Canberra by Mitch Ho (1/2)
vendredi 25 septembre 2009
par Jebegood , Mitch Ho
PNG - 30 ko

Les deux derniers grands rendez-vous de la saison se sont déroulés à l’autre bout de la planète : en Australie, à Canberra, pour les Championnats du Monde, et à Rotorua, en Nouvelle-Zélande, pour la finale de la Coupe du Monde. Tribal Zine a couvert les évènements en direct en vous transmettant les résultats des courses, puis les premières photos des évènements grâce à Serge Froissart, coach de FASTT, qui était sur place.

En Australie, Gilles Coustellier a conservé son maillot arc-en-ciel de justesse, pour un zéro de plus que son grand rival Kenny Belaey, qui a tout de même ravi le titre de vice-Champion du Monde à Vincent Hermance. En 20", Benito Ros s’est facilement imposé en l’absence de Dani Comas. En Nouvelle-Zélande, en l’absence de Gilles Coustellier et Vincent Hermance, Kenny a facilement remporté la finale et le général de la Coupe 2009. Idem pour le sextuple Champion du Monde Benito Ros, qui en l’absence de son principal adversaire Dani Comas a remporté la finale et ajouté une nouvelle Coupe du Monde à son impressionnant palmarès.

Mitch Ho, un rider australien qui nous fait suivre régulièrement des médias de son pays (ainsi la dernière vidéo du très impressionnant Joe Brewer, qui est parvenu a se qualifier pour la finale 26"), nous avait promis qu’il nous enverrait ses photos et ses impressions sur ces deux évènements, qu’il a vécu dans toute leur intensité. Voici donc le feed-back de ce rider & une première série de photos, celles de la finale 26". Les plus belles photos de l’évènement que l’on ait vu jusqu’à présent ! Merci Mitch ! A suivre, d’autres photos de Canberra, puis de Rotorua...

Canberra, Rotorua et le trial australien...

Le feed-back de Mitch Ho, rider de Sidney, sur les deux derniers grands rendez-vous de la saison 2009 et quelques mots sur la scène trial australienne. (Propos traduits par Hubertus)

PNG - 329.6 ko Peux tu nous parler de l’évènement ? As-tu rencontré des champions ? Est-ce la première fois que tu les vois évoluer en vrai ?

Et bien c’était vraiment très excitant de voir tous les pilotes pro faire le déplacement jusqu’à notre moitié du globe et de se battre pour le titre. Ça a fait un grand buzz ici et nous étions tous très impatients de voir du pilotage de la crème de l’élite.

J’ai parlé avec la plupart d’entre eux, et comme la plupart des riders, ils étaient très sympas et heureux de parler de trial. J’en avais déjà vu quelques uns rouler au Championnat du Monde en Nouvelle-Zélande en 2006, mais leur pilotage à énormément progressé depuis. Ils repoussent toujours plus loin les limites, c’est incroyable.

J’ai été très content de voir Joe Brewer se qualifier pour la finale, devant quelques-uns des grands noms du trial. Je suis sûr que ça a surpris un paquet de personnes mais il a fait honneur à son pays qui est fier de lui. Son pilotage est de niveau mondial, ce qui est difficile à atteindre ici, donc je l’applaudis très fort.

J’ai également eu la chance de rouler un peu avec Rick Koekoek, Andrei Burton, Guillaume Dunand, Jeff Anderson, Steve Dickin, John Webster et d’autres en Nouvelle-Zélande, c’était génial.

JPEG - 283 ko Que penses-tu de l’organisation de évènement ? des zones ? Ça serait intéressant d’avoir l’avis d’un pilote local !

C’était bien organisé, les zones n’étaient pas trop éloignées les unes des autres, il nous était donc possible de nous déplacer rapidement entres elles. Pour les top riders, je pense que les zones étaient un peu trop « faciles » peut-être. Quelques-unes étaient trop étriquées (manque d’espace). Cela a causé quelques 5 malvenus (dépassement des limites, axes au dessus des flèches, etc) et cela a également entrainé des mauvais jugement de la part des commissaires, qui étaient pour certains inexpérimentés. Même nous, en tant que spectateurs, nous avons été témoins d’erreurs de jugements des commissaires mais je n’en dirais pas plus, tout le monde connaît la fin de l’histoire.

En Nouvelle-Zélande, je ne pense pas que évènement ait été suffisamment médiatisé localement. Je me suis baladé en ville et je n’ai vu que 3 posters dans des vitrines de magasins. Les zones étaient rapprochées, courtes et sur une surface bien plus réduite que celles du Championnat du Monde en Australie.

Ils ont bien travaillé avec les obstacles dont ils disposaient, mais malheureusement, d’une compétition à l’autre, les zones sont restées semblables. Les quarts de finale dans un sens et les demi dans le sens inverse. Et pour la finale, c’était presque les mêmes avec seulement quelques petits changements mineurs. C’est dommage, car il y avait de quoi faire bien mieux. Et là encore, c’était un peu trop facile pour les top riders, ça se voit au vu des résultats.

Malgré tout, pour les deux évènements, les zones étaient difficiles pour la plupart des pilotes mais je pense que les meilleurs pro riders sont devenus trop bons.

JPEG - 318.6 ko Peux-tu nous parler de ton parcours de trialiste ? Tu roules en 20 ou 26 ? Comment se porte le trial en Australie ?

Je vis à Sydney. Je fais du trial depuis 7 ans et je suis l’importateur d’Atomz. Je roule sur un 26”, l’AKT2. Je l’ai depuis 2 ans et c’est un très bon vélo. Je vais probablement craquer pour un Quark l’année prochaine (si vous regardez les photos de Nouvelle-Zélande, on peut me voir sur mon vélo). Le team à Sydney a fait le DVD « Trials is Dead » en 2006. C’était pour montrer l’endroit magnifique qu’est l’Australie. Nous travaillons sur un 2eme film qui a commencé en 2008 et qui devrait sortir à la fin de l’année. On y verra les top riders, ainsi qu’un reportage complet sur les Championnats du Monde, avec des interviews.

C’est triste (et ironique) de constater que de nos jours, le trial à sydney est plus ou moins... mort. Beaucoup de pilotes locaux ont abandonné le trial et il reste seulement une dizaine de riders actifs. Mais il y en a plus dans d’autres parties de l’Australie, comme à Melbourne et Brisbane.

Les Championnats du Monde de Canberra...

Voici une première sélection de photos des Championnats du Monde de Canberra vus par Mitch Ho ! La finale 26"...

Gilles & Claire, la veille de la finale...

JPEG - 274.6 ko

La finale...

JPEG - 251.8 ko

JPEG - 285.6 ko

JPEG - 255.3 ko

JPEG - 228.1 ko

JPEG - 233.7 ko

JPEG - 196.7 ko

JPEG - 240 ko

JPEG - 220.8 ko

JPEG - 241.6 ko

JPEG - 289.7 ko

JPEG - 284.4 ko

JPEG - 319.6 ko

JPEG - 279.3 ko

JPEG - 286 ko

JPEG - 268.3 ko

JPEG - 309.5 ko

La polémique...

JPEG - 246.8 ko

JPEG - 316.7 ko

Le podium...

JPEG - 265.7 ko