Rainer Mitterbiller, Trial Free Rider
lundi 20 décembre 2010
par Jebegood , Jozz

PNG - 359.1 ko Le trial est en ébullition depuis quelques années et donne naissance à de nouvelles pratiques. L’année 2009 a vu exploser le street-trial 24" avec l’Ecossais Danny MacAskill qui a introduit avec talent et succès dans notre discipline de nouveaux tricks issus du monde du bmx. L’année suivante, le 24" a fait son entrée dans les zones de trial et aussi en compétition, à l’intiative de l’Espagnol Juanda de la Pena. On a aussi découvert avec curiosité l’existence en Catalogne d’un circuit de trial classique, à l’initiative de quelques pionniers de notre discipline, qui donnent une nouvelle vie à leur anciennes montures et se retrouvent dans des compétitions à l’ancienne. Bref le trial bouillonne. Depuis quelque temps, on voit émerger en Allemagne une nouvelle forme de trial, qui se pratique sur un tout-suspendu, sur des parcours de freeride, où il est impossible de lâcher les freins et où le trialiste fait la différence. Bon vous nous rétorquerez peut-être que ce n’est pas vraiment nouveau, et que s’il y a une personne à qui on doit accorder la paternité d’un tel mix, ce serait bien à Hans Rey. Mais cela semble bien prendre de l’importance en Allemagne. On a découvert cela ces dernières semaines avec ces vidéos réalisées par le Champion du Monde 20" Marco Hosel et son pote le descendeur Schneider. Ils ont réalisé une vidéo mixant enduro et trial et baptisé en toute logique cette nouvelle expérience l’enduro trial. Une vidéo qui nous a laissé rêveurs. Pas plus tard que vendredi, nous vous faisions suivre une vidéo pour le moins étonnante qui mettait en scène des riders de Munich qui réalisaient à leur tour cette alchimie étonnante du trial et du freeride. A leur tête, un certain Rainer Mitterbiller, qui nous a retourné le cerveau en franchissant une voiture par le côté avec un tout-suspat’. Il a été interviewé par le forum allemand Internet Bike Communauty, un site qui fédère toute la communauté des riders allemands, toutes disciplines confondues. Ceci expliquant peut-être cela. Il ne semble pas y avoir de barrières nettes en Allemagne entre les différentes formes de VTT, comme ailleurs en Europe, où les disciplines évoluent chacune de leur côté. On vous présente ce garçon ci-dessous et on vous met quelques-unes de ses dernières vidéos ci-dessous. Cela vaut le détour !

Présentation de Rainer Mitterbiller :

JPEG - 153.7 ko « 525Rainer » s’est fait un nom sur le forum allemand au travers d’une série de vidéo particulièrement impressionnantes. C’est un rider fluide, créatif, qui fait des choses vraiment hallucinantes avec son bike tout-suspendu. Une autre façon de vivre le trial. C’est un rider de 30 ans qui est carreleur dans la vie de tous les jours et qui développe ses propres cadres, adaptés pour cette nouvelle pratique, sous l’appelation Rainscobikes. Il roule aussi sur le modèle enduro deNicolai, l’Helius, utilisé par Marco et Schneidi. Il a commencé le vtt lorsque la discipline est apparue dans les années 90. Son père était un coureur sur route, passionné de beau matos, et il était donc déjà sensibilité au deux-roues. Mais c’est vers le VTT qu’il s’est tourné, fasciné par le magazine Bike qu’il achetait chaque mois. A partir de 1993, un certain Hans Rey y dispensait des leçons de pilotages, qui constituent encore aujourd’hui son livre de chevet. Il a aussi touché un peu au skate, au surf et au snowboard. Entre 1997 et 2004, il a fait un gros break après avoir passé le permis de conduire. Mais il est revenu ensuite au vélo, après une interdiction de conduire justement. Il a alors découvert sur internet à quel point le vtt avait évolué durant ces quelques années, et s’est mis à visionné vidéo sur vidéo. Il a fait des tas de rencontres grâce au forum IBC et dès lors n’a cessé de rouler, avec parmi ses principales influences la section trial du forum. Il s’est rapidement fait un nom dans la communauté avec ses vidéos hors-normes et déjantées. Pour lui la suspension totale a un réel intérêt en trial. Pour un trialiste pur, elle a beaucoup d’inconvénients, tout comme pour un dirter ou un streeter. Mais dans des parcours montagneux, en descente, cela apporte vraiment un plus. Et lui pratique son trial freeride partout, en street comme en naturel. Son tricks préféré est le bunny hop. Les trois meilleurs vidéos de vélo qu’il ait jamais vu : Sevenvision, Manifesto et Way back Home. L’interview en allemand de cet alchmiste par ici : 525Rainer aka Rainer Mitterbiller im IBC-User-Interview.

Rainer et d’autres Munichois à l’action dans une vidéo explosive :


Quelques clips de street tournés au mois de novembre, dans les rues de Munich, par le photographe et vidéaste professionnel Stewart Colin :


Et quelques clips de naturel tournés au mois d’avril, toujours à Munich, et par Stewart Colin :


Quelques images récentes :

JPEG - 233.9 ko

JPEG - 279.8 ko

JPEG - 519 ko

JPEG - 341.3 ko

JPEG - 223.7 ko