Les Championnats de France de VTT-Trial 2011
lundi 18 juillet 2011
par Jebegood , Laurent , Tom
PNG - 18.6 ko

Située à 1450 m d’altitude dans la vallée des Allues, un écrin de verdure d’épicéas et pins cembros, la station savoyarde de Méribel nous avait offert l’an dernier une belle finale de Coupe de France de VTT. Cette année et durant tout ce week-end, elle est au guidon du rendez-vous majeur du calendrier national VTT, les Championnats de France de VTT : X-Country, Descente, 4X et bien sûr Trial !

On vous raconte tout cela en live depuis la station savoyarde durant tout ce week-end. Les finales ont lieu durant tout ce samedi. Comme chaque année, France Télévision consacrera un reportage complet de près d’une heure sur cet évènement : il sera diffusé sur France 3 ce lundi 18 juillet entre 13h50 et 14h45, et comme toujours vous pourrez retrouver la partie trial sur votre site web dans l’heure qui suit.

PNG - 376.5 ko Ci-dessous, voici tous les résultats et quelques images de ces Championnats de France de VTT-Trial, et toutes nos impressions au fil des courses !

Les qualifications :

La qualification Elite :

Tout a commencé hier vendredi par les épreuves de qualifications, et le moins que l’on puisse dire c’est parti très fort, voire peut-être même un peu trop fort dans la catégorie reine, de l’avis de beaucoup de riders ! On retrouve bien sûr en tête les trois super élites du VTT-Trial mondial que sont les Koxx riders Gilles Coustellier, Vincent Hermance et Giacomo Coustellier, et c’est le second, décidément en très grande forme cette saison, qui a pris la tête de la sélection ! Les élites français doivent affronter là des zones de très haut niveau, à nouveau tracées par Jean Flambard, des zones dignes d’une demi-finale de Coupe du Monde, sur lesquelles seul le trio de tête est vraiment à l’aise et parvient à s’exprimer pleinement. Bref, c’est un parcours très dur et vraiment typé UCI, avec beaucoup de gros passages et de gros mouvements à effectuer : pas de zone naturelle cette année, mais que du gros artificiel. Le parcours commence par deux deux zones de bois, une de troncs et une de planches de bois, où la précision doit être millimétrique. Suit ensuite une énorme zone de rochers, avec un passage qui semble insurmontable : un énorme crochetage sur une arrête rocheuse où l’on ne peut placer les deux roues. L’autre partie du parcours se composent de deux autres zones de rochers et d’une zone de béton « Subaru », également très impressionnantes, mais un peu plus facile à négocier, si l’on peut dire. JPEG - 680.7 ko La pluie n’est heureusement pas venu corser tout cela : elle est tombée la veille, mais ce week-end est heureusement ensoleillé ! Vincent Hermance affiche une sérénité impressionnante et ne commet que deux petites erreurs qui lui permettent de terminer en tête de la qualification élite avec trois petits points au carton. Gilles Coustellier est lui-aussi à son meilleur niveau et enchaîne les zéros avec une facilité déconcertante et un 5 sur l’arrête rocheuse au dernier tour le relègue en seconde position, alors qu’il semblait bien parti pour réaliser le trial parfait. Son frère butte sur cette même zone à deux reprises et se place en troisième position avec 11 points. Derrière, la course a été beaucoup plus difficile voire carrément hardcore : Marc Caisso (Atomz), Nicolas Vuillermot (TMS) et Guillaume Dunand (Ozonys) réussissent à s’accrocher, mais derrière c’est l’hécatombe ! Marius Merger (Koxx), au vu du format des zones, a décidé de rouler pour la qualification en 26" et non en 20" comme d’habitude, et le choix est payant : il parvient à se qualifier en septième position avec 32 points. Aurélien Fontenoy (Inpulse) parvient lui-aussi à accéder à la finale.

JPEG - 375 ko

La qualification Expert :

Là-aussi, un parcours de haut niveau qui a posé de grosses difficultés à tous les riders. Sylvain Richou (Atomz) termine en tête. Les autres qualifiés sont Elite Boucher, Clément Méot, Alexandre Fabrégas, Thomas Persicot, Adrien Pontier, Alexis Figuière et Jordy Védère. Léo Nobile et Benjamin Durville passent très près de la qualification.

JPEG - 357.4 ko

La qualification National :

En National, le Breton Jéran Bricaud (Koxx), qui a déjà pris la tête de la Coupe de France à Saint-Brieuc il y a deux mois, termine de nouveau en tête avec une très large avance. Il fait son premier tour à 4 et enchaîne tout le reste à zéro ! Les autres pilotes qui parviennent à se qualifier sont Guillaume Jury, Stéphan Thibald, Loic Maisse, Maxime Muffat, Yann Stephan, Antoine Gast et Benjamin Maringues. Gauvain Bourgeteau échappe malheureusement de peu à la qualification.

JPEG - 515.7 ko

Les finales :

Maxime Strim, Vainqueur R1

La course R1 des Championnats de France de Trial de Méribel avait lieu ce samedi matin. Trois pilotes ont pris la tête de la course dès le premier tour : deux Franciliens, Maxime Strim et Ludwig Giller et un Rhônalpin, Thierry Muffat Joly. Au terme des trois tours, c’est le pilote du Trial Club de Cerny Maxime Strim qui s’impose devant Thierry Muffat (Cran Gevrier VTT) et Ludwig Giller (Buthiers). On retrouve à quelques points du podium Olivier Riou (RTF26) et Tony Visentin (Vélo Trial Labège).

JPEG - 491.8 ko

Marion Porcher, Championne de France 2011

Trois filles seulement en course pour le titre de Championne de France 2011 décerné samedi matin à Méribel, et c’est Marion Porcher qui endosse le maillot tricolore après avoir fait les deux tours en tête devant Floriane Guillon et Solène Bouissou.

JPEG - 147.8 ko

Maxime Muffat, Vainqueur National

Le pilote Ozonys Maxime Muffat a été le meilleur de la finale National des Championnats de France de Trial de Méribel, qui s’est jouée ce samedi en début d’après-midi. Le Rhônalpin a dominé cette course très difficile de bout en bout, terminant son premier tour à seulement 12 points et améliorant encore ce score remarquable au second tour qu’il boucle à 7 points ! Un autre Rhônalpin, Loic Maisse, monte sur la seconde marche du podium et le Breton Jéran Bricaud, qui était la veille en tête des qualifications, termine finalement en troisième position. Au pied du podium, on retrouve deux autres pilotes de cette région Rhône-Alpes qui est une véritable pépinière de talents : Yann Stephan et Guillaume Jury.

JPEG - 84.3 ko

JPEG - 401.1 ko

Thomas Persicot, Vainqueur Expert

Le pilote InpulseThomas Persicot a remporté en fin d’après-midi la finale Expert des Championnats de France de Trial de Méribel. Le Rhônealpin s’est largement détaché au premier tour en terminant le premier tour d’un parcours très relevé avec seulement 7 points au carton (meilleur score de la finale). Grâce à cette confortable avance, il parvient à s’imposer au terme d’un second tour pourtant difficile, au cours duquel il a chuté et s’est blessé au ligament intérieur d’un genou. Derrière, la bataille pour le podium a été très rude, et c’est finalement Clément Méot (Monty) qui monte sur la seconde marche du podium et Alexis Figuière (Koxx) sur la troisième. Alexandre Fabregas et Sylvain Richou (en tête de la qualification) terminent au pied du podium.

JPEG - 76.8 ko

JPEG - 308.1 ko

Gilles Coustellier, Champion de France Elite 2011

Le Koxx rider Gilles Coustellier a remporté un 5ème maillot de Champion de France et un 4ème titre français Elite consécutif ce samedi soir sur les zones de Méribel. Des zones monstrueuses, encore plus difficiles que celles de la qualification, qui nous avaient déjà pourtant fortement impressionnées. Un parcours digne d’une finale de Coupe du Monde, avec deux transferts vraiment énormes, sur lequel le N°1 français s’est montré intraitable. Il a pris la tête de la finale dès le premier tour, enchaînant les zéros avec une facilité déconcertante et ne commettant qu’une seule erreur. Il s’est un peu relâché au second tour, où il a concédé trois points de plus, mais on peut dire qu’il était aujourd’hui au-dessus du lot. Vincent Hermance a lui-aussi roulé très fort, mais deux cinq malheureux concédés sur des passages qui étaient loin d’être les plus difficiles le relèguent en seconde position. Giacomo Coustellier monte sur la troisième marche d’un podium 100% Koxx. Derrière, le N°1 Ozonys Guillaume Dunand et le N°1 TMS Nicolas Vuillermot sont ceux qui tirent le mieux leur épingle de ce jeu très périlleux.

JPEG - 81.7 ko

JPEG - 318.3 ko

Nicolas Fleury, Vainqueur R2

Les derniers trialistes en course sur ces Championnats de France de Méribel étaient les Régional 2, qui ont pris le départ dimanche matin. Le match a été serré, et c’est finalement le Franc-Comtois Nicolas Fleury qui l’emporte. Un second tour parfait lui permet de prendre l’ascendant au nombre de zéros sur le Rhônalpin Jordan Cotte, qui termine à égalité de points avec lui (2 points). Derrière, la troisième marche du podium a été très disputée : trois pilotes terminent à égalité de points (9 points) et elle revient finalement au Lorrain Elliott Trabac, qui devance au nombre de zéros les deux Franciliens Louis Grillon et Nicolas Vallée.

JPEG - 488.8 ko

Quelques images :

Quelques images de la course élite, qualification et finale, qui nous donnent un bon aperçu de la difficulté du parcours. En finale, les zones se prenaient dans le sens inverse !

Gilles Coustellier a brillamment défendu ce maillot tricolore qu’il détient depuis trois ans. Son riding a été une fois de plus époustouflant sur des zones vraiment extrêmes.

JPEG - 230.4 ko JPEG - 215 ko JPEG - 224.1 ko JPEG - 174.8 ko JPEG - 240.9 ko JPEG - 249.6 ko JPEG - 203.7 ko JPEG - 609.6 ko

Supermance a pris deux malheureux 5 sur le dernier obstacle de la zone 2 (la zone des poutres), qui l’éloignent d’une victoire à laquelle il pouvait largement prétendre.

JPEG - 635.5 ko JPEG - 601.9 ko JPEG - 684.5 ko JPEG - 641.4 ko JPEG - 492.3 ko

Giacomo Coustellier a réussi à suivre le rythme des deux hommes de tête malgré sa récente blessure et décroche la médaille de bronze de ce Championnat de France.

JPEG - 199.5 ko JPEG - 644.4 ko JPEG - 543.9 ko

Guillaume Dunand s’est bien battu et prend la quatrième place de ce Championnat de France.

JPEG - 188 ko

Marc Caisso fait toujours partie des meilleurs élites français. 4ème à l’issue de la qualification, il termine en 6ème position de la finale.

JPEG - 673.4 ko

Aurélien Fontenoy reste en huitième position à l’issue de la finale.

JPEG - 197.9 ko

Une grosse blessure au second tour n’a pas brisé l’élan de Thomas Persicot, qui décroche un nouveau titre Expert !

JPEG - 690.5 ko

Le jeune Alexis Figuière parvient à se hisser sur la troisième marche du podium des Experts.

JPEG - 559.9 ko