Atomz AKT II 2008 (long), by Titixm

lundi 7 avril 2008
par Jebegood , Titixm
popularité : 15%

JPEG - 161.2 ko Le 13 mars dernier, nous vous avions dévoilé en exclusivité dans l’article Atomz AKT II 2008 (court), by Miniboy les premières photos du nouvel Atomz AKT II en montage complet, de série, tel que l’avait reçu le jour même Miniboy. Il s’agissait du modèle court. Titixm, qui fait son grand retour au sein de la tribu après avoir arrêté quelque temps le trial à cause de ses études, nous présente maintenant dans cet article son Atomz tout neuf... un AKT II, modèle long. Il nous en fait une présentation détaillée et nous livre à chaud ses premières impressions à son guidon. Avant de lui laisser la parole, on en profite pour vous balancer les toffs "catalogue" de l’AKT II qui viennent de sortir...

JPEG - 138 ko JPEG - 75.6 ko JPEG - 107.1 ko

Présentation

Le voila enfin...mon pitit ATK II 2008.

Tout d’abord, un petit historique s’impose pour ressituer mon personnage. Le dernier épisode remonte à l’an de grâce 2007. Après avoir combattu tant d’année contre la caillasse, Titixm prit la lourde décision d’arrêter son combat contre l’ennemi devenu trop nombreux. Il était las de ce combat sans fin, et de toute façon les combattants étaient eux-aussi chaque jour plus nombreux pour faire face à l’invasion ennemie. Une année passa donc, une année pendant laquelle Titixm se fondit dans la masse. Jusqu’au jour où il décida d’arrêter de se voiler la face et de se rendre à l’évidence : la vie sans combat n’a pas de valeur ! Il comprit que la rage contre la cailloux et la ferveur du combat était toujours en lui, intacte, et brûlait de mille feux.

Alors, il prit son petit téléphone portable, avec la volonté farouche de redevenir ce combattant qu’il n’avait cessé d’être, et appela Christian Gugliotta, un fournisseur d’armes de guerre que l’on ne présente plus, et qui déjà de son temps jouissait d’une renommée certaine. Il choisit son arme pour sa sobriété, sa géométrie digne de ce nom et parce qu’il s’agissait d’une arme de guerre bien française. Il faut bien le dire, en trial comme pour le reste, les français sont bien les plus forts... cocoricoooooo !! Il passa donc sa commande et 48 h plus tard il recevait sa machine de guerre.

Allez trêve de pitrerie, on passe à la présentation de la chose !

JPEG - 192.5 ko

Première chose a faire, prendre les mensurations de la demoiselle : les 1085 mm annoncés pour l’empattement général et 380 mm pour les bases sont bien au rendez-vous.

Deuxième chose : on va faire l’inventaire des nouveautés technologiques de ce petit bijou d’orfèvrerie...

JPEG - 168.6 ko

- Axes traversants de 12 mm sur la roue arrière et 9 mm sur la roue avant, qui s’insèrent par les trouilloux et se vissent directement sur la fourche ou le cadre.

Morale du truc ? c’est un gain de poids sur les roulements et gain de rigidité prodigieux. Petite précision : Christian m’a informé que des axes de 10 mm sont adaptables sur ce type de cadre. C’est pas le pied ça ?

JPEG - 134.7 ko

- Ensuite, jantes trouées avec perçage rond à l’arrière et carré à l’avant.

- Les manivelles en aluminium qui inspirent confiance de suite avec un insere en acier. Petit protection bien sympathique !!

JPEG - 138.7 ko

De plus , il y a des petits capuchons sur les serrages des manivelles assez sympathique...leur utilité...je sais pas encore à part l’esthétique.

- Ensuite, le tendeur singlespeed...hum..démoniaque !! Il y a plusieurs petit trous de réglages pour la tension du ressort.

JPEG - 148.5 ko

- Les freins...bah à l’arrière rien de plus classique : le HS 33. Pour l’avant, pour moi est une grande révolution. Le Louise (disque de 160 mm) est doté d’une molette de réglage. Ils ont mis le temps après Avid avec le Juicy. On notera que le cadre et le moyeu arrière ne sont pas compatibles avec un frein à disque. Niveau performance le frein couplé à l’axe de 12 mm doit donner pas mal de sensation...à voir sur le terrain.

JPEG - 119.5 ko

JPEG - 178.5 ko

- Et enfin, le meilleur pour la fin, le cadre ! Le bétail donne tout de suite le ton. Son style sobre, rigide et bourré de renfort où il faut, me fait dire que j’avais pas encore vu de vélo aussi bien abouti. Pas de CNC à gogo que du "ce qu’il faut là où il faut". Après ce n’est que mon avis. A vous de voir sur les images. Ce que j’aime par dessus tout c’est le petit détail qui tue : la durite qui rentre dans la cadre et qui ressort sur le HS33. Ça évite de faire trainer sa durite n’importe ou (pas de mauvais jeux de mots les gars hein !!^^).

JPEG - 143.1 ko

JPEG - 138.3 ko

- Ensuite, la fourche. Un pivot mono pièce est greffé sur le pivot de fourche. Le cône est solidaire du pivot. Encore une fois, niveau robustesse, c’est que du bon !!

JPEG - 139.3 ko

Voilà, un petit topo sur ce bike qui est réellement un machine de guerre et de technologie. Un grand bravo à ATOMZ pour la réalisation de ce bijou ! Un grand merci aussi de nous proposer des bikes aussi aboutis à des tarifs vraiment raisonnables.

Test terrain :

Voilà, j’ai effectué mon petit test du vélo sur le terrain. Il a été effectué sur les zones de la Courneuve sous la flotte^^

Je dirai qu’une seule chose : je n’ai jamais eu de vélo aussi bien équilibré entre les pattes(Géométrie 1090/385).

Malgré son boitier +3.5, il est super stable.

Les axes traversants sur les roues sont vraiment redoutables. Ils te permettent de placer ta roue là où tu veux... c’est hallucinant ! Revers de la médaille : tu le sens sur les réceptions et les tapés. Dos fragile, attention !! De plus, le couplage de l’axe avant avec le Louise 160 mm est largement suffisant pour un bon freinage.

Ce qui m’a vraiment bluffé c’est le poids. Malgré tous ses équipements et son allure de colosse, il est maniable et très très léger.

Les marches !! Pouaaaa !!! C’est simple : on mange les marches toutes crues, sans les faire chauffer ^^.

Les transferts : Je me suit jamais aussi bien senti en roue arrière sur un vélo. Tu baisse, coup de pédale et hop t’es passé. Certains me diront plus facile a dire qu’à faire...mais avec ce bike, c’est un vrai bonheur.

Par contre, en statique, je me sens moins bien que sur mon ancien Giaco. Je vous rassures ça passe comme même. Ceci est dû je pense à la différence de hauteur des boitiers. Il faudra juste un petit temps d’adaptation.

Bien sûr, comme tout produit, il n’y a pas que du bon. Mais bon, pour ma part, sur la globalité du vélo c’est un bilan ultra positif, et le reste relève de simples formalités.

Le pneu avant de chez Hutchinson est une grosse m**de. Il boudine, il n’agrippe pas, c’est un bout de plastique.

Deuxième chose : les patins du HS. Ils sont mous. Tu as l’impression de ne plus freiner et en fait surprise cela accroche en fin de course !!! Ça freine toujours !! Mais sur certains passages et sur les placements sur marches, ça aide pas.

Enfin tout cela reste des consommables changeables. Je pense troquer mon pneu avant pour un Maxxis ou Stiky et les patins par ceux que distribue Michel Coustellier (conseillés par Christian).

Pour ce qui est du levier du nouveau Louise, il n’est pas si bien que ça. Vous verrez sur les photos précédemment, il est serré par une seule vis qui sert une coque raccordée au levier par un tige. Style comme les raccordements de bracelet de montre. Cette attache n’est pas de toute confiance lors du serrage. Morale du truc : la coque ne bloque pas le levier sur le guidon et ton levier tourne.

En conclusion, je dirai que ce vélo est une pure œuvre d’art et une prouesse de technologie. ATOMZ a su allier la technologie et l’efficacité, ce qui n’est pas forcément le lot de beaucoup de constructeurs. Un vélo super bien équilibré et conçu. Je pense que ce vélo reste très polyvalent autant pour un usage street que compétition malgré une préférence pour le naturel et la compét’... un petit allégeage au niveau du poids fera de ce bike un foudre de guerre pour un gros compétiteur.

Encore un gros bravo a Christian Gugliotta et SUNN pour ce vélo qui je pense fera pas mal d’heureux.

Si vous voulez plus d’info sur ce vélo, n’hésitez pas à me faire signe sur le Tribal Forum ou à me contacter par PM.


TRIBAL FLASH

19 septembre 2017 - Calendrier Ufolep Est : 1ère course samedi 23 septembre à Barbey-Séroux !

Voici les premières dates des compétitions de Trial régionales de la nouvelle saison dans la partie est de l’hexagone. Le Trophée (...)

18 septembre 2017 - Compétition nocturne à Montauban le 23 septembre

Le Montauban Trial Club a le plaisir de vous annoncer la "SESSION II" de sa Compétition Nocturne. En effet, pour ses 10 années d’existence, (...)

14 septembre 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 6ème manche à Savigneux le dimanche 17 septembre !

Le club du Vélo Vert Savignolais organisera la 6ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 17 septembre ! Une (...)

14 septembre 2017 - CIRO Trial 2017 : le VCS Betton vous attend dimanche 17 !

L’équipe de bénévoles du Vélo Club Sportif de Betton s’est mise en marche pour tracer le trial de Betton et vous attend de pied (...)

26 août 2017 - Programme d’Albertville 2017, finales en live sur le channel UCI !

Voici le programme complet de la 4ème étape de la Coupe du Monde UCI Trial 2017, qui investit pour la troisième année consécutive Albertville et (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Auvergne Rhône Alpes 2017 : 5ème manche à Petit-Coeur le dimanche 25 juin !

Le club de Vélo Trial Petit-Coeur La Léchère organisera la 5ème manche de la Coupe Auvergne-Rhône-Alpes 2017 de Trial ce dimanche 25 juin ! Une (...)

22 juin 2017 - Coupe FFC Grand Sud 2017 : finale à St Sulpice le dimanche 25 juin !

La finale de l’édition 2017 de la Coupe FFC Grand Sud de Trial se déroulera le 25 Juin dans la petite ville de Saint-Sulpice-sur-Lèze en (...)

10 juin 2017 - Championnat Centre IdF 2017 : les zones de la finale de Larchant !

La finale du Championnat Centre / Ile-de-France Ufolep 2017 de Bike Trial se dispute ce dimanche 11 juin à Larchant. Retrouvez les infos sur ce (...)