Interview exclusive de Bruno Arnold, l’homme derrière Ozonys, Bonz, Sphère Bike et... B1K3 ! (partie 1)

mercredi 4 décembre 2013
par Jebegood , Laurent
popularité : 16%

PNG - 289.1 ko 2013 marque certainement un tournant dans l’histoire du trial de compétition... Côté courses avec des hiérarchies bousculées par une jeunesse avide de titres dans toutes les catégories. Comme côté paddock avec la disparition d’une marque mythique et longtemps hégémonique, dans des conditions déplorables et dont la succession est ouverte. Le paysage du trial de compétition se redessine, et une marque semble avoir toutes les cartes en mains pour succéder à Koxx, et qui sait aller plus loin encore... Il s’agit bien sûr d’Ozonys, qui a tout gagné cette saison sur la scène 20" avec Abel Mustieles, qui dispose d’une gamme aussi large qu’aboutie et qui est aussi une enseigne leader sur la scène street trial.

Nous avons eu en début de semaine dernière une longue discussion avec l’homme derrière ce fleuron du trial français, Bruno Arnold, qui est également aux manettes de l’équipementier Bonz et du shop Sphère Bike, distribuant ses marques mais aussi Inspired et bien d’autres. Autant d’enseignes qui se sont forgées une solide réputation pour la fiabilité de leurs produits et la qualité de leur service. L’ex champion du monde de vtt-trial passé de l’autre côté des rubalises pour fabriquer, vendre, monter, développer nous expose sa vision du trial actuel, la philosophie avec laquelle il manage ses différentes activités. Dénonce ce qu’il considère comme un scandale : la faillite calculée d’une marque qui revient déguisée. Et nous dévoile quelques projets croustillants et grosses news de chez Ozonys, Bonz, mais pas seulement...

JPEG - 437.7 ko Partie 1 ci-dessous, qui retranscrit notre première demi-heure d’interview, avec un premier scoop : Bruno Arnold lance une nouvelle marque de vélo trial , complètement différente et indépendante d’Ozonys et de ses autres enseignes. « B1K3 » débarque sur les zones en 2014 avec des bikes de compétition moitié moins cher que les compétiteurs haut de gamme actuels mais taillés pour la zone et carrément sexy ! Partie 2 à suivre, avec d’autres news et une discussion libre et animée avec cet acteur majeur de la scène trial, débordant de projets et de passion, mais gardant toujours la tête froide... Rider et passionné avant tout...

Tribal Interview

Salut Bruno, bon nous rentrons tout de suite dans le vif du sujet... Tu as un premier scoop à nous annoncer : tu lances une nouvelle marque de trial !?! Comment s’appelle-t-elle ?

Salut, effectivement une nouvelle marque arrive sur le marché : « B1K3 », l’écriture du logo donne quelque chose qui se rapproche visuellement de « BIKE ». Ca veut dire « BIKE » en langage gamer. Niveau prononciation, les gens appelleront cette nouvelle marque « Be One »...

B1K3... Mmh GG ! Tu peux nous en dire plus ? Comment se positionne-t-elle par rapport à Ozonys ?

C’est quelque chose de complètement indépendant d’Ozonys, c’est une toute autre philosophie ! Ce seront des produits bien moins chers, mais pas de moindre qualité : on ne va pas envoyer sur le marché des bikes qui cassent... Pas du tout ! Ce sera aussi un autre réseau de distribution, ce sera une autre manière d’aborder le trial. Il n’y aura pas forcément des importateurs, ce sera uniquement pour des shops, en France comme à l’étranger. C’est à dire que dans un pays il pourra y avoir plusieurs revendeurs. Il n’y aura pas d’exclusivité. Ces vélos seront des produits de bonne qualité, mais ils seront moitié moins cher qu’un haut de gamme type Ozonys Curve !

JPEG - 17.2 ko WOW ! D’accord... Tu veux concurrencer du Echo et des choses comme ça ? La production reste basée à Taïwan ou alors part aussi en Chine ?

Exactement. Nous proposons un vrai compétiteur, taillé pour endurer cette utilisation, mais qui sera deux fois moins cher qu’un Ozonys plus élitiste tant niveau conception que prix. Avec aussi une vraie attention portée à l’esthétique. Aujourd’hui les vélos les plus vendus dans le monde en terme de quantité sont les vélos chinois, déjà du fait de leur coût de fabrication bien moindre et aussi parce qu’ils sont portés là-bas un marché énorme. C’est d’ailleurs un marché sur lequel nous voulons rentrer et cette nouvelle marque va le permettre. Nous avons développé un cadre qui est vraiment bien pensé mais avec un minimum de travail dessus, surtout en comparaison avec un Curve, qui nécessite un moule spécifique, et bien plus de travail. Si Echo se mettait à produire un bike de type Curve, il ne serait pas du tout au même tarif que leur modèle actuel. Avec ce nouveau cadre, nous jouons dans leur cour, pas dans celle d’un Curve. Mais notre production reste basée à Taïwan et la qualité de fabrication est au rendez-vous. Hors de question de produire ces cadres en Chine ! Les marques chinoises savent faire des produits qui sont en apparence meilleurs que ce que l’on sait faire nous pour le même prix dans notre usine, mais la qualité en elle-même est toujours moins bonne. Quand je te parle de qualité, cela recouvre beaucoup de choses... Sur un cadre quelle est la matière exacte, à savoir est ce que l’on a bien le bon matériau, ou encore un exemple pour des composants sur la tolérance de la portée des roulements... Ainsi sur un vélo d’entrée de gamme de type Skill, cela a l’air moins travaillé qu’un cadre chinois, il y a moins d’usinage CNC, etc... mais l’on sait que l’on a vraiment de la bonne fabrication ! Ce sont deux mondes différents ! Et nous ne sommes pas partis nous y aventurer... Mais bon, il ne faut pas non plus caricaturer et on trouve de bonnes choses, comme par exemple chez Because avec ce moyeu cannelé que j’ai depuis quelques années, et qui est un très bon produit. Ils savent faire de beaux produits, c’est sûr, avec du beau CNC... Mais ce n’est généralement pas aussi travaillé qu’un produit taïwanais, c’est brut, ce n’est pas testé mais juste envoyé cela comme ça sur le marché... C’est une question de culture, de mentalité. En Chine, que cela marche ou cela ne marche pas, ce n’est pas bien grave. En France, tu as le moindre problème, c’est un scandale. On ne peut se permettre aucune approximation et la production taïwanaise répond à cette exigence. Donc la production B1K3 est basée dans notre usine où nous savons que la qualité est là, mais nous réduisons le cahier des charges pour réduire le coût et le prix de vente ! En gardant aussi une grosse exigence esthétique, qui est une autre priorité. Le client achète un produit qui est moins travaillé à l’intérieur des tubes par exemple, mais qui a de la gueule et qui est fiable ! Voilà ce que l’on veut !

JPEG - 443.1 ko Tu peux nous en dire un peu plus sur le cahier des charges de ces vélos, et nous montrer à quoi cela va ressembler ?

D’abord arrivera un 20" puis ensuite un 26’’. Nous lançons en ce moment les 26’’ et les protos 20" qui sont prêts, qui sont en stickage en ce moment et nous les recevons dans 15 jours. Nous avions prévu au départ de faire les stickers sur la peinture, comme le fait Echo par exemple. Mais au niveau du coût de fabrication, nous avions un très faible écart avec une finition du type « water decal » et nous avons opté pour cette option, très largement répandue dans le XC par exemple. Il s’agit d’un sticker ultra-fin, que tu ne peux pas déceler de l’extérieur, que tu revernis dessus, et cela donne une finition de qualité et beaucoup plus propre. Pour ces vélos, nous n’avons pas pris de risques particuliers : le poids est dans les normes, c’est à la fois léger et robuste, la tension est classique par escargot, le boitier est classique, le jeu de direction est semi-intégré... Pour les tubes il y a un bel effort de design au niveau de la forme. Et puis le design est frais et les géométries sont d’actualité. L’objectif est de faire un vélo joli et propre, qui respecte un cahier des charges réduit pour permettre de réduire le prix pour le client, pour toucher une clientèle qui ne peut pas se permettre de mettre 2000€ dans un vélo. Voici une preview du cadre 20’’ ! La fourche sera modifiée par rapport à ces vues 3d, mais le cadre sera exactement comme cela....

JPEG - 505.2 ko

WOW magnifique ! Ce sera proposé en kit cadre ou vélo monté ? Arrivée sur le marché prévue pour quand ? A quels prix ?

Seront disponibles dans un premier temps uniquement des cadres et des kits cadre/fourche 20" et 26", et le 24" viendra plus tard. Nous allons présenter tout cela plus en détails prochainement, et un site web va rapidement être mis en ligne. Avec des photos des cadres réels en studio. B1K3 arrivera sur le marché en début d’année, vers le mois de mars. En ce qui concerne les prix, les kits cadres/fourches seront vendus aux alentours des 350 - 420€ ! Il y aura des pilotes pour représenter la marque sur les zones. Nous sommes déjà en contact avec plusieurs riders à ce sujet...

JPEG - 20 ko Ah effectivement, c’est pas cher ! Et quel sera le prix d’un vélo complet ?

Ce sera donc aux shops de proposer leurs montage à la carte, du moins dans un premier temps. Et à ce sujet je ne peux te répondre qu’en temps que dirigeant du shop Sphère Bike... Ce que j’aimerais, et c’est quasiment sûr que nous allons y arriver au final, c’est de pouvoir sortir un bike avec équipement Neon/Because monté en Vbrakes à environ 600€, et monté en HS 33 dans les 700€. Ce sera donc un bike avec de la pièce chinoise, mais à un prix défiant toute concurrence. Et puis ensuite nous proposerons d’autres configurations de montage plus évoluées, avec différents niveaux d’équipements allant jusqu’au meilleur de Bonz dans les alentours de 1500€.

Le choix exclusif de Bonz n’aurait pas permis de descendre autant les prix ?

Non ce n’est pas possible, car nous ne travaillons qu’avec des fournisseurs qui ont le monopole de la fabrication de la potence, le monopole de la fabrication du moyeu, etc... et du coup ce sont à chaque fois des spécialistes, qui font de la bonne came. La qualité et le SAV sont au rendez-vous, mais la contrepartie est que c’est un peu plus cher que ce que font nos concurrents, qui font tout faire en Chine, où la priorité est de casser les prix. Si demain je fais fabriquer mes produits Bonz en Chine, je divise les coûts par deux. Il n’en est pas question, le niveau de qualité exigé pour Bonz ne le permet pas. Si un jour on doit le faire, ce sera pour cette nouvelle marque-là et le prix sera en adéquation, mais ce n’est pas à l’ordre du jour.

JPEG - 44.3 ko Tu fais beaucoup de choses pour le jeune public, les débutants ou les plus jeunes pratiquants. On le voit par exemple avec le Curve 970 en full HS ou disque pour les champions de demain et pour les plus jeunes ta gamme One et ses 920 et 950... Et tu as aussi en prévision de faire une autre version encore plus petite ?

Oui, on a le petit frère et la petite sœur de ces One qui arrivent : encore plus petits. Donc là on sera sur du haut de gamme light. On réfléchit aussi à rentrer du cadre acier pour les kids, parce que l’on a en fait aucun intérêt à mettre des kids sur de l’aluminium. Il y a des charges de coûts de fabrications et surtout la rigidité absolue pour un jeune qui fait 20 ou 30 kilos est absolument inutile !

Cette attention portée par Ozonys aux plus jeunes est une bonne chose pour notre discipline, pour favoriser l’élargissement de sa pratique, tout comme l’arrivée de B1K3 ! Est-ce que l’on s’y retrouve financièrement ?

Tout à fait, pendant longtemps nous nous sommes centrés sur le haut de gamme et le matos de pointe, et c’est vrai que faire des vélos pour les enfants par exemple n’est pas intéressant financièrement, parce que l’on ne vit pas là-dessus. Mais cela fidélise le trialiste à notre marque, et puis cela répond à une vraie demande. Tous les jours des clients nous appellent et nous disent « J’ai mon fils qui veut faire du vélo trial, mais peut-être qu’il ne va en faire que pendant deux mois, je n’ai pas envie de mettre une fortune... » Et nous avons ce qu’ils cherchent : un vélo à 4-500€, de qualité, et même s’ils le revendent deux mois après ils n’ont perdu qu’une centaine d’euros. Sur les One il y a eu beaucoup de travail pour être complètement en adéquation avec la demande et ses prix, et là nous nous lançons sur des vélos encore plus petits, cela va être plus difficile, mais il faut le faire ! Ces One sont un succès, ils se vendent très bien et c’est aussi ce qui nous poussent à aller plus loin...

Le dernier-né d’Ozonys, le Styl, était un autre pari osé, et cela marche aussi d’après les échos que l’on a eu !

Oui le Styl a lui-aussi trouvé son public immédiatement. Maintenant, Ozonys n’est plus cantonné à la zone, nous sommes vraiment à fond sur les deux axes : l’axe trial et l’axe street. Nous mettons autant d’énergie dans les deux disciplines. Et maintenant ce sont vraiment devenues deux disciplines différentes, deux mondes différents. Ce n’est plus du tout comme au début ! Elles sont devenues toutes les deux très spécifiques, et le matériel aussi. Avec le Styl, nous ne sommes pas allé vers l’acier juste pour pouvoir contenter tel ou tel client qui nous appelle ou juste pour pouvoir vendre moins cher. Il y a un vrai travail de développement derrière pour concevoir une nouvelle machine, qui apporte autre chose. Quand on décide d’aller à fond dans le trial, on y va à fond. Et quand on décide d’aller à fond dans le street, on y va aussi à fond ! Nous traitons street et trial de la même manière. Nous voulons une gamme de produits performants répondant à toutes les utilisations.

JPEG - 270 ko

Oui et d’ailleurs Ozonys va-t-il se lancer dans la production d’une gamme de composants street plus radicale, à l’image de ce nouveau cintre ultra-relevé, car les purs streeters ne se contentent plus désormais des composants trial classiques...

Aujourd’hui en composants 100% street, nous avons au catalogue des cadres, des fourches, une potence, un bouchon de potence et un guidon. Et effectivement nous sommes en train de travailler sur d’autres choses, qui vont se concrétiser suite à mon voyage à Taïwan le mois dernier... Nous attendons des prototypes de jantes spécialement conçus pour le street. Nous testons aussi actuellement un moyeu spécial street qui viendra directement concurrencer le moyeu Hope. Sur cet axe street, beaucoup d’autres choses vont arriver et aussi beaucoup d’évolutions. Les choses s’accélèrent...

JPEG - 326.1 ko Aujourd’hui Ozonys est effectivement devenu une enseigne leader sur ces deux secteurs, et impose indiscutablement dans chacun d’entre eux sa philosophie, son sérieux et son dynamisme. Pour en revenir à la base d’Ozo’, le trial de compétition, son fameux Curve va-t-il encore évoluer pour 2014 ?

Alors il y a effectivement de nouvelles séries de Curve qui vont arriver. Il n’y a pas de gros changements structurels, mais de nombreuses petites évolutions portant sur quelques points à réajuster. Ce sont des vélos qui fonctionnent parfaitement. Nous n’avons pas fait de SAV. Il n’y a aucune raison pour les changer ou prendre plus de risque. Quand on fait une année comme cela avec ZERO retour de cadre sur quelque chose comme 4-500 cadres vendus, pourquoi changer ? Ces machines sont parfaitement au point, c’était ce que nous recherchions et n’étions jamais arrivé à une telle réussite auparavant ! Les risques, ce ne sont pas nos clients qui vont les prendre, mais nos top pilotes. Nous allons tester pendant un an de nouveaux prototypes encore plus légers, tester de possibles évolutions. Et ils prendront le relais des modèles actuels quand nous auront la certitude qu’ils seront aussi fiables...

C’est tout à l’honneur d’Ozonys, et c’est aussi là-dessus que la réputation de la marque s’est construite. Les fleurons d’Ozonys ont évolué pas à pas, après des testings sérieux par les top pilotes. Ils valident les évolutions et ne les découvrent pas en même temps que les clients... Objectif SAV : zéro !

Oui cela relève de l’évidence pour nous, les clients n’ont pas à faire les frais d’un mauvais choix, d’un pari hasardeux. Du matériel fiable, un zéro au carton du SAV, c’est le plus important pour nous. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire et d’envoyer des vélos qui ne sont pas sûrs, le trial est une pratique extrêmement exigeante et aussi dangereuse, nous avons des responsabilités. Ce ne serait pas honnête, et nous serions les premiers à en pâtir autant en charge de travail qu’en réputation ! Mais pour en revenir au Curve 2014, il va tout de même y avoir de la nouveauté, avec un relooking : au-delà de toutes les petites modifications effectuées notamment au niveau des modifications et qui sont d’ordre visuel, il va y avoir un changement de couleurs complets. On passe dans une autre couleur, on ne sera plus dans du noir, et vous allez voir ça va être magnifique, ça va flasher !

JPEG - 571.5 ko Super, et quand arrivera cette nouvelle cuvée du Curve ?

Cela arrivera en tout début d’année, pour janvier ou février au plus tard...

J’ai vu que sur ton site tu faisais aussi de l’occasion ?

Sur notre shop, nous ne faisons pas qu’Ozonys et Bonz, mais beaucoup d’autres marques : Inspired, Trialtech, Onza, Monty, Because, Neon, etc... et nous traitons toutes ces marques de la même manière. Effectivement, depuis quelque temps nous nous sommes lancés sur le créneau de l’occasion et nous allons certainement faire bientôt de la reprise. Et c’est quelque chose d’intéressant pour nos clients. Car même s’ils n’ont pas toujours un gros budget, ils recherchent souvent du haut de gamme. Et seule l’occasion permet de répondre à certaines demandes.

Donc le client qui arrive et veut un Ozonys haut de gamme, tu peux lui reprendre son occasion et la proposer avec une garantie à un autre client, même si ce n’est pas du Ozonys.

Exactement. Le vélo que nous reprenons est contrôlé par nos soins, rigoureusement, et cela ajoute une plus-value certaine. Cette occasion est vérifiée scrupuleusement, et tous les composants défectueux sont changés. Le client peut acheter cette occasion en toute confiance. Et puis chez Sphère Bike nous avons aussi régulièrement de bonnes affaires à proposer sur des montages Ozonys neufs, avec des pièces neuves que nous avons en stock qui ne sont pas d’origine mais de qualité. Par exemple si nous avons un surstock de pièces Viz, un surstock de pièces Trialtech, ou autres, nous proposons des montage neufs beaucoup moins chers que le modèle de série. Le client part avec un vélo neuf et une bonne remise dessus et cela aussi s’est intéressant.

Et puis Sphère Bike fait aussi du montage à la carte, par exemple pour le client qui recherche de l’ultra haut-de-gamme avec du full titane, du carbone, etc... ?

Oui bien sûr, nous faisons du montage à la carte depuis longtemps ! Nous avons en stock un large éventail de pièces pouvant répondre à toutes les demandes, y compris les plus exigeantes. Depuis bien longtemps, tu peux y trouver de la visserie titane, des manivelles ultra haut-de-gamme, des fourches carbone, des fourches et des guidons carbones en tous genres et même des Try-All... Nous ne sommes pas racistes (rires)

JPEG - 404 ko

(rires) Try-All.... Cela nous amène à évoquer la fin dramatique du groupe K-124, de la disparition du jour au lendemain de Koxx et Try-All, deux enseignes emblématiques du trial !

(rires) C’est une question délicate. Je vais te dire ce que j’en pense. En tant que dirigeant de marques concurrentes, je devrais bien sûr me réjouir de la fin de Koxx, mais vois-tu le trial n’est pas qu’un business pour moi, c’est mon sport, c’est ma passion, et une marque qui disparaît comme cela, ce n’est pas quelque chose que j’aime voir. Après quand on voit tout ce qu’a fait durant ces dernières années cette marque qui était notre concurrent direct, je trouve que c’est la fin logique. Cela fait trois ou quatre ans qu’ils touchent le fond et qu’il sont à moins 200 000 par an voire plus, et c’est même étonnant qu’ils soient arrivés à se maintenir autant de temps et n’ait pas coulé avant. JPEG - 115.4 ko A titre personnel, je trouve que tout cela n’est pas correct. Cette histoire de « Je vend ma société, je me retire et je reviens »... Les dettes, qui les a payé ? C’est toi, c’est moi, ce sont les fournisseurs, c’est l’État, les particuliers, les pilotes lésés. Comment peut-on revenir comme cela la fleur au fusil, après avoir planté tellement de mondes, et puis ainsi profiter de toute l’ingénierie de Koxx, qui était en déficit. Ont-ils pensé une seule seconde à tous les clients qu’ils ont laissé sur le carreau, à ces champions, à tous ces fournisseurs qui vivent aussi de cet argent que Koxx leur devait... Tout cela, ce n’est pas propre et ce n’est pas bon pour le trial !

Oui, une sale histoire.

Et puis les interviews à deux balles à droite à gauche en faisant les gentils tous mielleux, c’est limite aussi ça ! C’est une question de principe. Je ne dis pas cela pour tacler un nouveau concurrent. La concurrence est une bonne chose, elle nous booste, elle nous oblige à aller de l’avant, une nouvelle marque qui arrive ce n’est pas quelque chose de négatif. Regarde, quand Koxx a sorti la fourche carbone, c’était génial... Quand ils ont sorti leurs nouvelles côtes, cela a tiré tout le monde vers le haut au sens propre comme au figuré, c’est indiscutable. Mais tout ce qui s’est fait ces derniers temps est TRÈS discutable ! (...)

La suite à suivre ici : Interview exclusive de Bruno Arnold, l’homme derrière Ozonys, Bonz, Sphère Bike et... B1K3 ! (partie 2)


Articles récents / Recent articles

vendredi 29 novembre 2013
par Jebegood

La N°2 mondiale Perrine Devahive, de la gym au vélo trial...

Elles ne sont qu’une poignée de trialistes à évoluer au plus haut niveau, mais elles roulent de plus en plus fort. Perrine Devahive est l’une d’elles. Un prénom qui la prédestinait au trial, aujourd’hui le statut de N°2 mondiale, Perrine se présente et nous raconte comment elle vit sa passion...

dimanche 6 octobre 2013
par Jebegood

Interview croisée : Flip Champagne, ou les coulisses d’un buzz trial...

Plongée dans les coulisses d’un buzz trial, celui de «Flip Champagne», signé par Léo Ginailhac, passionné de vidéo et de VTT et Tom Barrer, showman et streeter 24... Interview croisée de deux Rémois qui viennent de nous sortir une des vidéos les plus étonnantes et les plus audacieuses de ces derniers mois !

samedi 5 octobre 2013
par Jebegood , Laurent

Retour sur le mondial de l’Equipe de France avec son manager Serge Froissart... « Content pour le trial français et fier de tous les pilotes »

La formidable épopée des Bleus en Afrique du Sud, nous ne l’avons finalement suivie que de loin. Leur chef de file Serge Froissart nous la raconte aujourd’hui plus en détails ! Interview-Fleuve d’un Manager de l’Equipe de France « content pour le trial français et fier de tous les pilotes »...

samedi 28 septembre 2013
par Jozz

Abel Mustieles : « Encore deux ans en 20 pouces et place au 26 ! »

Nous avons passé une journée à Caspe avec Abel Mustieles. Une journée intéressante à plus d’un titre : non seulement nous avons partagé un entraînement avec le Champion du Monde mais il nous a accordé une interview surprenante : il nous annonce que le 20 pouces, c’est bientôt fini pour lui !

vendredi 27 septembre 2013
par Jebegood

Le Champion du Monde Elite 26 sur le divan de Tribal Zine... « Ce titre, il est pour tout ceux qui l’espéraient ! »

Vincent Hermance est revenu d’Afrique du Sud avec cet or tant convoité. Le nouveau Champion du Monde Élite 26’’ passe sur le divan de Tribal Zine pour évoquer avec nous cette nouvelle consécration... « Ce titre, il est pour tout ceux qui l’espéraient ! »

jeudi 29 août 2013
par Jebegood , Laurent

Vincent Hermance... « Je crois en mes chances »

Quelques heures avant d’entrer dans l’arène de Pietermaritzburg, Vincent Hermance a répondu à nos questions. Il reparle avec nous de Méribel, de Cahors, de Koxx, de Jitsie, et évoque bien sûr ce mondial plus proche que jamais. Il y croit, et il se sent bien...

dimanche 25 août 2013
par Jozz

Interview flash d’ Abel Mustieles : « Je sens la pression »

Nous avons rencontré Abel Mustieles juste avant son départ pour l’Afrique du Sud, où il va tenter de conquérir son premier titre mondial Elite. Abel revient sur ses dernières compétitions et nous parle de l’échéance mondiale. A ne pas rater !

samedi 17 août 2013
par Jebegood

Clément Moréno, la nouvelle génération street

Derrière les Triboulat et Léo Nobile, une nouvelle génération de streeters émergent sur la toile, à grand renfort de vidéos parfois étonnantes. Celle-ci en fait partie. « Génération Street 4 » avec Clément Moréno. Vidéo & interview par ici...

mercredi 14 août 2013
par Jebegood

Giacomo Coustellier, « Le trial va mal ! »

Giacomo Coustellier a fait son grand retour aux avant-postes du circuit élite international cette saison après une série de grosses blessures. Il évoque avec nous ce début de saison fructueux mais a souhaité aussi s’exprimer librement sur l’état du trial actuel. « Le trial va mal, très mal ! »

mardi 2 juillet 2013
par Jebegood , Laurent

Vincent Hermance... « Il faut aller au charbon ! »

La 2nde étape de la Coupe de France a été un trial de l’extrême, avec des conditions de courses extrêmement difficiles. Supermance l’a tout de même survolée et revient avec nous sur son incroyable run ! La leçon du jour : « Il faut aller au charbon ! » Et le Sky 3 ? Coming soon !

vendredi 14 juin 2013
par Jebegood , Laurent

Les barons du street - Nicolas Moreau, whip machine et globe trotter !

Venez faire connaissance avec un autre baron du street qui rejoint le crew Tribal Zine... Nicolas Moreau, jeune whip machine, qui se présente et nous parle de ses beaux projets qu’il va concrétiser dans les prochains mois et que vous pourrez suivre ici !

lundi 10 juin 2013
par Jebegood , Laurent

Les barons du street - Mickaël Dupont, park & vélo de grand-mère addict !

Entretien avec le baron du street Mickaël Dupont... Cette véritable machine à backflips et frontflips revient sur le buzz de sa vidéo vintage, sur son étonnant parcours et évoque ses futurs projets : du street 24 hardcore pour 2013 et... une nouvelle vidéo vintage pour 2014 !

lundi 3 juin 2013
par Jebegood , AMG

Le grand triomphe d’Abel sur la Coupe du Monde de Pologne... « La meilleure compétition de ma vie avec Genève ! »

Abel Musieles revient sur sa victoire éclatante sur la seconde étape polonaise de la Coupe du Monde, qui lui a permis d’endosser le maillot de leader de l’épreuve... « La meilleure compétition de ma vie avec Genève ! »

mercredi 29 mai 2013
par Laurent

ITV Vincent Hermance... « L’Ufolep OUI, le Bike Trial International NON ! »

Nous avons attrapé le nouveau Champion de France de Bike Trial Elite Vincent Hermance juste après sa victoire de Sury en Vaux. Il revient sur sa course et parle Bike Trial avec nous...« L’Ufolep OUI, le BIU NON ! »

jeudi 23 mai 2013
par Jebegood , AP

Interview de Gilles Coustellier... « Impatient d’aller en Pologne ! »

Une belle interview du Champion du Monde Gilles Coustellier qui revient avec nous sur son run impressionnant de Cerny, sur Heubach, parle matos... et nous annonce son retour sur la scène BIU en 2014 ! Un Gilles Coust’ « impatient d’aller en Pologne »... en mode nettoyeur !

TRIBAL FLASH

19 septembre 2017 - Calendrier Ufolep Est : 1ère course samedi 23 septembre à Barbey-Séroux !

Voici les premières dates des compétitions de Trial régionales de la nouvelle saison dans la partie est de l’hexagone. Le Trophée (...)

18 septembre 2017 - Compétition nocturne à Montauban le 23 septembre

Le Montauban Trial Club a le plaisir de vous annoncer la "SESSION II" de sa Compétition Nocturne. En effet, pour ses 10 années d’existence, (...)

14 septembre 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 6ème manche à Savigneux le dimanche 17 septembre!

Le club du Vélo Vert Savignolais organisera la 6ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 17 septembre ! Une (...)

14 septembre 2017 - CIRO Trial 2017 : le VCS Betton vous attend dimanche 17 !

L’équipe de bénévoles du Vélo Club Sportif de Betton s’est mise en marche pour tracer le trial de Betton et vous attend de pied (...)

26 août 2017 - Programme d’Albertville 2017, finales en live sur le channel UCI !

Voici le programme complet de la 4ème étape de la Coupe du Monde UCI Trial 2017, qui investit pour la troisième année consécutive Albertville et (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 5ème manche à Petit-Coeur le dimanche 25 juin !

Le club de Vélo Trial Petit-Coeur La Léchère organisera la 5ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 25 juin ! Une (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Grand Sud 2017 : finale à St Sulpice le dimanche 25 juin !

La finale de l’édition 2017 de la Coupe FFC Grand Sud de Trial se déroulera le 25 Juin dans la petite ville de Saint-Sulpice-sur-Lèze en (...)

10 juin 2017 - Championnat Centre IdF 2017 : les zones de la finale de Larchant !

La finale du Championnat Centre / Ile-de-France Ufolep 2017 de Bike Trial se dispute ce dimanche 11 juin à Larchant. Retrouvez les infos sur ce (...)