiqué de presse 31.05.2013 - www.uci.ch

Après l’étape d’Heubach, la Coupe du Monde UCI Trials prends ses quartiers pour la deuxième année d’affilée dans la cité de Walbrzych (31 mai au 2 juin). La Slovaque Tatiana Janickova et le Français Vincent Hermance en Elite 26 pouces défendront leur place de leader. L’Espagnol Benito Ros, leader en 20 pouces, doit renoncer sur blessure.

JPEG - 39.6 ko

Femmes : Bataille slovaque ?

Depuis la retraite de Karin Moor fin 2011, implacable patronne du VTT et détentrice de neuf titres mondiaux, la bataille fait rage chez les filles ! Vainqueur à Heubach, la Slovaque Tatiana Janickova devra surveiller sa compatriote Kristina Sykorova. La puce espagnole Gemma Abant, championne du monde en titre, n’a pas encore confirmé sa présence. L’Allemande Romina Fix qui retrouve petit à petit des sensations après sa grave blessure de 2012 ou ses compatriotes Andrea Wesp et Ann-Christin Bettenhausen peuvent s’inviter sur le podium. On suivra de près Mais la surprise peut venir des plus jeunes comme l’Espagnole Lua Vizcain (17 ans) où la Slovaque Erika Hlavata (16 ans).

20 pouces : Qui en l’absence de Ros ?

Vainqueur à Heubach, Benito Ros doit renoncer au voyage polonais. L’Espagnol, neuf fois champion du monde en Elites 20 pouces s’est récemment cassé le scaphoïde. Mais en l’absence du patron, les Espagnols qui ont pris les 4 premières places en Allemagne devraient à nouveau jouer les premiers rôles. Abel Mustieles et de Dani Comas seront les favoris de cette étape en Europe de l’Est. Méfiance en Ion Areitio, le benjamin du groupe qui pourrait profiter de l’absence de Ros pour grimper sur la caisse. On peut citer également l’Allemand Dominik Oswald, vainqueur des Jeux Mondiaux Cadet 2012, le Néerlandais Rick Koekoek, ou encore le Français Theau Courtes.

26 pouces : Hermance pour la bataille de France

A Heubach le mois dernier, le Français Vincent Hermance a signé un sacré exploit ! Après une année à se consacrer à la catégorie 20 pouces, le garçon originaire de la région parisienne a signé un retour fracassant en 26 pouces ! “J’étais heureux comme un gamin qui a joué dans la boue” plaisantait-il après sa prise de pouvoir à Heubach. Mais pour conserver son précieux paletot, Hermance trouvera un adversaire de taille sur sa route : Gilles Coustellier. Le garçon de Martigues qui a réalisé le grand chelem la saison passée (champion de France, d’Europe et du monde, vainqueur de la Coupe du monde à a récemment déclaré : “Je suis impatient d’aller en Pologne ! Depuis Heubach, j’ai beaucoup bossé pour m’adapter à toutes les situations…” Les trialistes tricolores ont les moyens de signer un carton avec Guillaume Dunand (second à Heubach) et Giacomo Coustellier. L’Allemand Hannes Herrmann (3ème à Heubach), le Hongrois Lazlo Hegedus pourraient brouiller les cartes. Le Belge Kenny Belaey, star du trial mondial, opéré du poignet gauche suite à une chute sur la finale du circuit mondial l’an passé préfère se préserver pour le moment. Il faut noter que contrairement à Heubach, la super finale fait son retour chez les hommes pour les 4 premiers pilotes des finales 20 et 26 pouces.

Suivez les résultats en live !

JPEG - 57.1 ko

Programme

PDF - 48.8 ko

Affiche

JPEG - 122.3 ko