Interview with the « Wingman » Kenny Belaey just after Anvers !

Le « Wingman » Kenny Belaey au micro de Tribal Zine après Anvers !

jeudi 9 octobre 2014
par Jebegood , Flodub
popularité : 6%

PNG - 349.7 ko Cela fera bientôt un quart de siècle (déjà !) qu’il se bat sur les zones au plus haut niveau, en 2014 Kenny Belaey est toujours au sommet de son art du trial mondial !

Au Championnats du Monde de Lillehammer, malgré une saison off, le pilote Red Bull / GT / Adidas a rivalisé à armes égales avec les ténors français du circuit et a conservé le bronze mondial. A Anvers il y a deux semaines, il n’a pas manqué son grand rendez-vous avec son public belge et a pris là-encore la troisième place d’une course de très haut niveau, emmenée par son poulain Jack Carthy. Un Jack qui a pris en main plus tôt que prévu la destinée du vtt-trial mondial !

Kenny Belaey nous a accordé une interview exclusive pour évoquer ses performances d’Anvers, Lillehammer et aussi Walzbrych, cette fin de saison palpitante, l’évolution du trial de compétition qui semble s’accélérer avec une reconnaissance accrue de la part de la fédération internationale. JPEG - 337.8 ko Bien sûr, nous lui avons aussi posé 1000 questions sur son nouveau GT Trial, qui a connu son baptême du feu à Anvers, et qui est assurément l’une des nouveautés les plus intéressantes de cette année 2014 ! Bonne lecture et merci au « Magicien » pour sa disponibilité...

Photos : Marco Patrizi / Tribal Zine - Eric Dominicus / Enter-Bike - Autoine Prouteau / Tribal Zine. Traduction : Florent Dubouchet. English version of the interview to follow in the next few hours !

Tribal Interview

Déjà tout d’abord on te félicite pour ton résultat, on sait qu’à ton public c’est la victoire que tu voulais lui offrir, que tu es même capable de faire des miracles pour ça, tu signes une belle 3ème place, pas loin de faire 2 comme an dernier, mais tu as roulé très très fort ! Bravo, toujours au top sur les zones le Kenny !

Merci, mais je ne pense pas avoir si bien roulé que ça. Il m’aura fallu cette grosse chute dans la zone des « Masterblocks », et quelques 5 pour réaliser que je devais envoyer plus fort. Mais bon, à ce moment là, c’était déjà trop tard pour espérer gagner. J’ai eu du mal à retrouver le combattant qui est en moi lors de mes dernières compétitions. Il me faut deux ou trois échecs sur les zones pour que je me batte à nouveau. Je pense que c’est dû au mental, peut être que j’étais un peu préoccupé par d’autres choses ces derniers mois, je ne sais pas, disons que je manquait de fraîcheur au niveau du mental. Mais bon, malgré tout, je suis tout de même content d’être capable d’être au top niveau, c’est important pour moi, oublie pas que j’ai bientôt 32 ans...

JPEG - 415.6 ko

Bravo aussi à ton staff pour cette grosse organisation orchestrée par ta femme Fien... Les organisations belges d’Enter-Bike on est hyper fan depuis des années, Anvers c’est un site exceptionnel, une ville délicieuse comme une bière belge ;-) Qu’est ce que c’est bon de voir le trial investir chaque année ainsi la plus grosse ville belge comme ça.... Et cette année c’était encore mieux... Cette zone des frites, ce parcours très spectaculaire avec les gradins en face, tout ce qui a été mis en place pour accueillir pilotes, public et médias dans les meilleures conditions... En amont de cette réussite, il y a un an de travail, notamment pour ta femme Fien qui a "porté" ce projet avec Enter-bike et les autorités locales  ?

JPEG - 384.9 ko Merci pour les compliments. Dans tout ce qu’on fait, on essaye d’atteindre la perfection, dans le but de donner une bonne image du trial. Mais, bien sûr, sans l’aide de notre club, l’ « International Trialteam », sans les sponsors, mon père et son équipe, rien n’aurait été possible. Anvers offre un beau décor pour un tel événement, et on essaye de l’utiliser le plus possible, car ça attire les sponsors et les médias. C’est un peu ma philosophie de vie de créer des situations« gagnant/gagnant », et ça se voit à travers cet événement... Chaque personne impliquée doit pouvoir en profiter en retour, et je ne parle pas d’argent, je parle d’une relation sur le long terme, pour tous. Chaque année on veut faire mieux... Étape par étape, mais toujours mieux.

Mon rôle c’est de trouver l’argent nécessaire en début d’année, et de contacter les sponsors et les médias. Ensuite, mon père et Andy s’occupent du traçage des zones tandis que Fien s’occupe de contacter toutes les personnes impliquées au cours de l’année. Elle gère aussi l’administratif et elle prend soin de régler les petits détails comme par exemple... une bonne salle de presse ! La touche féminine quoi ! C’est un boulot d’enfer, mais on aime ça !

JPEG - 617.5 ko

Ah oui la salle de presse on a particulièrement apprécié... Comme d’hab’, il y avait aussi un gros plan média... Les Coupes du Monde belges font la différence là-dessus aussi, avec une grosse couverture de la course 26 en Belgique... Cette année, la retransmission live a fait grosse audience dans la foulée du mondial de route ?

C’est clair que c’est notre point fort, mais je pense qu’il faut bien ça pour un événement comme celui-ci. Après tout, c’est une coupe du monde ! Et puis : pas de médias = pas de sponsors. C’est important que toutes les parties prenantes soient satisfaites. Je trouve ça génial qu’on soit passé à l’antenne juste après les mondiaux sur route, et ça prouve que les médias Belges respectent le trial et lui donnent la place qu’il mérite.

Un jour, il faudra que je trouve un média Espagnol pour diffuser à l’antenne la bataille en 20 pouces. On préfère avoir une chaîne de télévision qui pourra toucher un public assez large, plutôt qu’un live sur le net ou les spectateurs ne sont que des trialistes. Les coûts sont les mêmes, mais il faut que ça en vaille la peine. Le long terme, c’est mieux.

JPEG - 300.9 ko

A propos de médiatisation, on a vu que cette saison le trial devenait beaucoup plus « BIG » au niveau de l’UCI, fédé parlait d’une couverture média totale testée sur Cracovie pour saison 2015, mais a déjà déployé de gros moyen et une belle énergie tout au long de la saison pour nous offrir une couverture vidéo sur la chaîne Youtube UCI, le trial est de plus en plus présent sur le site la fédé et mis sur même plan que les plus grosses disciplines... Ça avance très vite, certains disent pas assez, mais quand même quel progrès par rapport à une époque pas si lointaine ou l’on ne trouvait même pas les résultats des courses trial sur le site de l’UCI ou alors des semaines après, il fallait aller sur Tribalzine pour savoir ce qu’il s’était passé ;-) Toi qui a aussi un rôle à l’UCI, en tant que représentant pilote, comment tu ressens ça, vois ça ? comment tu vois la suite ?

JPEG - 325.7 ko Je suis d’accord avec toi, beaucoup de choses ont changé, dans le bon sens. Je pense que Dani Parramon fait un boulot formidable de ce côté-là. Avant il n’y avait personne pour communiquer les résultats et les infos. Ce qui a aussi aidé, c’est le fait que Peter Van den Abeele (commissaire tout-terrain) vient du même village que moi ; du coup, le trial, il sait ce que c’est et il tape de plus en plus du poing sur la table pour notre sport. Et depuis sa visite à Pietermaritzburg, le nouveau président Cookson est un supporter du Trial. Maintenant, la commission est très motivée pour voir ce que l’on a à proposer. Et cette fois ci, ce que l’on a à proposer sera entendu par les personnes qui doivent l’entendre.

La prochaine étape, c’est de trouver un partenaire sur le long terme et de trouver plus de soutien financier. C’est le prochain challenge... Rome ne s’est pas construite en un jour... En tant que rider, aujourd’hui il est possible d’envoyer des images à tes sponsors ou à des sponsors potentiels, c’est un pas de plus vers la professionnalisation du trial en tant que sport de compétition. Mon rêve c’est qu’un jour, un pilote trial n’ait qu’une chose à faire : se réveiller et ne penser qu’à la compétition et pas au fait de savoir s’il va pouvoir vivre de son sport ou pas.

JPEG - 364.7 ko Revenons sur Anvers 2014 et ta course... la qualif tout d’abord, sur des zones déjà d’un bon niveau, a priori ça nous a semblait très difficile pour une demi, mais on a vu que tout était sortable... C’était long, beaucoup de difficultés dans chacune des zones, mais finalement très bien calibrée.... Quelques mots sur cette première course, tu fait une erreur dans les frites je crois ? Derrière tu sors le tour parfait... Jack déjà en mode "Clean Machine", très facile, tente même les gros passages de demain, Vince fait mauvais départ mais revient fort... raconte nous cette entrée en matière, qui commence plutôt bien ?

Un peu comme dans la finale, j’étais mal parti, j’ai fait un 5 sur une poutre en surplomb pendant que les autres en faisait simplement le tour. Je n’y avais pas pensé, peut être parce que j’aime bien me compliquer la vie haha. Les compétitions en Belgique sont toujours longues avec beaucoup de difficultés sur le parcours, c’est comme ça depuis 20 ans ici. Je pense que c’est mieux pour tous les participants car tout le monde peut passer les obstacles sans avoir à poser un pied stratégique. Tous les obstacles sont passables, et la difficulté vient alors de leur nombre. Quand j’ai vu Jack tenter le gros jump prévu pour le lendemain, ça m’a pas trop plu, mais c’était une erreur d’organisation. Ils ont oublié de placer une rubalise pour le bloquer, mais c’est dur de penser à tout. Vincent m’avait dit qu’il n’était pas au meilleur de sa forme le Samedi, ça nous arrive à tous, c’est le sport.

La finale... le niveau des zones s’élève encore, ça devient très très difficile, il y a ces énormes jumps qui apparaissent dans zone du port ou celle des legos, et sur lesquels la plupart des finalistes vont s’arrêter... Mais tout ça est encore trop facile pour Jack qui va survoler le parcours, toi tu te bas avec Vincent... raconte nous cette finale !

Encore une fois, je commence avec une chute sur un jump. C’est bien la première fois de ma vie que je me plante sur un jump, c’est plutôt ma spécialité d’habitude. Enfin, c’était à l’image de la journée... J’ai continué en faisant trois 5 sur les quatre zones de la place du marché avant d’aller sur le Groenplaats. Vous imaginez mon état d’esprit après ça. Je voulait passer ces obstacles, mais pas moyen, c’’était frustrant et je ne m’explique pas ça... Ensuite, à la force du mental, j’ai réussi à faire un meilleur tour.. Jack a fait une superbe course, tellement de confiance dans son pilotage, il avait la rage de vaincre. Je me sens un peu nostalgique quand je le regarde rouler, on dirait moi quand j’avais 18 ans ah aah...

JPEG - 401.5 ko

Ensuite une super finale incroyable et l’on retrouve d’un côté toi et ton poulain, et puis de l’autre Vince et le sien ! Incroyable Nico qui a débranché le cerveau aussi sur les jumps, un garçon qu’on connaît bien chez tribalzine et qui a progressé de manière exponentielle ces dernières années et cet hiver, on est pas étonné de l’avoir retrouvé là... Tous les autres élites étaient là "en spectateur", tous les 4 vous nous avez offert un sacré show...... Tu es victime crevaison dans les rochers... Dans le Port une malheureuse erreur sur la fin pour placer l’arrière, alors que tu avais fait tout le reste nickel... Vincent qui roule derrière face à Jack a le champs libre pour confirmer la seconde place.... Raconte nous cette super finale !

JPEG - 483.2 ko Tout d’abord, félicitations à Nicolas, il a été vraiment impressionnant sur les zones et je suis content de voir qu’il y a enfin des petits jeunes qui viennent nous rendre la vie difficile sur les zones et qui feront l’avenir du trial ! C’est un peu drôle parce que pendant des années (de 2003 à 2008) c’était soit Vincent soit moi qui gagnait, et on dirait bien que cette tradition va perdurer avec sans doute de futurs duels entre Jack et Nicolas. Ça serait vraiment sympa de voir ça à l’avenir. Ce que j’ai bien aimé aussi, c’est qu’ils peuvent rider leurs bikes en utilisant les jumps et mettre leur petite touche de style dans tout ça ; parce que j’avais peur que le trial « tout en pogos » vole la vedette et crée sa propre fédération un jour.. Mais bon, à nous d’essayer de les battre avant que l’on ne tire notre révérence.. En fait mon riding était plutôt bon, mais je faisais soit des 5 soit des 0 et rien d’autre. Honnêtement, j’étais surpris d’être sur le podium...

Jack... INCROYABLE... sur une autre planète le garçon, son niveau a clairement monté d’un cran, c’est vrai que toi Vincent et Gilles vous battiez seuls auparavant dès que le niveau passaient en mode « super élite », aujourd’hui vous avez un rider qui s’est hissé à votre niveau et est même au-dessus.... C’est ton poulain, tu as dis que ce serait le prochain champion du monde, à la sortie de l’hiver prochain aura sûrement encore pris du niveau, c’est un MONSTRE, ça fait peur pour l’an prochain non ?

Le jour où j’ai vu Jack rouler pour la première fois, il y a 3 ans, je savais qu’il serait le prochain champion du monde. Il n’y a pas que son riding qui est très bon. Il a un très bon mental, et il veut toujours être le meilleur. C’est le premier truc que tu remarques chez lui. Il a tout pour lui, et il a beaucoup de talent. Maintenant, il faut que les choses continuent comme ça pour lui, dans le bon sens, et il faut qu’il évite les blessures et les complications. Être le meilleur c’est une chose, le rester, ça en est une autre, mais je pense tout est sous contrôle pour lui. Est-ce qu’il nous fait peur pour l’année prochaine ? Clairement, oui. Mais il faut aussi rester réaliste ; des gars comme Vincent, les Coustellier, et moi, on est des battants et des champions et on abandonne pas facilement, mais sur le long terme, il nous battra tous. Quand il sera au sommet de sa carrière, disons à 25 ans, nous on approchera la quarantaine et n’importe qui pourra nous battre haha...

JPEG - 264.5 ko JPEG - 266.3 ko

Tu as aimé la vidéo qu’on a sorti au lendemain de l’épreuve, pour faire partager ambiance d’Anvers et montré quelques belles images de la course à tous les trialistes qui n’étaient pas là ?

J’ai trouvé cette vidéo vraiment bien faite, un montage réussi. Pour te dire je l’ai même envoyée aux sponsors de l’épreuve et ils ont tous adoré donc, encore merci.

JPEG - 326.4 ko Revenons un peu sur le mondial de Lillehammer... Là encore on te retrouve sur le podium, Gilles a roulé très fort sur la finale, tu as quant à toi une entrée en matière plus difficile avant de faire un très gros second tour... Tu as décroché le bronze alors qu ’on ne t’a quasiment pas vu de la saison sur les zones UCI... Encore une grosse performance ! Mais on imagine une pointe de déception, car tu venais chercher l’or !

Après ma grosse blessure, j’ai pris la décision de faire moins de compétions et de m’entraîner uniquement pour les Mondiaux et les championnats d’Europe. Au début, j’étais très déçu d’être troisième mais après, je me suis dit : tu t’attendais à quoi ?… T’as fait 4 fois le tour du monde, 60 démonstrations sur 4 continents, organisé trois gros événements dont un en Russie deux semaines avant les Mondiaux et tu t’attendais à finir devant un spécialiste comme Gilles ?... En y réfléchissant, j’étais content de mon résultat même si au fond de moi je voulais l’or. Si je n’avais pas rêvé et travaillé dur pour l’or, je n’aurais jamais été sur le podium, c’est normal au final que je sois déçu. Le fait de rouler en compétition depuis l’âge de 9 ans, ça m’aide à adopter le bon état d’esprit. Je pense que c’est mieux pour moi d’élargir ma carrière au maximum. Si je ne faisais que de m’entraîner pour la compétition, mes sponsors arrêteraient de me soutenir. Je marche un peu sur un fil, mais tant que ça marche comme ça, je continue.

Qu’as tu pensé de l’organisation, avec Flambard aux manettes... On a eu un mondial très spectaculaire malgré qu’il soit excentré du cœur du mondial vtt qui était à Haffjell, qu’as tu pensé de l’organisation et des parcours, en tant que pilote et puis organisateur aussi ?

Quand j’ai su que Jean était aux manettes, j’étais pas trop emballé en tant que pilote car, à titre personnel, je n’aime pas trop les zones tracées « à la française », avec uniquement 4 obstacles par zones et où t’as juste besoin d’un mètre pour savoir si tu vas gagner ou pas. Mais l’UCI lui a demandé de tracer de manière à ce que ce soit juste pour tout le monde, tout en respectant les techniques du sport. Et effectivement, on a eu toutes les techniques... D’un point de vue d’organisateur, je pense que c’était le meilleur choix à faire, parce que souvent, les Mondiaux sont pas au top du top, à part en Afrique du Sud l’an dernier qui a été de loin mon événement préféré. Le fait que l’emplacement choisi se trouvait près d’un centre commercial était un choix commercial justement, puisque c’était le centre commercial qui payait tout. Donc qu’on ait aimé ou pas, y’avait pas vraiment le choix ! Et puis le Lac en toile de fond, c’était pas si mal finalement. En résumé, j’ai adoré.

JPEG - 373.5 ko

Europe par contre, où la aussi tu était bel et bien là... c’était un peu pauvre comme organisation, dans un endroit pommé, on a eu encore les deux extrêmes cette saison !

Oui, malheureusement, le cadre n’était pas super. J’ai eu une préparation assez mouvementée avant cette compétition, mais au final j’étais vraiment en forme. La semaine précédente, j’avais battu quelques records personnels sur de gros mouvements, et je me sentais plutôt motivé. Je pensais vraiment qu’on allait rider autour du château que personnellement j’aimais beaucoup. D’habitude je retaille mes pneus, sur toutes les compétions... Mais là j’ai vu que y’avait même pas besoin de pneus boue, vu que tout les obstacles étaient en artif... C’était la déception. J’ai fait deux erreurs sur un petit deux-temps dans la zone 6, j’attribue ça à un manque d’entraînement sur les deux temps en demi-tour. Pas d’excuses.

Un truc qu’il serait intéressant d’évoquer ensemble aussi, c’est le débat sempiternel de la dangerosité des zones, ce difficile équilibre à trouver pour les organisations entre le faisable et l’infaisable, la tentation de tracer trop spectaculaire parfois au détriment de la sécurité des pilotes.... Il y a les top élites comme toi, Vince, Gilles qui tiraient tout vers le haut depuis des années, ça ne devrait pas s’arranger avec Jack... Mais derrière pour les autres, ça se résume souvent à un chiffre, 5, et des zones parfois impossibles à sortir pour ces riders pourtant expérimentés et souvent pro... Il y’en a qui refusent parfois de prendre le départ.... Est ce qu’il ne faudrait pas devenir un peu plus raisonnable dans le traçage, ce week-end encore il y a eu des blessures, des jeunes comme Rudeau, des pros comme Burton, Moutier a été super dur aussi, Méribel on a trouvé ca « oversize » aussi sur certaines portions, etc. C’est sûr que sur du tracé artif, du plat pour opérer la sélection y a pas 36 solutions, faut aller plus haut et plus loin, mais est ce que ce n’est pas aussi dangereux pour notre sport, cela ne va pas détourner des athlètes des Coupes du Monde ?

JPEG - 471.2 ko Je pense que les blessures font partie du sport, et qu’un jour ou l’autre, tu y as droit. Nous sommes des athlètes de haut niveau bien entraînés donc le risque de blessure reste calculé. Mais si l’organisateur veut qu’on jumpe à 3 metres de haut, pour enchaîner sur un tranfert avant de 3m20, le risque n’est plus calculé. Il y a d’autres moyens de faire quelque chose de spectaculaire et surtout sans danger. C’est pour ça que j’aime bien le style de traçage « à la belge ». C’est dur parce qu’il y a beaucoup d’obstacles. Si tu devais comparer le trial à l’athlétisme, ce serait du décathlon. Après, si quelqu’un décide de tracer des zones trop aériennes, avec deux ou trois obstacles, ce n’est plus comparable avec le décathlon, mais plutôt avec le sprint par exemple. Je ne pense pas que le trial doivent devenir dangereux. Le trial doit se vendre aux médias comme un sport de haut niveau et non pas comme une discipline des X-games où tout ce qu’attendent les gens, c’est qu’un pilote se brise la nuque. C’est difficile de trouver le juste milieu pour un organisateur, mais si tout est bien pensé, bien tracé, je suis sûr qu’on peut faire du spectaculaire sans aucun danger.

Mondial, Europe, CDM, tu prévois de refaire une saison en 2015, avec tout ce que cela implique niveau préparation etc.

Je pense que oui, je me fais vieux, donc j’ai plus te temps à perdre. D’un autre côté, c’est beaucoup de travail, parfois c’est inhumain, et tout ça combiné à mes autres projets, c’est parfois un peu trop pour pouvoir être au top de ma forme. Les décalages horaires et les responsabilités bouffent mon énergie. Mais, pour faire simple, j’aime la compétition et quand tu aimes quelque chose, tout est possible. Mais pour tout te dire, si je sens que je ne suis pas prêt, alors je n’irais pas. Je vais sur une compétition pour confirmer mon niveau, pas pour me ridiculiser. Si je suis fatigué à cause de ceci ou de cela, si je fini sixième, personne ne me remarquera et tout le monde s’en fichera. Mes fans et mes sponsors veulent voir un riding de qualité, en tout cas, je ferais tout pour les satisfaire.

JPEG - 186.8 ko On t’a vu ce week end sur ton nouveau vélo, GT Trial de pré série, un bike qui a l’air extrêmement abouti, avec cette finition alu que l’on a pu voir dans la gamme bmx par un passé lointain ou même plus récemment... Le magnifique tubing hydroformé qui épouse la douille de direction avec sa forme incurvé, comme dans le haut de gamme race bmx de GT ou aussi certains tout suspendu.., La force de développement de GT qui se conjugue avec ton expérience pour un résultat étonnant ! On ne te cache pas que pour nous c’est la grosse nouveauté du moment, les grosses marques n’ont rien sorti de nouveau en matière de trial pur cette saison, juste des petites évolutions de leur modèles phares, à côté des tas de marque « low cost » émergent et reproduisent ce qui existe ou a existé... Présente nous ce nouveau GT Trial à ton effigie, comment s’est fait le développement de ce nouveau vélo, ce que tu voulais, ce que GT a apporté, etc.... ???

Je suis content de savoir que le bike te plaît. J’espère que l’ensemble de la communauté trial pense la même chose. En fait, il faut remercier Hans Rey, c’est lui qui s’est fait sponsorisé par cette marque il y a de cela 30 ans, et c’est pour ça qu’aujourd’hui je peux avoir un cadre de trial estampé GT. Je ne sais jamais trop quoi penser quand je dévoile un nouveau cadre de trial aux gens et il qu’il n’y a pas dessus de vraies innovations. Là, le look est clairement novateur, et je pense que toute l’équipe GT voit maintenant le potentiel que peut représenter la mise sur le marché de ce cadre, et on en discutera prochainement... En tout cas je croise les doigts, je pense pouvoir convaincre les plus hauts responsables de la marque...

JPEG - 226.6 ko

On croise les doigts aussi... Tu as fait le choix d’un cadre asymétrique au niveau des tubes de renforts des haubans, qui permet d’encaisser les contraintes spécifiques du boitier BB 30 avec un qui s’appuie sur le boîtier de pédalier, l’autre sur le tube de selle, qui retrouve au passage sa vraie fonction. Les raisons de ces choix, cette transmission Crewkerz d’une part et puis la selle d’autre part ? C’est un choc de voir revenir ainsi une selle sur un vtt-trial de compétition, mais c’est peut être une bonne chose pour le trial... Le vtt-trial s’est « radicalisé » à l’époque des Vinco et cie, un temps où les trials faisaient 11-12kilos et on a tous viré frénétiquement les selles pour gagner de précieux grammes, à l’époque peu de marques ont fait de la résistance, sauf peut-être d’ailleurs Atomz et un certain Christian Gugliotta qui persistaient alors à voir garder une selle ou plutôt un semblant de selle, mais elle a vite disparu... Les fédés ont été forcées à accepter ce changement dans la lignée des transmissions sans dérailleur, etc... Mais ce faisant le trial a peut-être aussi perdu beaucoup de crédibilité auprès du grand public ? Un vélo sans selle n’a pas de sens pour quelqu’un d’extérieur au trial et même un cycliste ! Le street 24 et Danny MacAskill aurait-ils eu le succès qu’ils ont eu si Inspired n’avait pas remis une selle sur un trial ? Assurément NON... Finalement on se dit que Kenny et GT qui remettent une selle sur un trial, c’est loin d’être idiot !

JPEG - 234.2 ko Avec Crewkerz, on a décidé d’utiliser ce système de transmission qui marche encore mieux que ce que l’on pourrait penser au premier coup d’œil. Pour ce qui est de la selle... Tout a commencé il y a deux ans de ça, quand j’ai fait une vidéo de street 24 pour les pubs d’Adidas par exemple. Ils m’ont engagé pour faire cette pub à condition que je roule sur un vélo avec une selle, car sans la selle, ça faisait un peu bizarre pour les gens qui ne connaissaient pas le trial. C’était durant l’inter-saison, mais passer sur un 24 quand tu viens du 26, c’est un cauchemar, ça te fait mal partout, aux bras, au dos...

Ensuite, deux ans plus tard, Samsung a fait appel à moi pour tourner cette vidéo à Los Angeles, pour le lancement de leur nouveau smartphone, le Galaxy S3. Et là, même chose, un vélo avec une selle. Mais c’était une semaine avant la Coupe du Monde à Aalter, du coup, j’ai collé un selle sur mon vélo, et personne n’a rien remarqué.

Quand j’ai fait la vidéo « Cargo », j’ai scotché une selle à nouveau. Pareil, personne n’a rien remarqué. En fait, mon style de pilotage m’oblige à rouler sur un trial pur, avec une géo bien trial. Ça me permet de faire ce que je veux avec le bike. Sur un street en 24, je ne peux pas.

Quand j’ai voulu que GT conçoive un cadre de trial, je me suis dit, pourquoi pas faire un cadre avec les deux options. Une option street avec un guidon surélevé, frein à disque, et pneus slicks et une option compétition. Voilà le résultat, et j’adore !!

Et c’est pratique aussi. Je peux m’asseoir et rouler tranquillement (bon ok, pas sur 50 kilomètres), mais c’est bien utile pour se rendre d’un spot à un autre en ville et pour toutes les pubs c’est parfait car ça ressemble vraiment à un vélo. J’adore ça !

JPEG - 245 ko

Je crois que GT souhaitait aussi te voir rouler en compétition avec une selle ? On peut imaginer à l’avenir revoir des compétiteurs trial rider en zone avec une selle, ce qui pourrait être plus attractif aussi pour les médias ?

Avoir une selle sur un vtt de trial pour les vidéos ou pour s’amuser c’est une chose, mais avoir une selle sur ton vélo, et avoir 200 grammes de plus que les autres sur le vélo, c’est autre chose, qui relèverait plus du coup marketing, que du choix fonctionnel. A moins que la fédération impose la selle à tout le monde, ça serait alors différent, mais je ne pense pas que ça arrivera un jour.

Sympa aussi l’ajourage de la douille de direction intégrée, très large, avec cette forme de tête de loup, ça donne un super look au cadre avec le tubing ?

C’est une idée d’un des ingénieurs, un petit look Robocop. Au départ il n’arrivait pas à croire qu’en trial on ouvrait les tubes de directions, et il se pourrait bien qu’il fasse de même pour leurs futurs vélos !

JPEG - 162.1 ko

A l’arrière tu as choisi aussi un standard particulier avec un axe de 14mm, mais pas traversant, hérité du bmx ? Avec un système de tension de chaîne à vis intégré dans la patte, un peu comme chez Echo, mais pourquoi de biais comme ça ? Bizarre ?

JPEG - 235.8 ko On vend des vélos de la marque Echo dans notre shop Enter-Bike, et j’ai tout de suite remarqué ce système assez simple sur leurs vélos... Et je me suis dit, « Pourquoi tu n’y a jamais pensé ? »... C’est tellement simple... Une petite vis qui pousse l’axe en arrière... juste parfait. Il a fallu que je monde un adaptateur sur mon axe pour remplacer les escargots qui étaient à la base à l’intérieur de la patte. La vis vient ensuite pousser l’axe via l’adaptateur et de ce fait la vis n’exerce aucune pression directement sur l’axe. La patte est un peu plus grosse pour protéger la vis et pour mieux résister aux impacts quand on tombe directement sur les rochers par exemple.

Ingénieux ! La grande question : quand est ce que la production de série va arriver... GT a développé ce modèle avec une idée précise en tête, un modèle de série va voir le jour, une distribution qui se ferait d’ailleurs via ta structure Enter-bike ?

Demain j’ai une visioconférence avec les dirigeants de GT, donc là je suis en train de préparer mon dossier...Croisons les doigts. Après je compte sur vous, les trialistes pour acheter ce cadre.

D’autres pilotes pourraient représenter GT sur les zones en plus du grand Kenny, que l’on ne voit plus trop sur les coupes du monde ? On pourrait imaginer à l’avenir voir ton pilote Jack Carthy rider ce vélo non ?

JPEG - 291.3 ko Si le vélo entre sur le marché, on va forcément créer une team. Jack est libre de rouler sur le vélo qu’il veut et jusqu’à présent, il a été bien traité par Crewkerz et je vois aucune raison pour lui de changer de crèmerie.

Des projets pour l’hiver ? On sait que tu es toujours overbooké, les shows aux USA, aux 4 coins du monde, toujours aussi de super projets vidéo.... quoi de prévu pour les prochains mois dans l’agenda du « Magicien » ?

Comme d’habitude, je me réveille tous les jours avec une idée folle en tête, quelques-unes plus faciles à concrétiser que d’autres. Là, je prépare un truc bien cool, qui sera lancé à la fin du mois de Janvier, et j’ai vraiment hâte que tu vois ça ! En Novembre, je participe à une course de XC en Afrique du Sud, en Décembre je me concentre sur l’entraînement et en Janvier, Février et Mars j’y rajoute les shows aux quatre coins du monde, avec des shows pour la NBA.

Un grand merci à toi pour cette interview, tiens- nous au courant de toute ton actu’ et bien sûr de la suite du projet GT Trial ! Il nous a envoûté...

Merci à vous ! Je vous tiens bien sûr au courant de tout ça !

JPEG - 317.2 ko


Articles récents / Recent articles

mercredi 17 septembre 2014
par Jebegood , Laurent

Le Mondial 2014 de Lillehammer, dans les yeux des Bleus !

Interview de Serge Froissart à son retour de Norvège : le Manager France Trial fait le point sur un mondial couronné de succès avec 4 médailles Trial, qui s’ajoutent à 8 médailles VTT pour faire de la France la grande nation du tout-terrain ! Le Mondial Trial de Lillehammer dans les yeux des Bleus...

lundi 15 septembre 2014
par Jebegood , PMP

Gilles Coustellier après Lillehammer... « Il m’a donné les larmes ce titre ! »

A Lillehammer, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires et conquis en guerrier viking un 5ème titre mondial historique. Gilles Coust’ revient avec nous sur cette consécration, ce formidable combat remporté un nouveau Breath « Tomorrow » dégainé pour l’occasion !

dimanche 10 août 2014
par Jebegood

Street trial sur une île !

Par la grisaille ambiante, voilà le genre de vidéo qui fait franchement du bien ! On embarque avec trois des streeters les plus doués de l’hexagone pour une virée street trial sur une belle île en face de la Croisette de Cannes...

dimanche 10 août 2014
par Laurent

ITV du Manager France Trial Serge Froissart après les JMJ 2014 « Je suis fier de ces jeunes, fier de leur attitude ! »

Les JMJ 2014 annoncent de beaux lendemains pour notre discipline, et pour le trial français ! Son manager Serge Froissart fait le point avec nous sur des mondiaux de la jeunesse couronnés de succès, et au-delà des bons résultats salue l’état d’esprit exemplaire des jeunes Bleus !

jeudi 24 juillet 2014
par Laurent , AP

L’interview du nouveau Champion de France Kevin Aglaé !

Au lendemain de son exploit des Menuires, Kevin Aglaé est bien sûr passé au micro de Tribal Zine ! Le nouveau Champion de France est revenu avec nous sur un week-end complètement fou et son esprit était déjà tourné vers Pra Loup. Avec une grosse envie de victoire...

vendredi 13 juin 2014
par Jebegood

Interview de Kevin Aglaé après Cracovie : «  Un jour, ça va le faire ! »

A Cracovie, il est entré dans le cercle fermé des « super finalistes » et s’est affirmé comme l’un des hommes forts de cette nouvelle saison ! Kevin Aglaé évoque avec nous cet exploit et rêve désormais de victoire... «  Un jour, ça va le faire ! »

vendredi 6 juin 2014
par Jebegood , vavphoto.com

Interview de Giaco après Cracovie : « C’est un grand moment dans ma vie ! »

6 juin 2014 : Giaco débarque sur Tribal Zine pour partager avec toi son bonheur après son exploit de Cracovie ! L’homme de ce début de saison, leader des Coupes de France et du Monde, nous a accordé une interview en toute franchise, où il nous annonce aussi la fin de son partenariat avec Monty...

vendredi 30 mai 2014
par Jebegood , BelaeyTrials

Discussion avec Jack Carthy, à l’aube de la Coupe du Monde 2014

A l’aube de la Coupe du Monde 2014, petite discussion avec le grand Jack Carthy, pour savoir comment se porte le pilote Enter-Bike à l’issue de sa prépa’ hivernale... Plutôt bien !

samedi 10 mai 2014
par Jebegood , Laurent , AP

Entretien avec le N°1 mondial Vincent Hermance : « Je suis sur un nouvel élan ! »

Alors que nous entrons dans le vif de la saison 2014 à Clisson, nous vous proposons une interview du N°1 mondial Vincent Hermance. Le champion du monde stoppe ses études pour se consacrer à 100 % à sa saison et ses projets sportifs... « Je suis sur un nouvel élan ! »

lundi 5 mai 2014
par Jebegood

Dans les coulisses de Brainwash, avec Léo Nobile et Matthieu Chandelier

Un petit tour dans les coulisses de la vidéo de street du moment, « Brainwash » de Léo Nobile, une réalisation intimiste et engagée signée Téo Frank & Pandacompany ! Léo nous raconte son making-of, avec des photos signées Mathieu Chandelier...

jeudi 10 avril 2014
par Jebegood

Clément Méot - Vidéo training & interview !

Le jeune élite montpelliérain Clément Méot exprime son talent dans une belle réalisation tournée sur l’un de ses spots d’entraînement. Entraînement qui s’est accéléré en vue de la saison 2014 pour laquelle il nourrit de grosses ambitions !

lundi 7 avril 2014
par Jebegood , Flodub

Abel Mustieles lance sa propre marque : Clean !

Il y a un mois, les chemins d’Ozonys et d’Abel Mustieles se séparaient. Comme nous vous l’annoncions, le champion du monde UCI 20’’ développait effectivement sa propre marque. Il officialise aujourd’hui ce projet, baptisé Clean Trials ! Interview & premières images...

dimanche 6 avril 2014
par Jebegood

Interview-vidéo de Vincent Hermance, par Trial-Club

Vincent Hermance est passé au micro de nos collègues moto de Trial-Club, dans une interview-vidéo sympathique où l’on apprend que le champion du monde de vtt-trial a commencé par la moto. Et qu’il n’a vraiment pas l’intention de lâcher le maillot arc-en-ciel...

mardi 18 mars 2014
par Jebegood , Laurent

Interview de Kevin Aglaé... « No pain, No gain ! »

Tribal Zine est allé à la rencontre du N°5 mondial Kevin Aglaé, alors qu’i lfaisait ses premiers tours de roues sur le B1K3 Eklipse ! Un vélo sur lequel il a l’intention de donner le meilleur de lui-même cette saison, lui qui se consacre désormais exclusivement au trial...

jeudi 13 mars 2014
par Jebegood , TM Prod

Interview vidéo de Yohan Triboulat !

Une première vidéo de la Tribal Street Session organisée ce week-end à Grenoble par Nico’ Moreau ! Interview du pro rider Yohan Triboulat, boss des Freestyl’Air et du street chez Ozonys, qui évoque son parcours, sa vision du street, ses projets...

TRIBAL FLASH

19 septembre 2017 - Calendrier Ufolep Est : 1ère course samedi 23 septembre à Barbey-Séroux !

Voici les premières dates des compétitions de Trial régionales de la nouvelle saison dans la partie est de l’hexagone. Le Trophée (...)

18 septembre 2017 - Compétition nocturne à Montauban le 23 septembre

Le Montauban Trial Club a le plaisir de vous annoncer la "SESSION II" de sa Compétition Nocturne. En effet, pour ses 10 années d’existence, (...)

14 septembre 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 6ème manche à Savigneux le dimanche 17 septembre!

Le club du Vélo Vert Savignolais organisera la 6ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 17 septembre ! Une (...)

14 septembre 2017 - CIRO Trial 2017 : le VCS Betton vous attend dimanche 17 !

L’équipe de bénévoles du Vélo Club Sportif de Betton s’est mise en marche pour tracer le trial de Betton et vous attend de pied (...)

26 août 2017 - Programme d’Albertville 2017, finales en live sur le channel UCI !

Voici le programme complet de la 4ème étape de la Coupe du Monde UCI Trial 2017, qui investit pour la troisième année consécutive Albertville et (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 5ème manche à Petit-Coeur le dimanche 25 juin !

Le club de Vélo Trial Petit-Coeur La Léchère organisera la 5ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 25 juin ! Une (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Grand Sud 2017 : finale à St Sulpice le dimanche 25 juin !

La finale de l’édition 2017 de la Coupe FFC Grand Sud de Trial se déroulera le 25 Juin dans la petite ville de Saint-Sulpice-sur-Lèze en (...)

10 juin 2017 - Championnat Centre IdF 2017 : les zones de la finale de Larchant !

La finale du Championnat Centre / Ile-de-France Ufolep 2017 de Bike Trial se dispute ce dimanche 11 juin à Larchant. Retrouvez les infos sur ce (...)