Coupe de France Trial 2014 - Giacomo Coustellier, Nicolas Vallée et Noah Cardona conquièrent Clisson !

jeudi 15 mai 2014
par Jebegood , Laurent , AP
popularité : 11%

JPEG - 580.5 ko Le coup d’envoi de la saison nationale a été donné à Clisson ce week-end, avec une première manche de la Coupe de France qui s’est jouée dans un site exceptionnel, qui changeait de ces stations de montagne avec leurs zones formatées auxquelles la discipline est trop souvent cantonnée. Cette fois-ci, nous nous retrouvons au pied d’un superbe château fort, dans un centre-ville médiéval chargé d’histoire, avec son architecture typique de cette région nantaise. Avec pour parfaire ce joli tableau, la Sèvre Nantaise qui traverse ce site encaissé dans sa vallée. Les zones sont situées au pied du château et le long de la rivière. Un beau parcours mixant artificiel et naturel que nous avait présenté l’organisation avant la course. 4 zones artificielles sont regroupées par nécessité au pied du château et elle seront le théâtre des spectaculaires finales Elite et Expert, au format « Super Finale » : une zone de buses qui utilise aussi les contreforts en pierre du château, une de poutres en bois format mikado, une autre mixant buses et rochers, puis un peu plus loin à 100m une zone de troncs. Les Nationaux du dimanche et les R1 du samedi évolueront également sur ces zones, auxquelles s’ajoutent deux zones naturelles pour toutes ces catégories. Les zones naturelles sont situées au bout du parc, 500m plus loin, avec de beaux rochers de granit et tout ce qu’il faut pour permettre au trial d’exprimer toute sa technicité. Les catégories R2 à Jeunes auront le luxe d’évoluer sur un parcours exclusivement tracé sur ce site rocheux de qualité.

JPEG - 235.8 ko JPEG - 258.9 ko

Tout était donc réuni pour nous offrir une épreuve de grande qualité, et elle l’a été à bien des égards sauf en ce qui concerne... l’épineux problème des temps de courses ! Depuis des années, il vient entacher les compétitions trial nationales, mais là cela a atteint des sommets. La course de trial doit se jouer sur les zones et non pas au temps de course, c’est une règle qui semble évidente, mais c’était bien loin d’être le cas ce week-end ! Bien sûr on pourrait rétorquer que cette coupe a été victime de son affluence, mais cela ne doit pas être un problème et l’on ne peut se plaindre de voir trop de trialistes sur une Coupe de France, ils ne seront jamais assez ! Les temps de courses étaient assurément mal calibrés, pour tout le monde, la direction de course les rallongeait au coup par coup, demi-heure par demi-heure, sans parvenir à assainir la situation. Des zones parfois interminables et une interzone longue et boueuse n’ont pas arrangé les choses. La catégorie R1 qui courrait le samedi matin avec 4h30 de course a été la plus épargnée, mais c’est le ciel qui va se charger de la punir avec une pluie diluvienne. Pour les autres jeunes du samedi, R2 Jeunes et Dames qui courraient tous ensemble, cela a été la catastrophe : 4 h initialement prévues, 1h supplémentaire sera accordée et la quasi totalité des pilotes est tout de même hors-temps, cela se traduit par une pluie de pénalités inacceptable. On voit même des pilotes descendre dans les profondeurs des classements alors qu’ils étaient dans le peloton de tête, et avaient même parfois leur place sur le podium, à l’exemple du Cadurcien Thomas Maria en R2 ou de la Fabréguoise Mailys Jouy (Dames Jeunes). On a vu des pilotes et leurs accompagnateurs désespérés, ne sachant plus à quel saint se vouer, s’ils étaient encore dans la course ou pas. La remise des prix n’interviendra qu’à 20h15 et les résultats définitifs ne tomberont que le lendemain... Félicitation au passage aux vaillants commissaires de zones qui n’ont pas compté leurs heures ce week-end (9h30 en zones le samedi !). Bref la gestion des temps de courses a été désastreuse le samedi après-midi, et cela a continué le dimanche. Le lendemain, nouvelle pluie de pénalités sur les Nationaux qui doivent boucler leur trois tours trois heures (!) et seuls trois pilotes y parviendront, et tous les autres écoperont de points de temps qui vont venir bouleverser les classements. Théo Poudret termine ainsi au pied d’un podium où il avait sa place... Il faudra également rallonger de fait le temps de course (30min) des deux catégories supérieures l’après-midi, qui ont pourtant un tour de moins, mais les intéressés n’étaient bien souvent pas au courant du changement. Et la super finale n’est pas épargnée par le problème : les 15min de course et 5 min pour reconnaître et accéder aux zones accordées aux pilotes ne sont pas suffisantes pour faire passer tout le monde, et ce sont les échecs de dernier Élite Vincent Hermance qui permettront au dernier Expert Nico Vallée de finir dans les temps... Il est grand temps que la FFC vienne mettre un peu d’ordre dans tout cela, et l’on espère bien que ce grand n’importe quoi ne va pas démotiver les troupes !

GIF - 190.4 ko

Ceci étant dit, c’est du grand et du beau trial que nous avons vu à Clisson, et le public ne s’y est pas trompé ! Un public chaleureux qui est venu en masse le samedi comme le dimanche et a apprécié les prouesses des meilleurs trialistes français sur des parcours de qualité, et les averses comme la grosse pluie du premier jour ne l’a pas démotivé. Pour le guider, il y avait comme toujours un speaker de talent, en la personne de Sergio, fin connaisseur de la discipline et capable d’être à la fois généraliste et pointu. Dans la catégorie suprême des Élites, c’est un invité de dernière minute qui est venu prendre d’assaut la forteresse de Clisson, le seigneur Giacomo Coustellier (Monty) au guidon d’un nouveau vélo : un Ozonys Curve V5 sur lequel il va évoluer pour le restant de la saison et reçu quelques jours avant, en attendant un Monty Kamel 231 cru 2015. Et il a fait des merveilles sur cette nouvelle monture ! Le champion du monde Vincent Hermance a tout de même fièrement bataillé et mené une solide course, parfaitement gérée ; il sort en tête des deux tours de qualifications, avec une confortable avance . 7 points le séparent du vice-champion du monde Aurélien Fontenoy comme toujours très efficace et de Giacomo Coustellier auteur d’une formidable remontée au second tour, signant le meilleur score du jour à 4pts ! Kevin Aglaé (également auteur d’un second tour à 4pts !) parvient à accrocher cette première super finale et montre qu’il faudra compter avec lui cette saison. Une super finale sur 4 zones au pied du château bondé de monde, sur laquelle on va avoir le droit à du grand, du très grand Giacomo Coustellier ! JPEG - 419.9 ko Le Martégal va tout donner, il roule propre et engage fort, ouvrant ce formidable deux-coups de la zone 1. Il termine ce tour à trois petits points et parvient à revenir au score sur Vincent Hermance, qui joue quant à lui de malchance dans cette finale : la pluie s’invite sur cet ultime run et il lui sera impossible de sortir la dernière zone détrempée. Il doit s’incliner pour un petit point. Giacomo Coustellier peut savourer une belle victoire sur sa première compét’ de l’année, et l’on se réjouit de le voir revenir d’une telle manière aux affaires. Il nous fait part de sa satisfaction et de ses sensations après la course...

Hey Giacomo, tu as conquis Clisson et prend le leadership de l’épreuve, quelle belle surprise, quel retour fulgurant sur les zones ! Premier à Clisson, on t’aurait proposé ça avant la course, tu aurais signé tout de suite ? « Ah bah c’est sûr hein - avec le joli accent marseillais - avec toutes les galères que j’ai traversé, j’étais loin d’imaginer que j’allais être performant comme cela d’entrée de jeu ! Sur un nouveau vélo comme ça en plus, c’est vraiment une bonne nouvelle, je suis bien sur ce vélo. Et puis cela m’a rassuré sur mon état physique, sur mon état mental aussi, de voir que j’ai réussi à me battre comme ça ! J’ai fait un premier retour catastrophique qui ne m’a pas mis dans les meilleures conditions et puis avec ma femme on s’est dit qu’on allait quand même se battre jusqu’au bout. J’ai fait un gros deuxième tour à quatre points, le meilleur tour du trial et puis sur 4 dernières zones j’ai fait un gros tour et j’ai pris beaucoup de plaisir !  » En finale, c’est bien lui qui a lancé les hostilités en sortant cet énorme deux coups (photo ci-contre)... « Oui, j’ai attaqué, j’ai bien roulé, c’était propre et puis le pompon sur le gâteau, c’est qu’ après Vincent – malheureusement pour lui mais heureusement pour moi – a été gêné par la pluie sur sa dernière zone, et du coup prend un 5... Cela me permet de passer devant d’1 point ! Dans tous les cas j’aurais fait second et cela aurait déjà une très belle performance pour moi, mais du coup je finis premier et c’est encore mieux, sans avoir démérité, et je suis très content ! »

JPEG - 642.3 ko

Vincent Hermance (Hashtagg/Jitsie) a donc vu la victoire lui échapper in extremis après avoir dominé les ¾ de la course. Le champion du monde à l’issue de la super finale : «  J’ai vraiment bien roulé pendant les deux tours de qualification, j’ai fait toute la partie artif’ à zéro, et j’ai bloqué un peu après dans le naturel comme tout le monde... Et puis la finale, je n’ai pas eu de chance, je sors la première zone à zéro, et puis après il s’est mis à pleuvoir, j’ai été le seul à rouler sous la pluie... Il y avait une sale marche sur la seconde zone, je le passe, je suis à ras de la banderole, et en essayant de m’en sortir je m’empêtre dans je ne sais quoi, et c’est le 5... Vraiment dommage... Et puis la zone d’après, cela a été... La dernière était la zone de troncs, trempée et insortable ; par temps sec ce n’était pas le même tarif, mais là elle était impossible ! C’est donc le 5 et je perds. C’est toujours décevant de ne pas gagner une course que je pensais maîtriser. Giaco a quant à lui fait une belle finale et passe donc devant.  »

JPEG - 444.7 ko JPEG - 478.8 ko

Le vice-champion du monde Aurélien Fontenoy (Inpulse/CrossKing) est déjà aux avant-postes en ce tout début de saison et prouve également un beau niveau de forme. Il ne pourra revenir sur Giacomo en super finale, qui le relègue à la troisième place. Kevin Aglaé (B1K3) est parvenu à rejoindre les trois ténors en super finale et c’est un bel exploit pour ce jeune pilote qui affiche de solides ambitions pour la saison. Il ne parviendra pas à exprimer tout son potentiel dans la dernière ligne droite pour essayer de bousculer la hiérarchie. Il faudra en tirer quelques enseignements s’il veut aller taquiner les gros bras du circuit UCI.

JPEG - 566.3 ko JPEG - 628.9 ko

JPEG - 203.8 ko Chez les Experts, Nicolas Vallée (Hashtagg/Jitsie) partait en grand favori, lui qui joue déjà à armes égales avec des élites internationaux sur des régionales (ou récemment en Belgique) et a montré à Poitiers ses ambitions. Il n’a laissé aucune chance à ses adversaires, démontrant une large supériorité sur les gros passages avalés d’une traite et gérant sa course avec sang-froid et toujours le sourire. Sur la super finale, il va parvenir à sortir deux zones à zéro et des passages monstrueux (comme le deux coups de la zone 2 des poutres sur lesquels ont peiné en qualifs beaucoup d’élites – et non des moindres – qui est passé du premier coup haut la main) !

Alors Nico’, heureux ? « C’est super génial ! Première épreuve officielle en Expert FFC, la super finale, la victoire, je suis sur un nuage... Les qualifs se sont super bien passées, un 5 un peu bête et un petit pied au premier tour, j’ai vu alors que j’avais un peu d’avance et j’ai géré ma course sans faire pour autant le héros, en assurant prudemment trois passages... Au total 11pts et j’ai fait la course que je voulais faire, j’ai bien mené la reconnaissance et avec Vincent on avait décidé de faire vraiment la course repérée en reconnaissance, et j’ai tenu cet objectif, donc j’étais content de cette première course ! Ensuite la super finale, j’étais le seul à partir sous la flotte et c’était moins cool ! La zone des buses était glissante et je prends un 5, sur la seconde je parviens à sortir le passage élite qui me faisait vachement peur du premier coup et ça c’est super...J’ai débranché le cerveau et hop j’y suis allé... Zone 3, le deux coups des buses est passé aussi comme il fallait ! Et puis la zone des troncs pour finir, bah la glissade... Voilà, c’était ultra-positif cette première Coupe de France Expert : du plaisir, de l’expérience, que du bonheur ! »

JPEG - 457.9 ko

Derrière la bataille a été rude pour les places d’honneur et trois pilotes parviennent à accéder à cette première super finale de l’année, trois pilotes issus du dynamique circuit Rhônalpin : les deux pilotes 26" Loic Maisse et Alexy Gay, et le pilote 20" Thomas Jury  !

JPEG - 403.6 ko JPEG - 510.4 ko JPEG - 644.9 ko

JPEG - 383.3 ko Les Nationaux courraient la matin, avec de petites averses et des zones humides qui sont venus corsés les choses... A peine les zones commençaient-elles à sécher que hop une deuxième averse arrivait... Et puis cela a été la débâcle comme on l’a dit au niveau des temps de course bien trop réduits et tout le monde ou presque a eut le droit à ses pénalités. Désolant. Au final, nous retrouvons les deux Cadets 1er année de la catégorie sur les deux plus hautes marches : cela fait plaisir et promet de belles bagarres aux JMJ ! Noah Cardona (Ozonys) était un niveau au-dessus et a dominé son sujet, visiblement trop facile pour lui !

Premier en National, félicitations, tu remportes une large victoire, avec très peu de points au carton, mais par contre comme tout le monde beaucoup de points de pénalité ? « Oui, on s’est dépêché, mais j’ai quand même fini hors-temps, l’organisation ne nous a pas rajouté de temps... J’ai bien aimé les zones, mais j’aurais préféré que les zones restent comme vendredi, un peu plus sélectives. Je fais 6 au tour, et puis il y a le troisième où je me fais pointer au temps et je prends 9 du coup. Il y a une zone qui était insortable au temps et c’est dommage : la 5. Où alors il fallait tout assurer rapidement. J’ai adoré la zone des troncs, alors que ce n’est pas mon truc. De bonne augure pour la suite, et puis je l’espère pour les JMJ, où j’ai vraiment envie d’aller ! »

JPEG - 364.4 ko

En seconde position, on retrouve Louis Grillon (Ozonys/Tribal Zine) qui tire bien son épingle du jeu au guidon de son 20’’ et montre d’emblée qu’il faudra compter avec lui cette année dans la catégorie « Je suis très content de ma deuxième place, même si j’aurais préféré la première ah aah... J’ai bien aimé rouler dans le naturel même si cette zone 5 était difficile, mais j’ai quand même réussi à la sortir à 1 au dernier tour ! Je n’ai pas eu de chance sur la zone des troncs où j’ai pris une averse et j’ai glissé. Le temps de course c’était n’importe quoi, et sans traîner je prends 6pts de pénalité, j’ai sprinté comme un fou après la dernière zone, ça aurait pu être dangereux pour les gens...  »

JPEG - 447.9 ko

Vous pouvez retrouver les podiums et résultats complets des courses par ici : Elite/Expert, National, Régional 1, Régional 2 / Jeunes / Dames / Jeunes Dames. A l’issue des super finales Elite/Expert, nous avons demandé au Manager France Trial Serge Froissart de faire le point sur cette première épreuve nationale de la saison, très réjouissante d’un point de vue sportif dans les catégories supérieures comme dans les plus jeunes. Il se réjouit du grand spectacle et de la qualité de cette épreuve organisée par le Vélo Sport Clissonnais et nous assure que la FFC Trial travaille déjà à résoudre les grosses insuffisances de gestion de course qui l’ont entaché ! Une bonne nouvelle ! (Photo ci-dessous : le vainqueur R2 Melvin Marcellot)

JPEG - 495.6 ko Serge Froissart : « Ce que je trouve bien tout d’abord c’est la présence d’un public nombreux sur une Coupe de France je dirais un peu "délocalisée" dans un endroit où l’on a pas l’habitude de venir... Cela démontre un gros travail en aval de l’équipe organisatrice qui a su mobiliser beaucoup de monde, des gens qui pour la plupart découvraient notre discipline et c’est une très bonne chose pour ce sport. J’étais étonné de voir autant de monde, et qu’il soit aussi captivés, malgré la météo capricieuse. Sur le plan sportif, on retrouve les cadors devant en Expert comme en Elite, tout le monde a plaisir à se retrouver, montre de la motivation en ce début de saison, il y a un bel élan sur cette manche d’ouverture et l’on était presque au taquet sur le nombre d’inscrits ! Mais il y a tout de même eu UN GROS BUG et l’on doit y réfléchir tous ensemble pour trouver une solution. On doit pouvoir arriver à gérer les temps de courses quand il y a autant de monde, pouvoir éviter ces problèmes de temps de course et d’organisation. Il faut que l’on progresse sur le plan de la gestion de course et la réflexion à ce sujet a déjà commencé avec Benjamin Cadet le Responsable des Organisations du VTT, mais cela concerne aussi certaines notions de traçage, d’arbitrage, de logistique de course... Ce n’est pas une seule raison qui a provoqué ce bug, mais la somme de plusieurs petites raisons qui font que les retards se sont accumulés. Il n’y a pas une solution mais plusieurs petite solutions à mettre en place pour que ce ne soient pas les pilotes et les accompagnateurs qui soient les perdants de tout cela. C’est à nous de trouver les solutions pour améliorer tout ça !

Mais pour en revenir au plan sportif, nous avons eu plein de bonnes surprises chez les jeunes hier, avec certains que l’on suivait déjà dans les hauteurs de classement y compris sur les jeux mondiaux et qui confirment, et puis de nouvelles petites têtes qui arrivent. Et c’est une très bonne chose, notamment chez les Filles et c’est un gros chantier pour nous. J’ai l’ambition de constituer un "Collectif Filles" et elles sont aujourd’hui suffisamment nombreuses... Dès cet été nous allons pouvoir faire un stage spécial filles, et l’arrivée de Manon Basseville, qui a gagné sa première course en Dames va booster un peu tout le monde. Belle progression aussi de Pauline qui fait deuxième. On sait que Marion est absente et va revenir la semaine prochaine. Donc voilà, c’est excellent de voir autant de monde chez les Dames comme les Jeunes Dames et c’est une vraie catégorie fille qui fait son apparition aujourd’hui, ce ne sont plus deux ou trois filles qui se battent en duel, et c’est à nous de construire quelque chose dessus ! Le Benjamin Melvin Marcellot a remporté une belle victoire en R2 et affiche de solides ambitions pour les jeux mondiaux. Chez les Cadets on voit les trois têtes de file que l’on va avoir cette année : Nico’ Vallée bien sûr qui roule comme un avion en Expert, Noah qui confirme en National et sera première année Cadet, et puis le petit Louis qui a très bien roulé aussi et pourra certainement exister aussi en Cadet, avec une année pour voir, défendre ses chances, et bien se préparer à la deuxième année Cadet. Chez les Juniors, on retrouve aussi les même noms : Alex qui passe bien le cap des Elites en Junior 2 et fait une belle course, une surprise d’Alexy Gay qui est là, pas loin, Jérémy Descloux qui fait sa première année élite et qui est aussi Junior, il a eu un peu de mal à se mettre dedans au premier tour mais enclenche ensuite au second tour, et on retrouve le combattant que l’on connaît. Sur le 20’’ on a un Morgann Perez ou un Nicolas Fleury qui sont là en embuscade et c’est bien aussi. Il y a de quoi construire aujourd’hui d’un point de vue sportif, ce que j’ai vu aujourd’hui me satisfait vraiment en ce tout début de saison. On a un Giacomo à l’attaque aussi qui a l’air en pleine possession de ses moyens et c’est une bonne nouvelle : le deux coups de la zone 1 en super finale c’est le premier à le tenter et il rentre bien dedans. Ca fait plaisir de voir Giaco à ce niveau-là ! Aurélien est toujours un compétiteur redoutable, Nico’ et Guillaume qui sont juste derrière et cela ne se jouait pas à grand-chose. Sans oublier bien sûr Vincent et Kevin, nous avons beaucoup de potentiels sélectionnables et médaillables, et nous sommes toujours entre guillemets gênés par notre richesse en 26’’ que dans la nécessité d’aller chercher du pilote ! Je vais me gratter la tête pour les sélections... En 20’’ la bonne surprise vient de Benjamin Durville qui était plutôt 3 ou 4, flirtait avec le top 10 monde et qui là fait un excellent premier tour, maintient et finit premier 20’’, avec Théau juste derrière et Max’ un peu plus loin. Il y a un bon groupe aussi dans cette catégorie, avec en plus Marius qui devrait revenir.

Donc voilà, il y a eu de bonnes choses sur cette première manche de Coupe de France, de très bonnes choses d’un point de vue sportif, beaucoup de combattants, et puis bon, on a aussi des choses à régler pour que les choses se passent mieux pour les pilotes. On va y arriver je vous l’assure, on va se retrousser les manches ! »

Ci-dessous, Manon Basseville, la révélation féminine de cette première Coupe de France !

JPEG - 493.8 ko


Articles récents / Recent articles

lundi 12 mai 2014
par Flodub

Coupe de Grande Bretagne #2 - Deuxième victoire pour Jack Carthy sur les rochers de Blackpool

La seconde manche de la Coupe de Grande-Bretagne s’est disputée sur les rochers de Blackpool le 4 mai dernier, et Jack Carthy a remporté une nouvelle victoire, devant Ben Slinger. Après la vidéo, voici un compte-rendu et des photos de ce trial en bord de mer...

vendredi 9 mai 2014
par Jebegood , Laurent

Coupe de France Trial 2014 : Clisson attend les trialistes !

La saison nationale s’ouvre ce week-end au pied du château de Clisson, au sud-est de Nantes, sur un parcours qui mixera naturel et artificiel. Un aperçu des zones et des infos de l’organisation, qui n’attend plus que les trialistes et leur a concocté une belle épreuve !

vendredi 9 mai 2014
par Jebegood

Jack Carthy domine la seconde manche de la Coupe de Grande-Bretagne de Blackpool

La seconde manche de la Coupe de Grande-Bretagne 2014 se jouait sur les rochers du bord de mer de Blackpool au nord du pays, et le champion du monde Junior a survolé cette belle épreuve... Immortalisée en vidéo par Trials-King ! Vidéo & infos par ici !

mercredi 7 mai 2014
par Jebegood , Clean

Photos studio des composants Clean

Envie de voir plus d’images des futures nouveautés Clean présentées hier par le champion du monde ? Vues studio des moyeux ajourés, fourche carbone, patins, bouchons de potence, mais aussi plaquettes de freins, protection de disque, protection de roue libre et roue libre !

mercredi 7 mai 2014
par Jebegood , Clean

Les cadre et composants Clean, présentés par Abel Mustieles

Un mois après le lancement officiel de sa nouvelle marque Clean, le champion du monde Abel Mustieles nous présente ses premiers produits : un cadre alu et une fourche carbone 20’’, des poignées de freins hydrauliques sur jantes, des moyeux et d’autres composants taillés pour la performance !

mardi 29 avril 2014
par Flodub

Echo se dote d’un nouveau site web

Comme il nous l’avait annoncé récemment, le constructeur chinois Echo, grand spécialiste du trial de compétition (mais aussi street) « low cost », vient de se doter d’un nouveau site web ! A découvrir par ici..

lundi 28 avril 2014
par Jebegood , Laurent

Thibaut Marriaux nous présente le TMS Evo 5 !

Thibaut Marriaux nous présente la nouvelle « évo » de son bike de compétition ! Un TMS Evo 5 qui se bonifie encore avec une rigidité accrue et un système de tension encore amélioré... Séquence interview et nouveauté !

samedi 26 avril 2014
par Jebegood , MTC

Trophée Pyrénéen de Bike Trial 2014 - Résultats et photos de la 2ème manche de Montauban

Les résultats et des images de la seconde manche du Trophée Pyrénéen de Bike Trial 2014, qui se jouait sur le terrain de Montauban le 13 avril dernier et a vu une belle victoire en Elite de Gabriel Bergé. Prochain rendez-vous à Saïx les 24 & 25 mai !

mercredi 23 avril 2014
par Jebegood , B1K3

Le site B1K3 est en ligne !

La nouvelle marque de trial de compétition B1K3, ridée par Kevin Aglaé, vient d’ouvrir son site web ! Elle vous présente ses cadres/fourches 20’’ Ekinox (déjà dispo) & 26’’ Eklipse sous toutes leurs coutures, et toutes les news de la marque...

mercredi 23 avril 2014
par Flodub

Première épreuve de la Coupe de Grande Bretagne - Une médaille d’or bien méritée pour Jack Carthy.

La manche d’ouverture de la coupe de Grande-Bretagne à eu lieu le 6 avril dernier à Hookwoods dans le compté de Surrey et a élevé le niveau dans toutes les catégories pour se rapprocher du niveau national. Jack Carthy prend le leadership et une médaille d’or bien méritée, devant Sam Oliver !

mercredi 23 avril 2014
par Jebegood

Andrei Burton fait le buzz sur un vélo de location

Andrei Burton a fait sensation dans les rues de Londres il y a deux semaines en trialisant sur un « Boris Bike » la version londonienne du « Vélib’ » parisien. Des images par ici, photos et passage TV...

lundi 21 avril 2014
par Jebegood , Laurent

Vouneuil Trial Cup 2014 : une belle préparation aux prochaines échéances, et des courses Elite / Expert / National dominées par Vincent Hermance, Nicolas Vallée et Louis Grillon !

Le CREPS de Poitiers organisait ce week-end une épreuve non officielle pour préparer les troupes tricolores aux grosses échéances.... Résultats et podiums des courses remportées par Vincent Hermance, Nico Vallée et Louis Grillon dans les trois catégories supérieures, avec le bilan de l’organisation, prête à recevoir une coupe de France en 2015 !

vendredi 18 avril 2014
par Jebegood , FASTT

Ce week-end : la Vouneuil Trial Cup avec le Collectif France !

Serge Froissart (Manager France Trial, Fastt Events) organise ce week-end une épreuve au format « Coupe de France » ouverte à tous en présence du Collectif France, dont Vincent Hermance et Gilles Coustellier ! Les infos sur cette « Vouneuil Trial Cup » par ici...

jeudi 17 avril 2014
par Jebegood , BelaeyTrials

Les Training Camps & Jam Sessions Enter-Bike en Espagne

Enter-Bike a réuni quelques-uns des meilleurs mondiaux dont Kenny Belaey, Jack Carthy, Abel Mustieles et Rick Koekoek pour des camps d’entraînement de pré-saison sur le bord de mer espagnol. Et une Jam Session ouverte à tous au Trial Park de Valence ce samedi ! Présentation de ce nouveau projet Enter-Bike, avec 50 photos de riding UCI en bord de mer...

jeudi 10 avril 2014
par Jebegood , France Trial

FFC Trial 2014 : plus de moyens mais aussi plus d’exigence !

Le capitaine Serge Froissart fixe le cap du navire France Trial 2014, qui a le vent en poupe : la FFC alloue plus de moyens au Trial, mais le niveau d’exigence s’élève... L’Équipe de France de Trial vise l’excellence !

TRIBAL FLASH

19 septembre 2017 - Calendrier Ufolep Est : 1ère course samedi 23 septembre à Barbey-Séroux !

Voici les premières dates des compétitions de Trial régionales de la nouvelle saison dans la partie est de l’hexagone. Le Trophée (...)

18 septembre 2017 - Compétition nocturne à Montauban le 23 septembre

Le Montauban Trial Club a le plaisir de vous annoncer la "SESSION II" de sa Compétition Nocturne. En effet, pour ses 10 années d’existence, (...)

14 septembre 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 6ème manche à Savigneux le dimanche 17 septembre!

Le club du Vélo Vert Savignolais organisera la 6ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 17 septembre ! Une (...)

14 septembre 2017 - CIRO Trial 2017 : le VCS Betton vous attend dimanche 17 !

L’équipe de bénévoles du Vélo Club Sportif de Betton s’est mise en marche pour tracer le trial de Betton et vous attend de pied (...)

26 août 2017 - Programme d’Albertville 2017, finales en live sur le channel UCI !

Voici le programme complet de la 4ème étape de la Coupe du Monde UCI Trial 2017, qui investit pour la troisième année consécutive Albertville et (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 5ème manche à Petit-Coeur le dimanche 25 juin !

Le club de Vélo Trial Petit-Coeur La Léchère organisera la 5ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 25 juin ! Une (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Grand Sud 2017 : finale à St Sulpice le dimanche 25 juin !

La finale de l’édition 2017 de la Coupe FFC Grand Sud de Trial se déroulera le 25 Juin dans la petite ville de Saint-Sulpice-sur-Lèze en (...)

10 juin 2017 - Championnat Centre IdF 2017 : les zones de la finale de Larchant !

La finale du Championnat Centre / Ile-de-France Ufolep 2017 de Bike Trial se dispute ce dimanche 11 juin à Larchant. Retrouvez les infos sur ce (...)