National de Bike Trial de Sury en Vaux... Retour aux fondamentaux !
mercredi 29 mai 2013
par Jebegood , Laurent
PNG - 14.9 ko

Le Championnat National de Bike Trial 2013 avait lieu ce week-end à Sury-en-Vaux avec seulement 50 pilotes au départ issus des différentes sélections régionales, mais avec parmi eux quelques-uns des meilleurs internationaux de l’hexagone : les deux Champions du Monde UCI Vincent Hermance et Giacomo Coustellier, accompagnés de quelques autres cadors du circuit UCI ! La météo a fort heureusement été clémente, car l’on sait que la pluie rend ce terrain très difficile. Les parcours tracés par le Club Sury Vélo Passion et l’équipe de Christophe Godon n’en sont pas moins restés costaud pour l’ensemble des catégories. Rien n’était infaisable , mais le format de course était plutôt inhabituel, du Bike Trial pur et dur, un trial "rustique"... Aucun tour n’est sorti à zéro malgré le soleil et les pilotes venus de tout l’hexagone ont ridé un trial technique, difficile, mais beau, complet et bien tracé, qui en a décontenancé plus d’un au départ. Tout ce beau monde a été emmené au fond d’un bois perdu au milieu des vignes pour participer à un vrai trial à l’ancienne, à base de rochers moussus, de terre bien grasse, de dévers, de racines, avec tout de même un zest d’artif’ plus actuel avec une bonne dose de buses et de rochers rapportés. Mais là-aussi, l’esprit Bike Trial était toujours là avec des prises d’élans techniques, des placements nécessitant beaucoup d’empirisme.

GIF - 177 ko Les 6 zones des "petits" (Blanc, Vert, Orange) privilégiaient la technique pure : au programme, beaucoup d’inversions techniques, de dévers, de marches où ils devaient travailler les fondamentaux plutôt que d’aller chercher des obstacles toujours plus gros. Pas plus facile pour autant. Les 6 zones des "grands" (Jaune, Rouge, Bleu) les faisaient aussi revenir aux fondamentaux de la discipline trop souvent oubliés aujourd’hui. Ils ont été confrontés à un trial que l’on pourrait qualifier de "rustique", de traditionnel, un trial où le moindre geste, placement, franchissement nécessite une attention et une concentration extrême. Et il faut faut enchaîner vite, donner du rythme à son run, car en Bike Trial c’est deux minutes, pas deux minutes trente comme en FFC ou UCI. Les 4 zones du bas ont emmené les les pilotes dans la terre, les cailloux, les dévers, avec de belles pentes pour les trois premières et une belle montée pour la dernière, et si rien ne semblait à première vue insurmontable, beaucoup de pieds ont été tirés pour sortir les zones, même chez des Elites aguerris. A cela s’ajoutait une zone de buse plus conventionnelle et aussi spectaculaire pour le public, et une zone avec un gros jump d’entrée sur une buse suivie d’une succession de rochers en tous sens. C’est un certain Morgan Rémy qui montrera l’exemple sur cette portion difficile et osera le premier lancer cet énorme franchissement de départ, en roue arrière s’il vous plaît, signant l’un des exploits de la journée. Journée ensoleillée, où primera aussi la bonne ambiance caractéristique des courses Ufolep et où l’organisation aura été à la hauteur de l’enjeu, pas facile sur un site perdu en pleine campagne comme ici, où il faut tout ramener.

En Jaune (Elite) le Koxx rider Vincent Hermance (ESF Buthiers) décroche l’or au terme d’une course serrée avec le pilote Monty Giacomo Coustellier (Sury Vélo Passion) et Kevin Aglaé (Trialistes de l’Ardoux). Kevin repartira finalement avec l’argent et Giacomo le bronze et ces trois hommes de tête terminent respectivement avec 18, 20 & 22 pts au carton à l’issue des trois tours (ils bouclent tous trois le dernier tour à 4pts). Au pied du podium, on retrouve Nicolas Vuillermot (38pts) et Morgan Vassor (42pts), plus à la peine dans les zones naturelles piégeuses du bas.

JPEG - 1.5 Mo JPEG - 196.7 ko

En Rouge (Nationale 1), c’est Yannick Duteil (Bike Tarn Sud), ex-Elite et Bike Trialiste d’expérience qui tirera le mieux son épingle du jeu et décroche le titre national face à Loïc Giller (ESF Buthiers) et Alexandre Parra (Bike Trial 66).

JPEG - 1.5 Mo JPEG - 166.4 ko

En Bleu-Rouge, ce fut un nouveau mano a mano entre Nicolas Vallée (Trial Club de Cerny) et Nicolas Fleury (Bike Trial Franc-comtois), qui sont tous deux à égalité à la fin du second tour, avant que le premier ne l’emporte finalement avec trois petits points d’avance sur le second. Le bronze revient à Sébastien Peuch (ESF Buthiers).

JPEG - 1.5 Mo JPEG - 84.1 ko

En Bleu (Nationale 2), le Grillontosaure (Trialistes de l’Ardoux) remporte une nette victoire et un nouveau maillot tricolore, loin devant Axel Cau (BT66) et Erwan Legran (Trialistes de l’Ardoux).

JPEG - 1.4 Mo JPEG - 135.7 ko

En Blanc (Nationale 3), une belle victoire aussi pour Alexandre Fabre (Trialistes de l’Ardoux) sur un parcours lui-aussi ardu, Maxime Thezard (Bike Tarn Sud) et Armand Jumeaux (ESF Buthiers) complètent le podium.

JPEG - 1.4 Mo JPEG - 164.5 ko

En Vert (Nationale 4), Raphaël Pailhé (Bike Tarn Sud) se détache nettement au premier tour, mais prend deux 5 au second tour qui le casse un peu dans son élan. Mais il se remotive très vite pour arracher une très belle victoire, devant les deux pilotes de l’Asco VTT Maxence Archambault et Morgan Merabet.

JPEG - 1.6 Mo JPEG - 207.1 ko

Chez les Féminines, le titre revient à Floriane Guillon (Sury Vélo Passion), qui remporte une belle victoire à domicile devant Audrey Rémy (BTFC) et Mélanie Rabier (ESF Buthiers).

JPEG - 1.5 Mo JPEG - 101.7 ko

Chez les joyeux Vétérans, José "Carl" Da Silva (Trialistes de l’Ardoux) est sacré face à Benjamin Benoist (Trialistes de l’Ardoux) et Yannick Ronnat (BTFC).

JPEG - 1.4 Mo JPEG - 145 ko

Le Trophée de la catégorie Orange (Espoirs) est remporté par Thomas Luneau, qui devance son coéquipier Flavien Godelu et Pierrick Margerard (MT90).

JPEG - 1.1 Mo JPEG - 276.9 ko

Le club de Mézières, les Trialistes de l’Ardoux, ont encore fait parler la poudre : le club Champion d’Ile-de-France de Bike Trial emmené par Patrick Fernandez (absent ce week-end) continue sur sa lancée et s’arroge le titre national par club devant l’ESF Buthiers d’Isabelle Giller et le Bike Tarn Sud de Yannick Escoute.

JPEG - 1.1 Mo JPEG - 1.1 Mo JPEG - 102.1 ko

Une photo de groupe du club Sury Vélo Passion qui a offert à la communauté Bike Trial française un très beau Championnat National. Avec sa nouvelle recrue de choc en Bike Trial, le grand Giacomo Coustellier ! Rappelons que ce club n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il organisait là son troisième National de Bike Trial. On en redemande.

JPEG - 1.2 Mo

Le mot de la fin au traceur en chef de l’épreuve, Christophe Godon, qui dresse le bilan de ce National 2013 à l’issue de l’épreuve... Un beau retour aux sources, qui on l’espère saura créer une nouvelle dynamique tant à l’échelle locale que nationale, pour que perdure le Bike Trial formateur de talent et ce club !

JPEG - 135 ko Bon Christophe, tu as été le maître d’oeuvre de ce National, l’heure est à présent au bilan !

Oui c’est fini, la fatigue se fait maintenant sentir, mais je suis satisfait, et extrêmement content du niveau qu’il y avait aujourd’hui. Cela s’est extrêmement bien passé, surtout que l’on a eu le temps qu’il fallait pour cette épreuve. Toute la semaine, nous avons tracé sous la pluie et puis le soleil était là quand il le fallait.

S’il avait été plus sec, il y a des Elites qui auraient certainement trouvé cela trop facile, comme Vincent justement avec qui l’on vient de discuter un peu !

Oui j’avais peut-être un peu sous-estimé le niveau des Jaunes, je ne pensé pas qu’il y avait un tel niveau et merci d’être venu m’aider à tracer dans cette catégorie.

Ils ont été étonné, parce qu’ils se sont retrouvés dans les fondamentaux du trial, dans la glaise par-dessus le marché, sur le coup c’était difficile, mais ils se sont fait plaisir on l’a vu. Cela leur a rappelé des souvenirs de ce temps où ils étaient gamins, et où ils faisaient tous du Bike Trial d’ailleurs. Ils gueulaient au départ, comme ils sont tous habitués à faire des courses formatées, avec des buses, troncs d’arbres et rochers placés la veille pour grossir un peu le trait. Là, ils se sont retrouvés dans la terre, les cailloux, avec beaucoup de placements, et même sur une zone de petits cailloux avec de nombreuses inversions, on les a vu tirer la langue...

Oui l’entrée de la zone 5 était énorme, dure, et la suite aurait pu avoir l’air beaucoup plus simple, mais il n’en a rien été et c’était en fait très techniques avec ces cailloux dans tous les sens... Il y a eu un gros travail sur le terrain pour arriver à cela, à faire que cela plaise à tout le monde, mais aussi à ce que ce soit une vraie épreuve de Bike Trial. Et il en valait la peine ! A la fin de cette épreuve, on voit que tout le monde est content, que nous n’avons eu aucun retour négatif... Donc l’épreuve est réussie, et l’on a même vu les sceptiques du samedi repartir satisfait le dimanche. Certains disaient que ce serait trop facile, et j’avais promis d’offrir une bouteille de Sancerre à celui qui ferait un tour à zéro. Hé bien, cela ne va pas me coûter cher (rires)

(rires) Beau tracé et belle organisation aussi, avec beaucoup de bénévoles on l’a vu, des moyens adéquats avec ce chapiteau et tout le reste... De bonne augure pour la suite ici, pour que le vélo continue de perdurer à Sury et que l’on continue à voir ici de belles épreuves vélo !

Oui tout s’est bien passé niveau organisation, les gens du club ont joué le jeu, cela s’est très bien passé dans l’ensemble, je les remercie et je remercie aussi les clubs qui nous ont fourni des commissaires, Saran et Buthiers pour ne pas les citer. ¨Pour la suite, il faut que le vélo trial perdure à Sury et il y aura toujours de belles épreuve ici, en région Centre cette épreuve de Sury est incontournable dans le Championnat et elle restera toujours au programme, c’est sûr et certain ! Maintenant, il faut que ce club évolue, qu’il y encore plus de pilotes et de parents qui participent à l’évolution de ce club et du vélo dans le club. Car le club de Sury c’est à 80% un club de moto, avec beaucoup d’anciens d’ailleurs, et le reste c’est le vélo. Le vélo on ne veut pas et on ne doit pas le perdre, c’est vital. Si l’on perd le vélo, on perdra aussi le terrain.

C’est important que Sury perdure pour la scène Bike Trial aussi, on a longtemps dit que le Bike Trial allait couler en France, mais il est toujours là, il toujours aussi formateur pour les pilotes. Pour en revenir à notre sujet, bilan positif pour l’organisation de ce National !

Oui, nous sommes satisfaits des conditions dans lesquelles il s’est déroulé : nous avons passé une belle journée ensoleillée, ici à Sury en Vaux, à faire du Bike Trial et on a tous pris notre pied, pilotes comme spectateurs !

JPEG - 472.7 ko

Focus sur les Champions de France de Bike Trial Jaune, Rouge, Bleu-Rouge et Bleu, par notre photographe Antoine Prouteau : les Koxx riders Vincent Hermance, Yannick Duteil, Nicolas Vallée et Louis Grillon reviennent aux fondamentaux sur les rochers moussus de Sury et prouvent si besoin est qu’ils ont un solide bagage technique !

JPEG - 1.7 Mo JPEG - 1.9 Mo JPEG - 1.9 Mo JPEG - 1.7 Mo

Retrouvez plus de photos dans cet article : Le National 2013 Ufolep de Sury, par Antoine Prouteau