Abel Mustieles après Mont Sainte-Anne
samedi 18 septembre 2010
par Jebegood , Alvaro Lopez

JPEG - 49.2 ko Comme d’habitude, nous vous offrons des interviews post-compétitions exclusives des meilleurs pilotes mondiaux, et c’est à présent au tour d’Abel Mustieles. Ce jeune pilote qui était jusqu’à il y a moins d’un mois le Champion du Monde Junior UCI en titre s’est distingué spectaculairement à Mont Sainte-Anne en devenant vice-Champion du Monde Elite de Vélo-trial et en prenant une incroyable quatrième place au Championnat du Monde de Vtt-trial. Il a bien faire descendre le Roi Benito du trône du 20" mondial et a devancé Gilles Coustellier en 26" ! Nous adressons au passage à Abel toutes nos félicitations pour cette excellente performance, Abel qui se profile indubitablement comme l’avenir du trial mondial.

Entrevista

PNG - 293.5 ko Salut Abel, et avant toute chose, félicitations pour tes résultats au Canada ! Grosse performance ! Mais permets-moi de te le rappeler « Je te l’avais dit ! » Qu’est-ce que tes résultats en 20" signifient pour toi ? C’est ce que tu attendais ?

Salut Alvaro ! Oui tu l’avais deviné, 10 points pour toi ! Ce résultat est la consécration d’une première bonne saison en élite pour moi. Honnêtement, je pensais que j’en étais capable, même si la dernière manche de la Coupe du Monde m’indiquait le contraire, mais ce qui m’est arrivé en France n’a fait que me donner encore plus de motivation pour cette compétition.

Parle-nous de tes sensations durant cette compétition, et notamment la finale et ses moments forts ?

Mes sensations ont été vraiment bonnes, la foule était derrière moi et chaque fois que j’entrais dans une zone, elle m’encourageait et me portait, j’en avais les cheveux qui se dressaient sur la tête et j’allais d’une zone à l’autre avec toujours plus d’énergie. Je me sentais bien sur le vélo, je gérais bien les mouvements difficiles, cela m’a donné des ailes au premier tour. Mon état d’esprit n’a jamais changé d’une compétition à une autre : donner le meilleur de moi-même !

JPEG - 616.1 ko Comment tu as trouvé l’organisation de ces Championnats du Monde, les zones, etc... ?

Ce n’était pas à la hauteur d’une Coupe du Monde, où l’organisateur sait déjà ce qu’il doit faire. Cela y ressemblait un peu mais ce n’était pas aussi beau. Je n’ai pas aimé comment les fléchages étaient fait, beaucoup de flèches étaient mal mises, il était très facile de les contourner. Les zones étaient un peu bêtes, avec un passage énorme et tout le reste facilement faisable ; si tu pouvais faire le gros passage, tu pouvais en général sortir le reste de la zone.

Tu as eu des surprises ?

La surprise pour moi est d’avoir été en tête au premier tour de la finale d’un mondial, cela m’a fait un choc, mais les choses sont vite revenues à la normale.

Parlons de la compétition 26". Nous tenons encore à te féliciter car tu étais à quelques centimètres du podium et a fini devant Gilles. Comment analyses-tu tout cela ?

Je n’y comptais pas vraiment pour être honnête, quand on voit comment les zones de la finale étaient ; c’était partout des tremplins et des sauts où il fallait tirer sur les bras. Gilles ne sait pas tirer sur les bras comme cela, et cela explique ce qui s’est passé. Ce que je garderai plutôt à l’esprit, c’est la demi-finale, où j’ai terminé troisième dans un trial naturel et difficile, j’en suis vraiment heureux.

Est-ce que tu pensais faire une aussi bonne place en 26", alors que tu ne t’étais pas spécialement préparé à cela ?

Non, absolument pas ! Je ne m’attendais pas du tout à ce résultat dans cette catégorie. Je pensais juste que je pourrais accéder à la finale, c’est tout.

JPEG - 127.6 ko Résumes-nous ta course 26" !

Beaucoup de 5, peu de 0. Un peu comme tout le monde je crois. Je me suis bien sorti d’une zone, mais je n’étais pas aussi bien que sur mon 20". De manière générale, je n’étais pas aussi bien que sur mon 20", je n’étais pas aussi motivé, j’étais un peu hors de mon élément. Mais pour finir c’était bien et je me suis bien amusé dans cette finale de mondial.

Est-ce que tu envisages de passer au 26" à l’avenir ?

Je ne veux tirer aucune conclusion de ce résultat, même si je vois ce que ce n’est pas aussi impossible que je le pensais (notamment dans la demi), mais pour le moment je veux continuer en 20" et continuer à rouler sur mon 26" juste pour le plaisir.

Quelques surprises dans la course 26" ?

La cinquième place de Gilles, chaque fois que j’y pense je me dis que c’est un mensonge... et Benito 2ème, Marc Caisso 3ème, qui pleurait quand ils lui ont dit que c’était son dernier mondial ! Il a fait tellement pour notre sport. Je suis vraiment heureux pour Benito aussi, il a toujours été très loin dans les demi-finales et il était temps qu’il signe un tel résultat.

OK merci beaucoup pour le temps que tu nous a consacré, encore bravo et bonne chance pour la saison prochaine !

Merci à toi. On verra comme cela se passe !

JPEG - 146 ko